More
    More

      « Hayat », découverte d’un projet et d’un artiste : Yassine Stein

      Yassine Stein est un membre de L’ordre Collectif dans lequel il intervient en tant que réalisateur, aux côtés de Mohamed Chabane ou encore d’Adrien Lagier. Également connu pour être le backeur officiel de son meilleur pote Lomepal, il revient ici pour défendre son premier EP : Hayat. 

      De la vidéo à l’audio

      Le nom de Yassine Stein ne vous est peut être pas inconnu. Puisqu’avant de se lancer pleinement dans l’écriture et le rap, il œuvrait derrière la caméra au sein de L’ordre Collectif. On a notamment pu le retrouver aux côtés de Dario Fau pour la réalisation du clip Yeux Disent de Lomepal ou encore comme assistant réalisation sur le clip d’Ego. Il côtoie également la scène rap, toujours avec son meilleur ami Lomepal, qu’il back lors de ses différentes tournées. Yassine Stein révèle alors, lors d’une interview pour Grünt, avoir toujours écrit des textes à droite à gauche, sans pour autant penser à se lancer réellement dans le rap. C’est lors du Planète Rap de Lomepal, lors duquel il effectue un freestyle, que Yassine Stein a un déclic : se lancer pleinement dans l’écriture et la conception d’un projet en son nom.

      5 titres en guise de carte d’identité

      Yassine Stein aura mis 1 an et demi avant de finaliser et de dévoiler son premier EP. Il confie qu’il a par ailleurs jeté beaucoup de morceaux, insatisfait du résultat. Le titre du projet, Hayat signifiant « la vie » en arabe, résume parfaitement les thématiques de l’EP. Il s’agit simplement d’une succession de morceaux dans lesquels le rappeur dépeint son quotidien : l’amour, l’amitié, la famille… Hayat est un projet qui présente 2 facettes de sa personnalité : l’une qui se veut ambitieuse et l’autre, totalement désabusée et marquée par une vision pessimiste. Ces 2 facettes sont visibles dès le 1er morceau du projet, 2021, dans lequel il chante :

      « un avenir glorieux contre un passé sombre (…) Je rêvais d’un monde meilleur mais j’ai plus seize ans« .

      C’est également un EP qui révèle finalement que l’humain est rempli de contradictions entre ce qu’il a pu penser dans le passé, ce qu’il pense aujourd’hui et ce qu’il pensera plus tard.

      À mi-chemin entre Paris et Casablanca

      D’origine marocaine, de par ses 2 parents, Yassine Stein incorpore cet héritage en chantant une partie de certains morceaux en darija, un dialecte marocain. Étant un projet dans lequel il se confie énormément sur sa vie, il « trouvait ça légitime de le faire également en arabe ». Ses textes sont accompagnés par des prod, qui sont elles-aussi, marquées par diverses influences. On retrouve là encore un fort accent sur les ambiances orientales. L’artiste parle d’un « EP d’expérimentation sur le plan musical ». Et ce qui est sûr, c’est que le résultat est plus que convaincant ! Hayat est un EP qui nous permet de saisir pleinement l’univers de l’artiste. Le projet est à la fois personnel et convivial, notamment grâce aux 2 featurings, avec Moussa d’un côté sur Chtah et le suisse Slimka sur 18 de l’autre. Il s’agit là d’une bonne carte d’identité accompagnée par des instrumentales accentuant l’aspect éclectique des textes.

      En tout cas une chose est sûre, il faudra continuer à suivre de près ce rappeur qui n’est plus simplement le « backeur de » mais bien un artiste à part entière. Vous pouvez d’ores et déjà le découvrir via le clip vidéo de 2021, le premier morceau du projet. 

      Yassine Stein – 2021

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.