More
    More

      Empress of Flame : notre avis sur ce one-shot d’héroic-fantasy !

      Depuis sa parution, nous n’avions pas encore eût l’occasion de vous parler de ce one-shot. Il était donc temps d’entrer dans l’univers de l’héroic fantasy avec un manga en vogue au Japon. Car Empress of Flame, c’est avant tout l’adaptation d’un light novel avec une héroïne au caractère bien trempé !

       

      Empress of Flame

       

      Titre original : Eiyuu Kyoushitsu – Honō no Jotei – 英雄教室─炎の女帝

      Titre alternatif : Empress of Flame – Classroom for Heroes

      Mangakas : Araki Shin (Scénariste) & Minakuchi Takashi (Illustrateur)

      Genre : Action – Comédie – Fantasy

      Type : Seinen

      Éditeur français : Delcourt / Tonkam

      Éditeur japonais : Shueisha

      Date de parution : 12 avril 2017

      Nombre de volumes parus : 1 (France & Japon)

      Statut : Terminé

      Prix : 7.99€

       

      Synopsis

      Blade est un ex-héros dépossédé de ses pouvoirs après avoir terrassé l’empereur du Mal. Redevenu un étudiant ordinaire, le roi l’envoie reprendre ses études dans une académie d’élite qui forme des héros en devenir ! Rapidement dans le collimateur d’Arnest, surnommée « Empress of Flame », n° 1 de l’académie, Blade va vite se rendre compte qu’elle et son épée cachent un mystérieux secret…

      (source : Delcourt / Tonkam)

       

      Deux personnages avec un certain passé

       

      ©2015 Shin Araki – Takashi Minakuchi / Shueisha

       

      L’histoire nous emmène dans le quotidien plus ou moins médiéval et imaginaire de deux jeunes gens, après que le bien ait triomphé du mal. D’un côté, le jeune Blade qui se trouve être le héros légendaire qui a terrassé le mal et qui est adulé de tous mais, dont personne ne connaît l’identité, hormis une certaine personne…

      Puis, nous avons la belle Arnest, élite de l’académie qui possède une grande force grâce notamment à son épée pas comme les autres. La confrontation entre les deux est alors de mise, puisque Blade arrive rapidement à se rendre compte du mal dont souffre sa camarade.

      Sous ses airs de badaud et d’élève ordinaire comme il aime se nommer, Blade est quelqu’un d’attentif à ce qui l’entoure et tout aussi perspicace. Au grand dam de la jeune femme qui refuse de s’associer avec lui dans un premier temps mais, qui en découvrant sa force, ne pourra que solliciter son aide.

       

       

       

      Face au lourd fardeau famillial

       

      Même si Arnest apparaît comme un personnage très populaire, elle n’en reste pas moins solitaire et pleine de doutes. Tout le contraire du nouveau venu Blade, qui ne souhaite qu’une chose : se faire le plus d’amis possible dans cette école. Si l’histoire reste agréable dans l’ensemble, on déplore le fan-service inutile voir ridicule qui rend le manga un peu fade. On aurait tant voulu voir les exploits du passé de Blade ou en savoir plus sur ses compétences à l’épée !

      Au final, l’histoire se centrant sur la jeune femme et sa malédiction, on comprend bien que nous resterons déçus que certains points ne soit pas plus développés ou exploités. De plus, lors du dénouement final, il est dommage que Blade ne soit pas intervenu de façon plus active alors qu’un combat entre nos deux protagonistes était attendu tôt ou tard…

       

      ©2015 Shin Araki – Takashi Minakuchi / Shueisha

       

      Un one-shot d’héroic fantasy intéressant mais, qui reste fade par manque de matière et qui n’a pas su se démarquer. Mais, nous avons tout de même trouvé un bon moyen de passer le temps tout en se relaxant devant un bon café ! Un manga à découvrir et disponible sur le site de l’éditeur Delcourt / Tonkam.

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité