Vitalic featuring Kiddy Smile, Rave Against The System embrase le Dancefloor

0
831
Vitalic en feat avec Kiddy Smile sur le morceau « Rave Against The System », troisième extrait de son album DISSIDÆNCE.

Après Carbonized et 14 AM, Vitalic délivre le troisième extrait de son album DISSIDÆNCE, en featuring avec Kiddy Smile, prince du voguing et icone LGBT

Un album qui porte le nom de DISSIDÆNCE est forcément insolite, singulier, polémique.
Vitalic a le don de porter un regard juste, acéré sur notre humanité. Avec ce titre, Rave Against The System, il nous délivre un message sulfureux, plein d’ondes érotiques.
Une brise parcoure les corps et les traverse d’une bourrasque tsunamiesque.
La beauté est plurielle, transgenre, naturelle, travaillée, modelée, à la limite de l’imaginaire. Aucun tabou, sans autre limite que le champs du possible.
L’amour sous toutes ses formes jusqu’à l’orgie.

Vitalic
Vitalic

Avec son beat martial, ses montées acid et ses vocaux répétitifs, Rave Against The System nous rappelle l’énergie des premières raves et soirées techno des années 90

Hymne à la différence, le titre explore l’attirance, la sensualité, l’instinct primaire, libre des conventions et des carcans normatifs. La norme, ici, est libre, insolente et impertinente. Le texte scande « we will never stop ». Les corps s’unissent et ne font qu’un. Il y a de la démesure, un sentiment d’urgence, de prendre ce qui s’offre, se donne, s’abandonne, s’impose. L’image d’une nouvelle humanité prend corps. Une ronde d’un éternel recommencement.

Vitalic, entre House et techno, déroule sur un rythme qui va en s’intensifiant, le happening d’une histoire post-covid. We will never stop, peut se traduire en ces termes, nous ne mourrons jamais. Nous ne nous arrêterons jamais de vivre, d’aimer, de nous rencontrer, de nous étreindre, d’évoluer, de nous transformer. Boulimiques de chair et de sens, dans tous les sens du terme, nous nous réinventons, transfigurons en permanence dans une imparable continuité.

L’artiste nous parle de cet album comme d’un retour aux sources de son identité sonore en forme de clin d’oeil revisité à l’énergie rock de ses premiers albums. Ce qui est marquant, c’est ce style, qui lui appartient, autant hypnotique que percutant.

Hâte d’entendre l’album qui s’annonce décapant.