More
    More

      Quelles sont les innovations qui ont fait évoluer le secteur de la musique ?

      Il faut savoir que la musique et l’industrie musicale sont deux entités distinctes. Il est possible pour le premier de ne pas être obligé de passer forcément par le second pour exister. L’industrie musicale appelée également industrie du disque désigne les activités qui contribuent à l’offre de produits musicaux obtenus par un processus industriel de reproduction. La musique de son côté est apparue bien avant l’industrie musicale. Il n’est pas possible de dater l’apparition de la musique car elle est aussi ancienne que celle des civilisations. Aujourd’hui, ce domaine a pris une importance capitale au sein de notre société.

      Les prémices de l’industrie musicale – XIXème siècle

      La musique est apparue bien avant l’industrie musicale. Il n’est pas vraiment possible de dater l’apparition de la musique car elle est aussi ancienne que celle des civilisations. La musique s’est transformée littéralement au 20e siècle. Avec la naissance de la société de masse, la croissance de l’industrie et le développement des métropoles, des renouvellements sociaux et culturels vont donner une autre dimension à cet art. On nommera cette période les temps modernes.

      Les Temps Modernes de Chaplin (Analyse)
      Film les Temps Modernes de Charlie Chaplin

      Par ailleurs, jusqu’à présent, la musique était transmise en direct lors d’opéras ou de concerts. Elle va prendre une autre dimension à partir du moment où elle va pouvoir être capturée et écoutée grâce à des innovations technologiques. Ces transformations vont propulser la musique dans le domaine marchand. Cela lui fera revêtir au fil du temps la forme que nous lui connaissons aujourd’hui. On entre ainsi dans la grande aventure de l’industrie musicale.

      Comme la plupart des genèses, l’origine de l’industrie du son est controversée. Le premier appareil permettant de mémoriser une sonorité est créé en 1860 par Scott. Néanmoins, après des apports technologiques de Thomas Edison (avec notamment le phonogramme en 1877), c’est Graham Bell qui en 1885 inventera le graphophone . C’est un appareil qui capture le son dans un cylindre de cire pour pouvoir ensuite la restituer. Avec sa création, nous sommes dans les prémices de l’industrie musicale.

      Près de 10 ans plus tard, c’est l’Allemand Berliner qui innove avec le premier disque. Après des années de résistance, le cylindre sera finalement abandonné au profit de ce dernier. C’est lui qui va inspirer bon nombres de créations comme l’appareil d’enregistrement sonore, le disque à microsillon en 1948.

      Graphophone — Wikipédia
      Le Graphophone

      La forte croissance de l’industrie musicale – 1948

      Après la 2ème guerre mondiale, et avant le streaming des années 2000, trois inventions ont révolutionné le secteur de l’industrie musicale : le vinyle, la cassette audio et le CD. 

      Tout d’abord, le vinyle appelé le microsillon est apparu en 1946 aux Etats-Unis grâce à la firme Columbia qui donne naissance aux premières platines modernes. Dès 1948, les disques microsillons sont commercialisés. Leur grain et leur qualité sonore affinée, leur supériorité technique et leur enregistrement de 30 minutes pour 33 tours lui permettent de rapidement rencontrer le succès. Les 45 tours ont ensuite été édités à la fin des années 1970 et ont été généralisés et appréciés par les DJs et les radios libres.

      Le premier disque vinyle 33 tours, 18 juin 1948 - Disquaire Vinyle - Acheter vinyl - Infos Music - Collectors
      Les premiers vinyles

      Ensuite, la cassette audio arrive sur le marché durant les années 1970 après plusieurs années de recherche et de développement de la part de Phillips. Les premières cassettes comportaient une face réversible, pour une durée de lecture maximale de 45 minutes de son stéréo par face, et donc bien plus longue que la durée de lecture d’un vinyle. Les cassettes s’accompagnaient d’une boîte beaucoup plus compacte et accessible. La petite taille des cassettes a permis l’émergence des lecteurs portatifs. Cela représente une avancée considérable dans l’histoire des habitudes d’écoute de la musique.

      La cassette s’est également parfaitement adaptée à la période d’après-guerre. Le boum de la population et l’expansion des banlieues ont créé un besoin en voitures…! Ce qui a fait émerger un engouement pour les formats et systèmes de lecture nomades. 

      Séquence nostalgie : plongez dans la fabrication des cassettes audio
      Les cassettes

      Enfin, en 1974, Phillips commence à travailler sur un projet de disque audio optique dans le but de prendre la relève du disque vinyle, jugé trop encombrant. Le nom de disque compact fut choisi de façon à aller de pair avec un autre projet de Phillips, la cassette compacte. De son côté, Sony développait également sa version du CD et présenta son projet en 1976. Les deux fabricants décident alors de s’associer pour sortir le CD en 1982.

      Les CD ont aussi su tirer le meilleur de chaque format apparu avant eux en amenant le son haute-qualité, le caractère compact, portable, inscriptible et peu coûteux. En effet, le son est plus clair et plus respectueux de la réalité que ces prédécesseurs. Il est surtout développé par l’industrie de la musique du fait de son caractère inaltérable. Il ne peut ni être copié, ni être partagé. 

      CDs - Music Photo (18663075) - Fanpop
      Les CDs

      La dématérialisation de l’industrie musicale – années 2000

      A partir des années 2000, la musique s’est révolutionnée avec l’arrivée des connexions internet grand public puis la naissance de Napster qui ont tout dynamité. Il faut savoir que cette nouvelle façon de consommer se traduit par à la fois le téléchargement et le streaming. 

      Tout d’abord, le téléchargement de musique est le transfert d’une œuvre musicale d’un ordinateur à un autre à travers un réseau informatique. Il faut savoir que le téléchargement peut être effectué de manière légale, ou illégale. De plus, le streaming se définit comme la diffusion en continu d’un contenu sur Internet. Cette technologie permet d’écouter de la musique en ligne, sans la posséder. Le téléchargement illégal de musique a commencé en 1999 avec la parution du logiciel Napster. Ce programme est créé par Shawn Fanning alors qu’il avait 17 ans. Par la suite, en 2003, iTunes est créé, c’est une plateforme de téléchargement légal sur internet. Ce sont ces deux inventions qui sont à l’origine de la consommation de musique dématérialisée. 

      Napster vendu pour une bouchée de pain à une start-up britannique | Les Echos
      Napster

      De plus, il faut savoir que l’écoute en ligne représente aujourd’hui près de 83% du marché. Soit presque neuf fois plus que la vente de disques (9%). Le streaming est de loin le mode d’écoute préféré des Français. Les plateformes payantes ont su se démarquer grâce à une offre intéressante. Un abonnement d’une dizaine d’euros pour un service illimité, sans publicité ou interruption.

      Un système moins coûteux que l’acquisition de plusieurs CD, cassettes ou encore vinyles. D’autant plus que les utilisateurs ont la possibilité de créer leurs propres playlists et de les partager. Le marché de la vente légale de musique dématérialisée est très concurrencé et la bataille fait rage entre Spotify, Apple Music, Deezer, Youtube Music, pour ne citer qu’eux. A savoir que Spotify est le leader mondial et Deezer le leader français.

      Comment Mettre sa Musique sur Spotify, Deezer et Apple Music ?
      Spotify / Apple Music / Deezer

      Entre les prémices de l’industrie musicale, les vinyles, les cassettes, les CD, le téléchargement ou encore le streaming, la musique a constamment fait évoluer ses modes de diffusion. En s’imprégnant des mutations technologiques, elle est parvenue à passer d’un support physique à une écoute totalement dématérialisée. De nos jours, la consommation de musique passe essentiellement par le streaming

      Avant de devenir un art, la musique est avant tout un langage et un outil de communication. Au cours du temps elle a forcément évolué. Aujourd’hui, nos rapports avec la musique ont complètement changé. Il y a encore seulement un siècle, elle se résumait à en produire soi-même en chantant ou en jouant d’un instrument. Et aujourd’hui, il est difficile pour nombre d’entre nous d’imaginer une journée sans musique. Il faut se rendre compte à quelle vitesse les rapports entre l’humain et la musique ont évolué en seulement cinquante ans. La musique est aujourd’hui un réel fait social.

      1 COMMENTAIRE

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité