Indiana Jones made in Asia : Cinq films à voir ou à revoir

0
1761
indiana jones

Alors que le 28 juin est sorti le 5ème opus des aventures du célèbre archéologue Indiana Jones, nous vous proposons de découvrir l’influence de cette saga sur la pop culture mondiale. Les cinq longs métrages sélectionnés reprennent le style de l’œuvre, la cite souvent tout en ajoutant une touche asiatique (ici hong-kongaise et chinoise). Quatre de ces films ont, en plus, la particularité d’être portés par des stars ou futures stars du 7ème art.

Magnificient Warriors, 1986

Michelle Yeoh s’appelle encore à l’époque Michelle Khan et fait ses premiers pas dans le cinéma de Hong-Kong. Mais l’ancienne miss Malaisie a du talent et le prouve en portant à bout de bras ce film d’aventure où une espionne infiltre, dans les années 1930, une base japonaise près du Tibet. Dans ce long métrage énergique, elle use avec talent du fouet pour terrasser ses ennemis. Une référence plus qu’assumée au personnage créé par Georges Lucas.

Magnificent-Warriors
Magnificient Warriors

Armour of God (Mister Dynamite), 1986

Jackie, alias le faucon est un chasseur de trésor intrépide et renommé. Quand la fiancée de son meilleur ami est enlevée par une mystérieuses secte en quête de l’armure de dieu, il se lance à leur poursuite bien décidé à la délivrer et à démanteler cette dangereuse organisation. Avec ce film, Jackie Chan incarne l’un de ses personnages fétiches et signe une comédie d’aventure dantesque, épique, virevoltante qui marque le début de l’âge d’or du cinéma Hong-Kong (vu d’Occident).

armour of god
Armour of God

Armour of God II (opération Condor), 1991

Une suite peut-elle dépasser l’orinal ? Oui si l’on se réfère à cet Armour of god II. Incarnant toujours le faucon, Jackie Chan nous offre un film d’aventure archéologique entre l’Espagne et l’Afrique du Nord sur fond de chasse au trésor. La recette de ce bijou : de l’action, de l’humour, des cascades démentielles le tout enveloppé par le charisme hors normes de l’acteur/réalisateur. Un film qui se voit et se revoit sans fin.

armour of god II
Armour of God II

Docteur Wai, 1996

Imaginer que Le Magnifique de Philippe de Broca rencontre Indiana Jones. Vous obtenez Docteur Wai. Un écrivain de romans populaires, incarné par Jet Li, s’évade temporairement de la réalité en vivant les aventures de son personnage, le Docteur Wai. Celui-ci est chargé par le gouvernement chinois de mettre la main sur le parchemin, dit de l’écriture sans mots, ayant appartenu au grand prêtre Tang. L’artefact aurait le pouvoir de changer le monde. Après avoir été longtemps perdu, l’armée japonaise aurait retrouvé sa trace. Jet li incarne avec maestria ce double personnage sur fond d’aventures, d’espionnage et de trahison.

docteur wai
Docteur Wai

Mojin, The Lost Legend, 2015

Début des années 1990, le trio d’aventuriers Hu Bayi, Wang Kaixuan et Hu Shirley décide de reprendre du service. Engagé par une mystérieuse femme d’affaire, il tente de localiser une ancienne tombe ayant appartenu à une princesse mongole. Mais le lieu renferme des secrets dangereux et ravive de douloureux souvenirs, vieux de 20 ans. Mojin mélange à merveille l’esprit Indiana Jones, celui de Tomb Raider, tout en ajoutant une subtile évocation des affres de la Révolution Culturelle en Chine. Un film très intéressant, dynamique porté par d’excellents acteurs.

Mojin
Mojin, The Lost Legend

Nous vous souhaitons de bons visionnages. Si vous souhaitez découvrir d’autres Top cinéma asiatique, nous vous proposons notre sélection des films de Jackie Chan.