More
    More

      Marguerite et Julien: Critique du nouveau film de Valérie Donzelli


      Présenté à Cannes en mai 2015 en compétition officielle, Marguerite et Julien est le nouveau film de Valérie Donzelli. Interprété par Jeremy Elkaïm et Anaïs Demoustier, l’histoire d’un frère et d’une soeur qui s’aiment d’un amour tellement fort qu’il en devient passionnel.

      Marguerite et Julien s’aiment depuis leur tendre enfance. Leur amour est tel qu’ils sont séparés quand Julien est envoyé au collège de Coutance. Ils se retrouvent quelques années plus tard sans avoir perdu de leur tendresse l’un pour l’autre. Leur histoire fait scandale dans la société et dans le village tandis qu’ils sont devenus inséparables. Ils doivent donc fuir.

      Le scénario original de Jean Gruault pour François Trauffaut fut abandonné en 1973. Plus de 40 après, Valérie Donzelli s’intéresse à l’histoire et décide d’en faire son 5ème long métrage. Fidèle à son style plein de fantaisie et d’imaginaire, la réalisatrice s’autorise des choix d’adaptations libres pour en faire son œuvre cinématographique. Le scénario devient alors « Marguerite et Julien », (celui de Gruault s’intitulait « Julien et Marguerite de Ravalet ») un récit conté par une femme dans un orphelinat, l’histoire d’une légende qui traverse les époques.

      Marguerite-et-Julien-2

      Traiter de l’inceste entre un frère et une sœur peut paraître délicat. Il est ici décrit et mis en scène comme une évidence, portée par une splendide photographie qui nous entraîne dans une romance des plus mélodieuses. Le péché s’efface alors et laisse place à l’amour interdit. L’amour devient alors le sujet principal, et, au fil des séquences nous fait ressentir de l’empathie pour ses personnages. Les images de Marguerite et Julien donnent à son œuvre toute la douceur de l’histoire et la légèreté du style Valérie Donzelli.

      Les gros plans s’attardent sur la beauté d’Anaïs Demoustier. . La comédienne représente bien cette jeune femme qui cherche sa liberté et veut fuir ceux qui veulent lui imposer leurs choix. De la première apparition de Marguerite sur une balançoire  jusqu’à la fin du film, la comédienne est juste dans son rôle. L’un des points culminants du film se situe lorsqu’elle retrouve son frère et court se jeter à ses pieds. Dans un monde contemporain, qui d’autre pour incarner Julien que Jeremy Elkaïm, acteur fétiche de Valérie Donzelli. Sa nature charmeuse, sensible, sa fragilité touchent et donnent corps au côté juvénile du personnage. L’innocence n’est tout de même pas l’argument donné ici à cet amour impossible et si différent.

      Anaïs Marguerite

      Tout au long du film, on peut s’interroger sur l’époque traitée, contemporaine comme historique. Tous les détails servent à l’étrangeté de l’univers de Valérie Donzelli et l’intemporalité de ce film: ses costumes, accessoires, véhicules, lois, politique, religions, éducations ou autres rois de France. Un monde créé pour une histoire ne pouvant être racontée dans les mœurs modernes ni uniquement à l’époque post moyen-age. Malgré ses paradoxes et un coté loufoque, on reste accroché à l’intelligence et le charme de ce film dont l’essentiel est ce qu’il raconte. Le tout étant également réussi par le casting des enfants ou encore par une musique toujours frappante.

      Marguerite et Julien est donc une très belle œuvre contée comme une fable qui peut toucher quiconque. La mise en scène qui sonne comme une mélodie nous transporte dans une aventure particulièrement agréable.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.