My Hero Academia tome 37 : Toujours rester debout

0
214
My-Hero-Academia

La série My Hero Academia continue à nous amener vers la conclusion de son grand final. Dans la lignée du tome 36, l’auteur Kohei Horikoshi pousse ses héros dans leurs ultimes limites tandis que la pression constante de leurs adversaires s’accentue et que le monde est sur leur point de sombrer. Porté par un excellent dessin, ce volume plaira aux amateurs de duels de haute volée et de drame.

La voie de la colère

Face à la horde des vilains, les héros de My Hero Academia doivent se démultiplier. Une partie affronte Tomura Shigaraki tandis que l’autre fait face à All for One. Malgré leurs efforts, la lutte semble par trop inégale. L’espoir réside dans Deku mais trompé par Himiko, il a été éloigné du champ de bataille. Il se démène pour revenir. Malheureusement, chaque minute perdue augmente les souffrances de ses ami(e)s.

C’est pourquoi quand Tomura cible Katsuki , les héros tremblent car le jeune ami de Deku tombe.  C’est le moment que les vilains choisissent pour lancer leur nouvelle opération : manipuler une foule de 15 000 personnes et l’envoyer prendre d’assaut un hôpital. Les héros doivent encore se démener pour empêcher le chaos de se répandre. Mais seront-ils encore capables de rétablir l’équilibre et d’éviter un nouveau carnage ?

My-Hero-Academia

My Hero Academia : place à l’action

Ce 37ème  volume laisse la part belle à l’action. Face à All for one et Shigaraki, le combat atteint des sommets d’intensité et de drame. En effet, chacune des stratégies des héros se heurte à l’implacable puissance de leurs adversaires. Les solutions semblent s’amenuiser à mesure que leur rang s’éclaircisse et que leur corps s’épuise. L’auteur joue,  d’ailleurs, à perturber constamment l’équilibre, le statut quo, maintenant une tension constante.

Son dessin accompagne merveilleusement ces moments épiques. Ce volume permet en effet aux personnages de déployer toute la richesse, la diversité de leurs alters. Ceux-ci se combinent dans des planches captivantes, très bien découpées afin de souligner la démesure de l’affrontement qui se déroule sous nos yeux. Les héros défient ainsi la gravité, utilisent la force des ondes, des éléments pour renverser leur némésis.

My-Hero-Academia

Les seconds rôles au premier plan

L’une des grandes qualités de cette série, c’est de proposer une riche galerie de personnages attachants et de les développer.  Ce volume illustre le magnifique travail d’équilibriste de l’auteur qui choisit de mettre de côté un de ses personnages principaux pour offrir à des héros de l’ombre leur moment de gloire. Ceci contribue au renouvellement permanent de l’histoire et souligne toute la profondeur de l’univers de My Hero Academia.

Toute la seconde partie de ce tome se centre donc sur cette seconde équipe en la confrontant à une mission plus que difficile. Car il va leur falloir, non seulement, faire preuve de puissance mais aussi de psychologie, de finesse pour gérer une situation explosive qui résonne avec une actualité récente. Ils vont dès lors démontrer qu’ils n’ont rien à envier aux héros de première ligne et que la force des défenseurs de la justice vient de cette diversité et de cette philosophie qui ne célèbre pas uniquement la force.

My-Hero-Academia

My Hero Academia : l’heure du drame

Ce 37ème tome s’ouvre sur un vrai déchirement,  la chute d’un héros, et s’achève sur un nouveau dilemme moral : le prix de la haine. Le vrai plan des vilains réside dans le piège insidieux dans lequel ils attirent les héros. La victoire sans vertu ne sert qu’à prolonger un cycle de violence sans fin. Or, comment terrasser ces forces de l’ombre sans succomber soi-même à son côté obscur ? Deku a déjà dû affronter ce questionnement et trouver sa réponse ; c’est autour de ces camarades de trouver leur propre voie et de faire face au prix de leurs actes.

Le volume propose aussi une très profonde et glaçante mise en scène du populisme et de la démagogie. En effet, toute la seconde partie met en scène une foule instrumentalisée par les mensonges des vilains.  Utilisant leur frustration,  ils les invitent à reprendre le pouvoir, à déclencher une révolution contre ceux qui les humilient. Avec beaucoup de pertinence, Kohei Horikoshi s’inspire de « l’assaut sur le Capitole » de Washington du 6 janvier 2021 (et un peu du Dark Knight Rises de Christopher Nolan)  pour dévoiler la mécanique du populisme et les dangers de la colère aveugle.

Ce 37ème volume de My Hero Academia se dévore d’une traite. Il vous fera passer par toutes les émotions avant de s’achever par une ultime incertitude. De quoi nourrir notre imagination en attendant le tome n° 38.  Retrouver l’intégralité de la série aux éditions Ki-Oon.