More
    More

      Netflix : C’est officiel, le géant du streaming se retire du Festival de Cannes

      Les dés sont jetés ! Netflix ne participera pas au 71ème Festival de Cannes et retire toutes les œuvres qu’il devait y présenter. 

      « Nous voulons que nos films soient traités de manière égale à ceux des autres réalisateurs. Il y a un risque, si nous y allons, que nos films ainsi que nos réalisateurs soient traités de manière irrespectueuse au Festival »

      Ainsi s’est exprimé Ted Sarandos, directeur des programmes de la plateforme VOD. C’est à l’occasion d’une interview accordée à Variety que celui-ci a annoncé ce retrait du Festival. Celui-ci juge « inutile«  de présenter des films produits par la plateforme Netflix pour le festival s’ils ne peuvent pas être en lice pour la prestigieuse Palme d’or. Rapelons que le président Thierry Frémaux avait annoncé que désormais, tous les films désirant concourir à Cannes devaient impérativement sortir en salles. Une règle compréhensible mais à laquelle Netflix se heurte pour une raison très spécifique.

      Netflix subit la réglementation française actuellement en vigueur à propos de la chronologie des médias. En effet, les dispositions applicables prévoient que pour un film sorti au cinéma, la distribution en DVD ou VOD n’est possible que 4 mois après. S’agissant de la diffusion télévisée, il faut attendre 10 mois. On comprend donc aisément le problème que vit le géant du streaming, dont le souhait est de pouvoir distribuer ses films de manière simultanée dans les salles et en VOD. Reste à voir si ce système français (considéré comme de plus en plus obsolète) sera revu dans les prochaines années. 

      S’agissant de cette nouvelle réglementation en vigueur pour le Festival de Cannes, Ted Sarandos a ajouté ceci : 

      « Cette règle est complètement contraire à l’esprit des festivals de films du monde entier, dont le rôle est d’aider des films à être découverts et distribués »

      Le débat est donc clôt s’agissant de Netflix à Cannes, même s’il risque de revenir sur la table à un moment ou à un autre. On pourra regretter l’annulation de certaines diffusions par Netflix, notamment le très attendu The Other Side of the Wind, film non achevé d’Orson Welles (Citizen Kane) que la plateforme s’est attelée à sauver de l’oubli. En attendant, découvrez sans plus attendre la sélection officielle du 71ème Festival de Cannes

      0
      Robin Uzan
      Journaliste, photographe et réalisateur indépendant, écrire pour Justfocus est un de mes plus grands plaisirs. Bonne lecture !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.