More
    More

      Le jeûne intermittent : une nouvelle façon de vivre ?

      Le jeûne serait la nouvelle tendance pour maigrir. Mais en plus de cet aspect esthétique, il comporterait de nombreux bienfaits pour le corps et l’esprit. Qu’en est-il ? JustFocus vous explique tout.

      Le jeûne intermittent : c’est quoi ?

      Comme son nom l’indique, il s’agit d’une forme de jeûne durant lequel on arrête de fournir des aliments au corps. En revanche, ce jeûne est bien plus souple que le jeûne strict qui n’autorise aucune prise alimentaire durant une période longue. Les deux types d’alimentation permettraient cependant de profiter des mêmes avantages et bienfaits.

      Vous pouvez, de plus, continuer à boire durant les périodes sans alimentation. Le principe est simple, il suffit de faire jeûner son corps pendant seize heures par jour puis de manger en continu pendant huit heures. Par exemple, vous pouvez choisir de manger entre 12h et 20h puis cesser entre 20h et 12h. Vous pourriez combiner une activité sportive à cette méthode afin d’observer des résultats et d’améliorer votre santé. Vous pouvez aussi vous faire accompagner d’un naturopathe qui vous établira un programme personnalisé.

      Pour qui ? Pour quoi ?

      Tout le monde peut choisir ce régime alimentaire. En revanche, il est interdit aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux personnes atteintes de problèmes cardiovasculaires.

      Les atouts de ce type d’alimentation seraient nombreux. Cela permettrait de faire baisser l’insuline dans le sang ainsi qu’une baisse du stress. De plus, il permettrait de diminuer les graisses corporelles. Vous pourriez ainsi observer des résultats sur votre tour de taille. Comme il s’agit d’un mode de vie « détox », il permettrait de nettoyer l’organisme ainsi que de favoriser la régénération cellulaire.

      Les erreurs à éviter :

      Il faudrait boire suffisamment pendant les deux périodes du jeûne car l’élimination des déchets va se faire grâce à une bonne hydratation. Il serait essentiel aussi de ne pas manger plus que d’habitude durant la période de huit heures. L’alimentation doit être équilibrée. Il ne faut d’ailleurs pas uniquement jeûner pour maigrir, car si vos objectifs fixés sont trop hauts vous risquez d’échouer. Il faut y aller progressivement et vous pourriez alors profiter d’une détoxification de votre corps.

      Les études menées :

      En Janvier 2014, l’INSERM a mené une étude sur le jeûne à visée préventive ou thérapeutique. Le ministère de la santé à établi un rapport pour faire le bilan de cette étude. Il en résulte que le jeûne peut provoquer des migraines, des étourdissements ou bien des malaises. Il faut rester conscient qu’avec une absence de nourriture prolongée, les dommages que le corps subit peuvent être sérieux. L’essentiel est donc d’écouter son corps et de ne pas dépasser ses limites dans la pratique de cette méthode.

      La conclusion de cette étude réside dans le fait qu’un jeûne strict ou partiel (avec un apport de moins de 300kcal par jour) doit être encadré médicalement. Il n’existe encore aucune structure médicale en France adaptée à cette pratique. Et pour ce qui est de la pratique du jeûne sous encadrement médical, il n’existe pas encore assez d’études scientifiques permettant de démontrer sa fiabilité thérapeutique. Il est à noter cependant que le jeûne intermittent reste moins violent pour votre corps que ne l’est le jeûne strict.

      Ce qu’il faut retenir de cette méthode c’est l’aspect positif sur votre corps et sur votre esprit. Vous pourriez mincir et améliorer votre santé. Néanmoins, cette méthode comporte quelques risques qu’il est essentiel de ne pas négliger. Cette pratique doit donc être effectuée avec soin. 

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.