Peyman Yazdanian pianiste souverain Live In Lecce

0
93
Peyman Yazdanian - Live In Lecce
Peyman Yazdanian - Live In Lecce

Peyman Yazdanian commence à se faire un nom dans le monde du piano. Le pianiste iranien subjugue par son jeu et sa technique hors norme entre classique, jazz et musique iranienne. On peut découvrir son talent d’improvisateur avec la réédition sur le label Melmax Music de son Live In Lecce le 29 mars qui sort enfin en physique, c’est à dire en vinyle et cd.

Peyman Yazdanian a enchanté le public italien du festival Conversazione Sul futuro dans les Pouilles à Lecce en 2021. Sur piano préparé, il trouve un lyrisme fabuleux, tel un envol vers des territoires musicaux inexplorés. Evoquant Ahmad Jamal, Keith Jarrett ou Max Richter, il brouille les pistes, les références et les frontières avec 5 mouvements musicaux improvisés librement et sans aucune relâche d’intérêt.

Pour parler de son piano préparé, l’artiste évoque un piano « manipulé. ». En entreposant des objets divers sur les cordes ainsi que les marteaux de l’instrument emblématique, Peyman réussit à transformer le son du piano et à obtenir des sonorités percussives plus brutes et impactantes qu’habituellement. Certaines ne sont pas sans rappeler le Gamelan Indonésien.

Ce son cristallin permet à Peyman d’improviser des boucles de piano suivies d’envolées engageant une conversation sur l’avenir avec son piano.

Peyman Yazdanian - Live In  Lecce
Peyman Yazdanian – Live In Lecce

Parallèlement à sa carrière de pianiste, le musicien mène une riche carrière de compositeurs de musiques de films. Les plus cinéphiles auront déjà probablement reconnu celui dont la musique a accompagné les œuvres des plus grands réalisateurs iraniens, d’Abbas Kiarostami à Asghar Farhadi, en passant par Niki Karimi ou Mohammad Rasoulof. Il a remporté deux Golden Horse Awards pour la meilleure bande originale des films Nuits d’ivresse printanière (2009) en 2010 et Mystery (2012) en 2012. Il est également nominé dans la catégorie meilleur compositeur aux Asian Film Awards pour ce même film en 2013.

Découvrez une belle session au piano dans laquelle il retrouve les thèmes de Lecce :

A retrouver sur Bandcamp également