More
    More

      Critique DVD « War on Everyone » de John Michael McDonagh

      En compétition au dernier Festival de Deauville, War on Everyone de l’irlandais John Michael McDonagh (L’Irlandais ; Calvary) se fait le pari de raviver non sans fracas le buddy-movie policier. Si l’originalité n’est pas vraiment de mise, l’aspect délicieusement rock’n’roll et l’impertinence contenu au sein du métrage suffisent pour rendre ce divertissement porté par le tandem Michael Pena (Fury) et Alexander Skarsgard (Tarzan), totalement irrésistible !

      Les z(héros) de la police !

      L’un est un grand blond à la voix rauque & au torse bardé d’abdos. L’autre, un petit hispano-américain replet & patriarche d’une famille très dysfonctionnelle. A eux deux, ils incarnent les flics les plus corrompus d’Albuquerque (Nouveau-Mexique) confondant la plupart du temps leurs devoirs avec leurs désiratas personnels. Entre suspects écrasés, consommation de drogue et d’alcool pendant le service et explosions en pagaille, autant dire donc que le duo, légèrement taré sur les bords, n’est pas vraiment celui qu’on appellerait pour se faire protéger. Et pourtant, reste qu’ils seront peut-être bien les seules têtes brûlées à oser faire face à ce dealer et figure notoire de la pègre, qui s’apprête à mettre un boxon taille king size en ville alors qu’un million de dollars lui appartenant sont dans la nature. On se gardera d’en dire plus sur l’intrigue, qui bien que n’inventant pas le poudre, sait compenser ses faiblesses à bon coup de sarcasme, de cynisme et d’une ambiance délicieusement fataliste mais toujours est-il qu’à l’instar de son déjanté de frère (déjà auteur de Bon Baisers de Bruges), John Michael McDonagh sait s’illustrer dans la comédie policière sans queue ni tête. Et autant dire qu’on aime ça. Beaucoup même. 

      War-on-Everyone-1900x560-1476481374

      Le DVD

      Fatalement, vu l’énergie contenue dans le film, on fondait de grands espoirs dans les bonus, qu’on espérait vivement voir contenir au moins quelques featurettes sur le duo, le tournage au Nouveau-Mexique ou le pourquoi du comment d’un tel casting (Alexander Skarsgard, Michael Pena, Theo James, Tess Thompson). Manque de pot, on devra se contenter d’un pauvre making-off ainsi que des images de la présentation du film par le casting à Deauville. Une bien maigre compensation quand on y pense, mais qu’importe : on a rigolé comme il faut et on s’est pris une sacrée dose d’impertinence et on va pas commencer à se plaindre. Car de nos jours, voir des films aussi caustiques et sarcastiques, sans que ça soit estampillé Shane Black, ça n’arrive pas souvent…

      Bonus

      – Making-off
      – Le film à Deauville

       

      Bande-annonce « War on Everyone » 

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.