More
    More

      Palmarès du 70ème Festival de Cannes

      La cérémonie de clôture du 70ème Festival de Cannes menée par Monica Bellucci vient de s’achever. L’heure est maintenant au bilan et aux réactions. The Square à créé la surprise en remportant la palme d’or de la main du président du Jury : Pedro Almodovar. Voici le palmarès du 70ème Festival de Cannes détaillé avec notre bilan.

      Palme d’or : The Square de Ruben Östlund (Suède)

      Très bien reçu ici à Cannes par l’ensemble de la critique, le film suédois doit sans doute son succès à sa mise en scène originale, mais surtout à son sujet humaniste. Son sujet principal est la confiance des être humains envers leur prochain. Il l’aborde de différentes manières, comme les différences sociales qu’il peut y avoir même en suède, pays pourtant réputé pour sa qualité de vie. Doté de scènes d’humour irrésistibles, nous l’avions jugé en mi-teinte car jonché de passages trop anodins créant des longueurs.

      A l’image de l’attribution du prix à I, Daniel Blake de Ken Loach l’an dernier, la palme d’or attribuée se veut plutôt choisie pour son approche intelligente et engagée d’un sujet réel, au lieu d’un choix plus artistique comme cela arrive quelques fois. On ne peut donc pas en vouloir au jury de récompenser des réalisateurs qui prennent le parti d’évoquer leurs vraies convictions.

      Prix du 70ème anniversaire : Nicole Kidman

      Présente en compétition dans 2 films cette année (Les proies et Mise à mort du cerf sacré), la grande blonde était absente de la cérémonie et a laissé une vidéo en guise de remerciement pour ce prix un petit peu spécial remis par le légendaire Will Smith.

      Grand prix du jury : 120 battements par minutes de Robin Campillo

      Le long métrage de Robin Campillo était attendu pour le prix ultime. Donné palme d’or par l’ensemble du public et de la critique, il remporte la seconde distinction pour un film lui aussi engagé. Il s’agit de l’histoire vraie d’une association qui se bat depuis les années 90′ pour lutter contre le sida et aider les séropositifs. Une histoire qui suit plus précisément Sean, atteint par la maladie et dont l’engagement s’avère déchirant. Le film bien trop long sur la dernière partie s’avère toutefois passionnant et bien rythmé. Il en aura fait pleurer plus d’un lors de ce Festival.

      Prix de la mise en scène : Sofia Coppola pour Les proies

      Absente également de la cérémonie, c’est Maren Ade du jury qui aura lu son mot de remerciements. La fille de l’immense Francis Ford remporte là une distinction de marque pour un film qui n’a pas fait l’unanimité lors de sa présentation.

      Prix d’interprétation Féminine : Diane Kruger pour In the fade

      La comédienne allemande à la carrière internationale est venue chercher ce soir un prix pour lequel elle était grandement favorite, depuis la sensation qu’elle avait créé lors de la projection du film de  Fatih Akin.

      Prix d’interprétation Masculine: Joaquin Phoenix dans You were never really here

      Lui aussi était donné favoris par beaucoup d’experts. Le natif de Porto Rico aux multiples facettes s’est métamorphosé et incroyablement impliqué pour ce rôle difficile. Un prix bien mérité ! 

      Prix du Jury : Par manqe d’amour d’Andrey ZVYAGINTSEV

      Ce film touchant racontant l’absence d’amour de 2 parents divorcés pour leur fils a ému la plupart des critiques. Les retours pour cette oeuvre  étaient parmi les meilleurs, il n’est donc pas étonnant que le jury ait tenu à le gratifier d’un prix. 

      Prix du scénario: You were never really here et Mise à mort du cerf sacré ex-aequo

      C’est le 2ème prix à Cannes Pour le réalisateur grec Yorgos Lanthimos, 2 ans après le prix du jury pour Lobster. Il partage ce prix avec Lynne Ramsay pour le film doublement récompensé ce soir avec le prix décerné à Joaquin Phoenix

      Palme d’or du court-métrage: Une nuit douce de Qiu Yang

      Si ce film a su charmer le prestigieux jury du festival de Cannes, il y avait selon nous beaucoup mieux parmi les 9 films sélectionnés dans la compétition. Retrouvez notre retour sur tous les court-métrages en question.

      Le classement Justfocus des films vus cette année à Cannes:

      1. Jupiter’s moon et L’amant double
      2. Le redoutable
      3. Okja
      4.  Vers la lumière
      5. 120 battements par minute
      6. The square
      7. You were never really here
      8. Happy end
      9. Good time

      Parmi les films vus hors compétition, mention spéciale au film coréen Sans pitié.

      Extrait déjà culte du film The Square, 70ème palme d’or:

      Revoyez la cérémonie de clôture du 70ème Festival de Cannes

      Conférence de presse du Jury d’après cérémonie:

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.