More

    Le Festival de Cannes est en deuil, Pierre Viot nous a quitté

    Pierre Viot, qui a été président du Festival de Cannes pendant plus de 15 ans, est décédé ce 6 août 2020. Il avait 95 ans.

    Un homme qui a été « 75 ans au service de la culture »

    Né le 9 avril 1925 à Bordeaux, Pierre Viot est devenu une figure du monde culturel. Résistant lors de la seconde guerre mondiale, il a ensuite étudié à l’ENA. Il est ainsi entré dans la haute fonction publique. L’ancien président du Festival de Cannes a tout d’abord été conseiller à la cour des comptes. Il s’est ensuite orienté vers le monde de la culture en dirigeant le Centre National de la Cinématographie (CNC) de 1973 à 1984.

    Pierre Viot a enchaîné avec la présidence du Festival de Cannes, remplaçant Robert Favre le Bret. Il y est resté près de 15 ans, de 1984 à 2000. Il a également pris part à la construction de l’Opéra Bastille, en présidant au conseil de l’administration de l’établissement public chargé du projet, de 1985 à 1987. Lors de son dernier festival de Cannes en juin 2000, il déclare à l’AFP (Agence France Presse) :

    « J’ai vécu une grande passion, et cette passion ne me quitte pas ».

    Un amoureux du petit et grand écran, regretté par ses pairs

    Lors de sa direction au CNC, il a dû faire face à la dissolution de l’ORTF, signant la fin du monopole de l’Etat français sur la télévision et la radio françaises. Il a dû concilier cinéma et télévision alors en grande concurrence. Ses collaborateurs le décrivent comme quelqu’un qui a favorisé l’art et qui a préservé la mémoire du cinéma.

    Si la palme d’or a été créée en 1955, l’actuel design a été changé par Pierre Viot en 1997. Il a chargé l’entreprise suisse Chopard de la conception de ce prix du Festival de Cannes. De plus, lors de sa présidence, Gilles Jacob, alors délégué général, a créé la Cinéfondation en 1998. Cette fondation a pour objectif de rechercher de nouveaux talents. Elle sélectionne 15 à 20 productions visuelles parmi toutes les écoles de cinéma du monde.

    De nombreuses personnalités du monde de la culture lui rendent hommage comme Gilles Jacob. Ce dernier avait travaillé auprès de lui de 1984 à 2000 et l’a succédé à la présidence. Il le décrit comme un « protecteur d’une équipe soudée » qui a « apporté au festival noblesse, élégance morale et sens de l’État ». L’actuel président du Festival, Pierre Lescure, le définit comme un « garant juridique, économique, moral du Festival et en même temps la liberté d’esprit à Gilles Jacob pour faire passer le festival presque déjà dans le 21ème siècle » . L’actuel délégué général du Festival, Thierry Frémaux, a annoncé que Pierre Viot était « l’un de ceux qui avec un engagement public jamais démenti ont fait l’histoire du festival de Cannes ».

    Pierre Viot, peu connu du grand public, a pourtant beaucoup apporté à la promotion et au rayonnement de la culture. Il a dédié une immense partie de sa vie au septième art et son empreinte restera indélébile. Malgré le fait que le Festival de Cannes n’ait pas eu lieu cette année en raison du Covid-19, nous espérons qu’un hommage lui sera fait lors de la prochaine édition. 

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.