More
    More

      TOP 5 des films d’animations du studio Ghibli selon la rédac’

      Il y a quelques jours, le célèbre réalisateur Hayao Miyazaki a annoncé qu’il quittait sa retraite pour réaliser un dernier film pour le studio Ghibli ! Une annonce qui ravira les admirateurs de ce réalisateur de génie, on en est persuadé. Pour célébrer la nouvelle, la rédaction a décidé de vous présenter son TOP 5 des films d’animation du studio Ghibli.

      Le studio Ghibli a bercé l’enfance de beaucoup d’entre nous. On vous avoue qu’il nous a été difficile de ne choisir que cinq films puisque beaucoup sont de réelles pépites. Cependant, voici les coups de cœur de la catégorie Asiaverse. Et pour ceux qui n’auraient pas eu la chance de les regarder, on vous rappelle que 21 films sont disponibles sur Netflix.

      Princesse Mononoké

      ghibli

      Princesse Mononoké, de Hayao Miyazaki, est sorti le 12 janvier 2000 et dure 2h15.

      « Japon, XVe siècle. Jadis protégée par des animaux géants, la forêt se dépeuple à cause de l’homme. Blessé par un sanglier rendu fou par les démons, le jeune guerrier Ashitaka quitte les siens et part à la recherche du dieu-cerf qui seul pourra défaire le sortilège qui lui gangrène le bras. Au cours de son voyage, Ashitaka rencontre Lady Eboshi, à la tête d’une communauté de forgerons, qui doit se défendre contre ceux qui lui reprochent de détruire la forêt pour alimenter ses forges. Parmi ses pires ennemis se trouve San, une jeune fille sauvage élevée par des loups, aussi appelée « Princesse Mononoké », la princesse des spectres… »

      Le voyage de Chihiro

      ghibli

      Le voyage de Chihiro, de Hayao Miyazaki, est sorti le 10 avril 2002 et dure 2h05.

      « Chihiro, une fillette de 10 ans, est en route vers sa nouvelle demeure en compagnie de ses parents. Au cours du voyage, la famille fait une halte dans un parc à thème qui leur paraît délabré. Lors de la visite, les parents s’arrêtent dans un des bâtiments pour déguster quelques mets très appétissants, apparus comme par enchantement. Hélas cette nourriture les transforme en porcs. Prise de panique, Chihiro s’enfuit et se retrouve seule dans cet univers fantasmagorique ; elle rencontre alors l’énigmatique Haku, son seul allié dans cette terrible épreuve… »

      Mon voisin Totoro

      Mon voisin totoro

      Mon voisin Totoro, de Hayao Miyazaki, est sorti le 08 décembre 1999 et dure 1h27.

      « Deux petites filles, Mei et Satsuki, viennent s’installer avec leur père dans une grande maison à la campagne afin de se rapprocher de l’hôpital où séjourne leur mère. Elles vont découvrir l’existence de leurs nouveaux voisins, invisible aux yeux des autres humains, des créatures merveilleuses, mais très discrètes : Grand Totoro, Moyen Totoro (Chū-Totoro) et Petit Totoro (Chibi-Totoro). Avec son ventre rebondi, Totoro est un être rare et fascinant, un esprit de la forêt. Il se nourrit de glands et de noix, peut voler, se déplacer en « Chat-Bus ». Il dort le jour, mais les nuits de pleine lune, il aime jouer avec des ocarinas magiques… »

      Le château ambulant

      Le château ambulant

      Le château ambulant, de Hayao Miyazaki, est sorti le 12 janvier 2005 et dure 1h59.

      « La jeune Sophie, 18 ans, travaille inlassablement dans la chapellerie autrefois tenue par son père, malheureusement décédé. Résignée à son sort, c’est lors de l’une de ses rares sorties en ville qu’elle fait la connaissance du beau Hauru, un magicien. Mais la sorcière des Landes, jalouse de cette rencontre, jette un sort à Sophie, la transformant en vieille dame. Accablée par sa nouvelle apparence, Sophie s’enfuit dans les montagnes et tombe sur la demeure de Hauru : son Château Ambulant. Et si tout ceci n’était que le commencement d’une merveilleuse histoire ? »

      Porco rosso

      Porco Rosso

      Porco Rosso, de Hayao Miyazaki, est sorti le 21 juin 1995 et dure 1h29.

      « Dans l’entre-deux-guerres, en pleine montée du fascisme, quelque part en Italie, Marco Pagot, pilote hors-pair épris de liberté, est victime d’un sortilège. Il devient chasseur de prime, et établit son repaire sur une île déserte de l’Adriatique. Surnommé Porco Rosso par ses ennemis, les pirates de l’air et brigands de tout poil, il affronte les meilleurs aviateurs en duel aérien à bord de son splendide hydravion rouge. Guidé par le souvenir de ses compagnons d’armes et par son esprit de solidarité, il vole au secours des faibles et un jour rencontre l’amour. Mais qui percera le secret de sa métamorphose ? »

      [Bonus] Le tombeau des lucioles 

      le tombeau des lucioles

      Le tombeau des lucioles, de  Isao Takahata, est sorti le 19 juin 1996 et dure 1h30.

      « Japon, été 1945. Après le bombardement de Kobé, Seita, un adolescent de quatorze ans et sa petite soeur de quatre ans, Setsuko, orphelins, vont s’installer chez leur tante à quelques dizaines de kilomètres de chez eux. Celle-ci leur fait comprendre qu’ils sont une gêne pour la famille et doivent mériter leur riz quotidien. Seita décide de partir avec sa petite soeur. Ils se réfugient dans un bunker désaffecté en pleine campagne et vivent des jours heureux illuminés par la présence de milliers de lucioles. Mais bientôt la nourriture commence cruellement à manquer. »

      Ne pas évoquer Le tombeau des lucioles aurait été un sacrilège. Il s’agit probablement de l’un des films les plus tristes du studio, mais il est vraiment à voir. Pour les plus sensibles d’entre vous, préparez une petite boite de mouchoirs, juste au cas où.

       

      Et vous, quels sont les films d’animations du studio Ghibli que vous avez particulièrement appréciés ? Dites-nous tout !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité