Ben Foster a pris des produits dopants pour se préparer dans The Program

0
592

On connait tous la méthode de l’Actors Studios, qui veut que pour pleinement s’immerger dans un rôle, l’acteur doit éprouver le même quotidien de celui qu’il doit jouer. Pour autant, on ne s’attendait pas à voir un tel respect de cette règle émanant de Ben Foster, qui pour le rôle du cycliste Lance Armstrong, a réellement consommé des substances dopantes.

L’acteur, déjà rompu à cette méthode de jeu (il a vécu dans la rue pour son rôle dans Rampart et mangé de la terre dans Du Sang et Des Larmes), est ainsi revenu en détail auprès de nos confrères d’Entertainment Weekly sur la préparation qu’il a effectué pour se glisser dans la peau du célèbre cycliste Lance Armstrong. Et après avoir expliqué que le mental du sportif était l’élément numéro pour entrer dans le personnage, l’acteur s’est fendu d’une révélation peu banale : il a pris des substances dopantes pour le rôle, et ce, non sans quelques conséquences. « Le dopage affecte votre esprit. Ça ne vous fait pas sentir plus grand. Je viens à peine de récupérer physiquement. Je suis seulement revenu à mon niveau de départ. Je ne sais pas comment séparer l’influence chimique de l’attachement psychologique que j’ai eu, de par ce personnage. Si ça marche, ça vous laisse réveiller toute la nuit. Ça vous fait perdre la boule.

Des propos inquiétants que l’acteur à heureusement souhaité clarifier, en précisant notamment qu’il a consommé ces drogues sous la supervision de docteurs. Par ailleurs, celui-ci a également précisé qu’il décourageait vivement quiconque souhaiterait essayer à son tour cette expérience. « Je ne veux pas parler du nom des drogues que j’ai prises. Même le fait d’en parler semble bizarre parce que ce n’est pas quelque chose que je recommande à d’autres acteurs. Ce sont des produits chimiques très graves et ils affectent votre corps de manière très sérieuse. Pour ma recherche personnelle, il était important pour moi de le comprendre. Et elles marchent.