More
    More

      Conversations d’un enfant du siècle, Beigbeder

      Vous entendez sûrement beaucoup parler de lui dernièrement ; Frédéric Beigbeder s’attèle actuellement au tournage de la suite de « 99 Francs », « Au secours, pardon » rebaptisée « L’Idéal » pour le cinéma, qui devrait voir le jour en 2016.
      Il a d’ailleurs déjà choisi l’aussi cynique qu’élégant Gaspard Proust pour interpréter le rôle d’Octave Parango, attribué auparavant au désormais mondialement célèbre Jean Dujardin.

      Outre son talent de réalisateur, c’est la plume de Beigbeder qui nous intéresse aujourd’hui, alors que son éditeur (Grasset) annonce la date de sortie de son dernier opus, le 16 septembre prochain. Il ne s’agira pas d’un roman littéraire au sens propre du terme mais plutôt d’un recueil de conversations de celui qui pense qu’il doit tout à Socrate.

      Journaliste, puis critique littéraire, puis patron d’un magazine, Beigbeder semble orienter sa carrière afin de pouvoir rencontrer des écrivains et les interroger. Il affirme d’ailleurs qu’il aime autant discuter avec les gens qu’écrire des livres. Lorsque nous lisons, nous ne sommes pas forcément à la recherche de la vérité mais nous cherchons à nous connaitre. Il s’agit bien évidemment d’une chance que de tomber sur un écrivain qui nous fascine, et c’est une toute autre affaire de rencontrer des écrivains. Beigbeder a toujours eu l’envie de parler à des tas de gens qu’il a lu. Ce livre sera donc la version intégrale de certains entretiens qui ont été déjà publiés dans des journaux, mais également de conversations imaginaires avec des écrivains qu’il a toujours rêvé de rencontrer, contenant de fait les maladresses et bafouillages qui humanisent les artistes.

      « Écrire, c’est parler en silence, et réciproquement : parler, c’est écrire à haute voix. J’ai interrogé les auteurs de ce livre comme un apprenti garagiste questionnerait un professionnel sur la meilleure manière de changer un joint de culasse. Je voulais déchiffrer leur méthode, comprendre les rouages de leur travail, voler leurs secrets de fabrication. C’est fou comme on se sent bien en écoutant les dernières personnes intelligentes sur terre. »

      Et pour vous mettre l’eau à la bouche, voici la liste de ses interlocuteurs (fantasmés ou réellement croisés), de 1999 à 2014, par ordre chronologique d’apparition sur le papier : Bernard Frank, Philippe Sollers, Jean-Jacques Schuhl, Guillaume Dustan, Antonio Tabucchi, Umberto Eco, Gabriel Matzneff, Chuck Palahniuk, Catherine Millet, Jay McInerney, Albert Cossery, Françoise Sagan, Simon Liberati, Tom Wolfe, Charles Bukowski, Alain Finkielkraut, Michel Houellebecq, Jean d’Ormesson, Bernard-Henri Lévy, Frédéric Beigbeder lui-même, Bret-Easton Ellis, Paul Nizon, Francis Scott Fitzgerald, James Salter.

      Conversations d’un enfant du siècle, à paraître le 16/09/2015 aux éditions Grasset.

      368 pages, 20€

      image : The Selby

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité