More
    More

      Deux clips vidéo chez Universal qui ont marqué notre été 2020

      A peine rentrés dans l’automne, l’été nous manque déjà… C’est pourquoi, nous avons décidé de faire un petit retour arrière sur les chansons qui sont sorties cet été et qui ont rythmé nos vacances. Voici deux clips, If i were you et Share that love, à découvrir ou à redécouvrir.

      If I were you, une 1 ière collaboration efficace

      Commençons par le featuring entre Blackbear et Lauv, deux jeunes talentueux musiciens qui ont plusieurs cordes à leur arc puisqu’ils sont aussi chanteurs, auteurs, compositeurs et interprètes. « If I were you » est leur première collaboration ensemble et c’est un vrai succès. Sortie le 21 aout dans l’album « Everything means nothing » de Blackbear, la chanson est aussi disponible sur YouTube et comptabilise déjà plus de 800 000 écoutes. Leurs fans ont eu la surprise de découvrir un clip le 16 septembre dans un style rétro où l’on peut suivre les paroles qui défilent sur les images.

      « If I were you » est une chanson pop avec des paroles introspectives. En effet, pour les deux stars, la composition de ce morceau a été vraiment éprouvante puisqu’ils ont dû y mettre tous leurs sentiments et se mettre à nu devant leurs auditeurs. Cette chanson parle de ce qu’ils auraient pu faire différemment dans leurs histoires d’amour respectives en se mettant à la place de l’autre pour éviter de souffrir. Ils reconnaissent leurs torts, leur souffrance et la rancœur d’une séparation. Un exercice vraiment difficile mais qu’ils ont réussi avec brio. Une chanson très personnelle qui a su toucher les gens par ses paroles mais aussi par sa musique.

      De par sa tonalité majeure (La bémol Majeur), la partie musicale donne un coté plus léger à la chanson ce qui adoucit les paroles tristes du couplet chanté par Lauv. Xylophone, synthé, basse, voix et de la rythmique à la batterie, voici les ingrédients qui leur ont été nécessaires pour écrire cette chanson et la transformer en coup de cœur pour leurs fans. Combinaison parfaite pour donner envie d’écouter encore et encore leur tube…

      Share that love, un feat percutant

      Une autre chanson qui a marqué notre été est « Share that love », un feat entre Lukas Graham, un groupe pop danois, et G-Eazy, un célèbre rappeur américain. Découvert le 21 aout, la vidéo est disponible sur YouTube et enregistre presque déjà 900 000 vues. Une collaboration inattendue mais qui marche du tonnerre !

      « Share that love » est une chanson qui s’inscrit dans le style pop. C’est l’histoire de Lukas Forchhammer, le chanteur du groupe, qui vit dans un quartier qui a marqué son enfance. Elle raconte son histoire et fait référence à tous les bons moments comme les mauvais qu’il a passés dans le quartier de Christiana au Danemark. C’est une chanson d’amour, pas un amour romantique, mais plutôt une véritable amitié emprunte de nostalgie exprimant toute l’émotion d’une rencontre avec son quartier qui l’a vu grandir de jour en jour.

      La musique, quant à elle, est écrite en tonalité majeure, conférant à la chanson une ambiance pleine de gaité mêlant divers instruments dont une guitare, un synthé, une basse, une batterie et un chœur. Lukas nous fait aussi découvrir ses capacités vocales en alternant très facilement graves et aigus, belle démonstration de sa grande tessiture. Et grosse surprise, alors que G-Easy est essentiellement connu en tant que rappeur, on a le plaisir de l’entendre sortir de sa zone de confort notamment lors du début de son couplet où il commence à chanter. Il finit la chanson en renouant avec son domaine de prédilection qui a fait de lui une personne aussi célèbre, à savoir le rap.

      Alors plus d’excuses ! Si vous ne l’avez pas déjà fait, écoutez ces tubes pour vous replonger dans le soleil de l’été.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.