More
    More

      Critique Sky High Survival – Next Level, tome 1 : une suite en demi-teinte ?

      Après le succès de Sky High Survival, Tsuina Miura et Takahiro Oba reviennent avec Sky High Survival – Next Level, une séquelle sans temps mort !

      L’histoire

      Senya Matsuda est un écolier plutôt banal, qui a néanmoins bien du mal à renoncer à ses rêves d’enfant. Il s’efforce jour après jour de faire face à la réalité beaucoup moins savoureuse que son imaginaire, avec une certaine résignation. Mais cette vie plutôt tranquille bascule le jour où Senya, méditant seul sur le toit de son école, se retrouve face à une immense colonne tout droit sortie d’un récit de science-fiction ! Éberlué, le jeune garçon est soudain propulsé dans un monde urbain en ruines. Et lorsqu’une adolescente se suicide sous ses yeux, poursuivie par un homme masqué armé d’une lame tranchante, Senya comprend que pour survivre dans ce monde étrange, il va devoir trouver des alliés et se battre de toutes ses forces !

      Une suite qui prend ses marques

      Sky High Survival – Next Level reprend les codes de la série mère Sky High Survival, terminée chez Kana en 21 tomes : un monde urbain en ruines, au rendu très graphique, dans lequel se déroule une chasse à l’homme entre deux clans, les « monstres » masqués et les « survivants », le tout sous l’égide d’une femme puissante et implacable, qui se cacherait tout en haut de la tour futuriste aperçue par Senya… Cependant, malgré des références assez marquées, nul besoin de connaître par cœur la première mouture pour apprécier la lecture de ce tome. En effet, nous nous retrouvons plongés dans l’action dès les premières pages ! Le trait dynamique est agréable, malgré un character design très conventionnel et parfois un peu figé.

      Le personnage de Senya est en lui-même assez intriguant. Ainsi, son inquiétude et l’incertitude qu’il ressent en débarquant dans ce nouveau monde sont rapidement remplacées par une apparente acceptation. Laquelle acceptation fluctue en quelques cases pour devenir un total désespoir, au point que le jeune garçon manque mettre fin à ses jours. Si le but des hommes et femmes masqués est effectivement de pousser les « survivants » au désespoir, l’attitude de Senya est parfois désarçonnante et rend son personnage difficile à appréhender. Comme dit précédemment, l’action se met en place très rapidement, peut-être même un peu trop vite… ce qui, en quelque sorte, place le lecteur dans la même position que Senya, obligé de s’adapter en permanence à ce monde absurde où des inconnus cherchent à le tuer ! Là est peut-être la clé pour permettre une identification aux personnages et, par conséquent, une plongée encore plus prenante dans le récit.

      Malgré un rendu un peu brouillon, les révélations en fin de tome sont intéressantes, et le gain de puissance qu’obtient Senya grâce à son arme et son étrange « habitant » donnent envie de lire la suite !

      Un survival game conventionnel

      Si SHS – Next Level ne brille pas forcément par son originalité graphique ou scénaristique, il s’inscrit dans la droite ligne des survival games et en respecte tous les codes. Il peut en effet être difficile de se démarquer après le succès d’œuvres comme Doubt, Judge (Yoshiki Tonogai), King’s Game et ses dérivés (Hitori Renda et Nobuaki Kanazawa), ou bien encore Darwin’s Game (FlipFlops) et le récent Dice (Yun Hyun Seok). Qu’ils se déroulent dans le monde réel et en huit clos, ou bien dans un isekai totalement ouvert, les survival games mettent en scène des héros ordinaires qui se retrouvent confrontés à des choix drastiques pour pouvoir survivre. Les alliances se font et se défont, les morts (souvent sanglantes !) s’enchaînent, le tout souvent chapeauté par une entité inconnue. Cela amène d’intéressantes intrigues à tiroir, et les retournements de situation rendent le récit haletant et addictif.

      Sky High Survival – Next Level pose dans ce premier tome les jalons d’une course contre la montre au bon potentiel. Malgré l’impression d’une introduction un peu rapide, qui peut être déstabilisante, car les « règles » et les ambitions des personnages ne prennent réellement forme qu’à la toute fin, l’histoire est entraînante et les nombreux twists ne laissent aucun temps mort, ni aux personnages, ni aux lecteurs ! Gageons que dans les tomes suivants, les premiers gagneront en épaisseur et en stabilité, et que le lien avec la série mère ne sera pas juste un appât mais deviendra bien un atout scénaristique !

      En conclusion, Sky High Survival – Next Level, s’il ne réinvente pas le genre, reste un manga que les fans de survival games apprécieront pour son dynamisme et son découpage efficace. Malgré un certain manque d’épaisseur dans ce premier tome, la suite pourrait se révéler intéressante, en apportant des informations et une analyse plus poussée des personnages et du monde dans lequel ils évoluent.

      Série en cours, disponible chez Kana. Tome 2 prévu pour le 14 mai 2021.

      Pour lire un extrait, c’est ici !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité