More
    More

      Le Visiteur du futur : la brigade temporelle. Le temps retrouvé

      Remontons 13 ans dans le passé en 2009 à l’époque où le streaming balbutiait encore. Une petite web-série débarque sur dailymotion, Le Visiteur du futur. Construite autour d’épisode courts (2 minutes 13 pour le premier), elle se fait rapidement connaître. Suivie par de plus en plus d’internautes, son format évolue. Saison après saison, ce que certains prenaient pour une blague devient une série ambitieuse mêlant uchronie, récit post-apocalyptique. Depuis, elle s’est déclinée en différents médias devenue en 2022 un long-métrage acclamé par les fans et la critique. Pour fêter cette sortie, les éditions Ankama ont décidé de publier dans une belle édition intégrale les volumes de La Brigade temporelle, spin-off jouissif du Visiteur du Futur.

      Once upon a time in the future

      Louise a du caractère, trop peut-être surtout lorsque son dernier boulot c’est d’être barmaid. Après un énième incident, elle perd son travail et presque la vie quand un camion percute sa voiture. Quand elle se réveille, elle se retrouve dans les locaux d’une étrange organisation, la Brigade Temporelle. En manque de personnel, cette agence recrute dans le passé des personnes mortes et dont il est facile de maquiller le cadavre. Sa mission : lutter contre les individus tentant de modifier l’Histoire. Un métier passionnant et une incroyable seconde chance se présente à Louise.

      C’est sans compter avec le caractère de la jeune femme. L’autorité, elle n’aime pas. Suivre les ordres non plus. Pourtant, au sein d’une équipe iconoclaste menée par une chef aussi cynique qu’efficace, Louise va essayer de trouver sa place pour plonger au cœur de l’Histoire. Et elle ne sera pas déçue du voyage. Entre la Révolution Française, la première guerre mondiale, son propre passé et un futur improbable, les missions vont mettre les nerfs de la brigade à rude épreuve.

      PlancheS 52810

      Le Visiteur du Futur à la sauce City Hall

      Dans la pure tradition transmédia qui l’anime, François Descraques a choisi pour ce nouveau développement de son univers un nouveau support : le manga. Ce média colle parfaitement avec l’esprit feuilletonnesque de la série permettant des histoires longues. La Brigade temporalle se présente dès lors comme un extension de l’univers originel. Publiée depuis 2018, l’oeuvre profite de la sortie récente au cinéma du film Le Visiteur du futur pour s’offrir une édition intégrale de 500 pages regroupant les trois volumes originaux. Un bel objet qui permet d’entrer dans une histoire fascinante.

      Laquelle est superbement mise en images par Guillaume Lapeyre. Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas cet auteur, il est l’un des porte-étendards du manga à la française et créateur de l’excellente série City Hall, hommage au steampunkt, à la littérature et aux monde imaginaires. Son trait magnifique, son sens du rythme et la mise en scène, son iconisation des personnages transcendent l’univers du Visiteur du Futur et de La Brigade temporelle jouant, sur le gros plan, l’action débridée et le sens du détail. Sa connexion avec François Descraques fait des étincelles et accouche d’une œuvre visuellement sublime.

      metronome dba9e

      Le Visiteur du futur : La Brigade temporelle. L’art de jouer avec le temps

      La série originelle a construit son succès sur la maîtrise d’un thème fétiche mais exigeant de la S.F : le voyage dans le temps. On ne compte plus les œuvres qui se sont hasardées sur ces terres et qui se sont prises les pieds dans le tapis. Le Visiteur du futur, que ce soit la série ou ici l’adaptation manga évitent ces écueils grâce à l’écriture parfaite de son auteur. En effet, il joue en permanence avec les paradoxes, les boucles et les règles du genre. La Brigade temporelle pose un univers, s’y tient constamment se permettant toutes les audaces (la valise piégée), toutes les surprises sans jamais perdre en cohérence.

      La Brigade temporelle réussit dès lors à offrir un triple récit. Le premier, dans la veine de la première saison de la série se concentre sur Louise et Jessica et leur uchronie personnelle.Leur résurrection leur offre une rédemption et la possibilité de rompre avec le poids de leur passé. Mais encore faut-il qu’elles le veuillent ? Le second récit s’intéresse à la grande histoire et à l’effet papillon. Le voyage dans le temps c’est bien, mais s’il se démocratise, c’est tout le continuum qui est menacé. De la Révolution à l’Appel du 18 juin, nos héros parcourent les couloirs du temps tentant de raccommoder la toile déchirée du temps.

      Le troisième récit s’inscrit dans un hommage/développement de la réflexion littéraire sur le voyage dans le temps. La Brigade temporelle s’inspire en effet avec brio des romans classiques du genre : Jesus Video d’Andreas Eschbach, La Brèche de Christophe Lambert ou La Patrouille du temps de Poul Anderson. L’histoire se nourrit aussi des films, séries, comics qui ont exploité ce thème. Toutes ses références sont intégrées alors à un univers spécifique qui joue en permanence avec ces modèles, en crée d’autres et multiplie les fausses pistes. La qualité d’écriture de François maintient néanmoins le récit dans un parfait équilibre entre clins d’oeil aux connaisseurs et accessibilité pour les néophytes.

      visiteur

      Entre humour et tristesse

      La Brigade temporelle malgré ses 500 pages se dévore d’une traite. Si le dessin et le scénario sont admirables, le ton est aussi une merveille de mesure. Dans le pur esprit de la série, ce manga se veut drôle et souvent irrévérencieux. Un exemple parmi tant d’autres : le jeune roi d’une France qui n’a pas connu la Révolution, croisement terrifiant et drôle entre un youtubeur, le prince Harry et une star de la télé-réalité. Nos héros sont aussi d’incorrigibles têtes brulées, charmeurs, blagueurs passant leur temps à réparer leurs erreurs. Enfin, leurs aventures les amènent à des rencontres improbables notamment dans la toute dernière scène…

      Mais cet humour est au service d’une histoire beaucoup plus sombre. D’abord, la résurrection pose de vrais problèmes moraux : et si l’élu(e) ne voulait pas survivre ? Ensuite, cette seconde chance conduit les deux « miraculées » à se retourner sur leur passé. A quel moment leurs choix les ont-elle conduites à trébucher ? Quelle est leur part de responsabilité dans leur échec ? De même, la mission de la brigade temporelle fait peser sur une poignée d’individus une responsabilité énorme : rétablir une continuité temporelle, maintenir un statut quo, accepter de ne pas réparer les crimes du passé. Et s’ils se trompaient sur toute la ligne.

      Cette réédition de La Brigade Temporelle est une formidable occasion de se plonger dans l’univers du Visiteur du futur et de découvrir des personnages que l’on retrouvera dans le film. Ce récit indépendant s’adresse à tous, à commencer par les néophytes. Brillamment écrit, merveilleusement dessiné, c’est un coup de coeur de cette rentrée 2022.

      Pour découvrir la richesse des publications Ankama, nous vous invitons à découvrir notre article sur le manga Radiant.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité