Kingdom : Le Walking Dead sud coréen commandé par Netflix

0
271

Netflix continue sur sa lancée de produire et de tourner des séries à l’étranger. Cette fois, la plateforme se rend en Corée du Sud pour lancer Kingdom.

 

Après Narcos en Colombie, The Crown en Angleterre ou encore Marseille par chez nous, Netflix se lance dans la production sud-coréenne. Pour cela, la plateforme a fait appel au réalisateur sud-coréen Kim Seong-hun. Ce réalisateur est connu pour son long-métrage Tunnel, qui sortira dans nos salles au mois de mai prochain. 

Kingdom place son intrigue durant l’époque médiéval coréenne, plus précisément pendant la dynastie Joseon qui a débuté en 1392 et qui s’est terminé en 1910. Cette époque a été marquée par la révolution de l’architecture des palais et des forteresses, une réforme agraire ainsi que l’explosion du commerce maritime. 

 

« Je planche sur Kingdom depuis 2011, a expliqué le scénariste Kim Eun-Hee (Metropolis) dans un communiqué relayé par Variety. Je voulais écrire une histoire qui reflète les peurs et l’anxiété du monde moderne, mais qui l’explore à travers le prisme d’une fascination romantique pour la période historique Joseon. Travailler avec Netflix nous a permis de déverrouiller cette vision créative pour Kingdom. Je suis très excité à l’idée de construire cette histoire unique avec un réalisateur pour lequel j’ai le plus grand respect. »

 

Concernant le pitch, il reste encore obscur. Nous savons qu’il s’agit de l’histoire d’un prince héritier envoyé en mission suicide dans une région où une étrange épidémie sévit. Netflix a commandé une première saison de huit épisodes. Kingdom devrait voir le jour en 2018.