More
    More

      [Report] AURORA au Badaboum : fée norvégienne enchanteresse

      Absente des scènes françaises depuis un an et demi, AURORA a fait son grand retour au Badaboum le 1er mars.

      Si AURORA était sur tous les fronts en 2016 (sortie de son encensé premier album All My Demons Greeting Me As A Friend, un passage discret à Rock En Seine avant une dernière date complète à la Maroquinerie), la Norvégienne était restée dans l’ombre depuis. On attendait donc son retour en France avec impatience. L’annonce d’une mini-tournée européenne de quatre dates a créé la surprise avec notamment un passage au Badaboum à Paris, complet en quelques heures. En cette première soirée de mars, cela se voit dès notre entrée dans la petite salle parisienne. Des personnes de nationalités variées s’entassent déjà dans le fond et sur les côtés.

       

      Un mélange efficace de tubes et inédits

      aurora badaboumQuand AURORA monte enfin sur scène avec une version a capella de Nature Boy, le public impatient ne manque pas de l’applaudir chaudement. Si la chanteuse est ici ce soir, c’est notamment pour promouvoir son nouvel album, qui sortira courant 2018. Ainsi, tout au long du concert, elle alternera entre tubes du premier opus et morceaux inédits. Après un Churchyard exécuté à la perfection que nous avons hâte d’entendre en version studio, AURORA se présente au public qui la connaît déjà très bien. Après quelques mots basiques en français, elle explique qu’elle essaie d’apprendre notre langue, surtout car c’est en France qu’elle a enregistré son nouvel album, presque terminé.

      Au fil des morceaux, AURORA montre sa force et sa puissance, grâce à sa voix et sa prestation. Munie de bracelets dignes de Wonder Woman, le nouveau titre Queendom (teasé dans les rues de Londres) rappelle grandement Warrior, qu’elle interprétera un peu plus tard. Deux hymnes forts qu’elle chante le poing levé ou montrant ses muscles. Cependant, loin d’être une bête féroce, AURORA est surtout une petite fille mignonne et bizarre. Pleine d’humour et de maladresse assumée, elle se confie et prouve son amour au public. Émue à de nombreuses reprises face à l’amour qu’il lui rend, elle lancera : « J’ai des papillons dans ma tête, dans mon ventre, dans mon vagin » provoquant un fou rire général mettant tout le monde d’accord.

       

      Enchanteresse et captivante

      Puis, elle s’excuse auprès des fans des premiers rangs ayant attendu dans le froid toute la journée. Ces derniers sont ici pour lui offrir de nombreux cadeaux. Parmi eux, deux doudous. La Norvégienne les attrape et se lance dans une discussion avec eux avant de les tendre à son guitariste. « Maintenant, voici une chanson sur la mort » : le contraste frappant fait ricaner une nouvelle fois. Les lumières rouges investissent la scène, Murder Song (5, 4, 3, 2, 1) commence. Enchanteresse et captivante, AURORA transporte le Badaboum dans un autre univers féerique. 

      « Vous êtes le meilleur public. Qu’ai-je fait pour vous mériter ? » affirme la chanteuse de tout juste 21 ans. En effet, sur le dernier morceau Running With The Wolves, le public s’enflamme. Les voix se mélangent à la sienne et forment une chorale pleine de chaleur et d’amour. AURORA quitte la scène sur de nombreux mercis mais revient aussitôt pour nous interpréter The Seed, un dernier morceau « important pour [elle] », issu du prochain opus.

      Quatorze chansons, une heure quinze de show en compagnie d’une AURORA pleine de talent, d’énergie et d’amour à donner. Si on le pouvait, on reviendrait ici tous les soirs pour la revoir. Elle aussi, d’ailleurs, souhaiterait rester sur cette scène « pour toujours ». Malheureusement, ce n’est pas possible, alors rentrons chez nous et attendons son prochain album qui promet d’être un véritable bijou.

       

      Setlist :

      Nature Boy
      Churchyard
      Gentle Earthquakes
      Under Stars
      Queendom
      Murder Song
      Runaway
      Under the Water
      Soft Universe
      All is Soft Inside
      Warrior
      Animal
      Running with the Wolves

      The Seed

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.