More
    More

      Yaläkta – la prière bienveillante de Black Lilys pendant le confinement

      Black Lilys vient de dévoiler un clip pour leur dernier single Yaläkta. Une réalisation maison pour un titre plein de sens en cette période de confinement.

      Comme une carte de vœux tardive, Yaläkta est sorti le 7 février et nous invitait à plus de résilience et d’ouverture pour cette année… Deux mots qui sonnent bien plus fort dans la bouche de Camille et Robin Faure de Black Lilys que dans celle de notre président !

      Leur musique résonne comme les battements rapides d’un papillon dans la faible lumière d’un hiver qui meurt. Alors que le printemps nous tend les bras, on ne peut que soupirer à l’idée de rester cloîtrer quand ces rayons de soleil nous appellent.

      Yaläkta (mot inventé dans une langue imaginaire), c’est un peu cette prière, cette promesse d’un jour meilleur à venir.

      Yaläkta a été écrit en Ecosse et cette chanson porte en elle le contraste propre à cette terre : l’obscurité du mystère et l’éclaircie qui perce à travers les nuages.

      Yaläkta nous parle de lâcher prise, d’apprendre à grandir de l’intérieur face à l’épreuve.
      C’est une invitation à puiser ce qu’il y a de plus beau, de plus pur, de plus joyeux et bienveillant en nous. C’est le moment de nous emplir, de prendre soin de ce nouveau sentiment pour lui permettre d’exploser et de se répandre autour de nous quand le moment viendra.

      Connecté l’un à l’autre par ces filaments scintillants, la fratrie est aussi connectée à ces fragments de vie, ces échantillons de nature. Nous sommes, comme eux, une partie de cet écosystème, nous respirons à l’unisson avec cette terre qui nous abrite et dont nous ne prenons pas assez soin.

      La voix de Camille soupire, aspire, expire… Respire. Elle est ce souffle qui nous manque, ce bol d’air, ce sourire que nous avons du mal à afficher quand le monde nous semble si absurde.
      Les arpèges de Robin sont comme le scintillement de cette lumière que nous abritons tous et qui ne demande qu’à jaillir.

      Lorsque le beat organique de la chanson s’éveille à son tour, on sent ce truc brûler au fond de nous. Et ce cri qu’on a envie de chanter plutôt que de hurler, vient se libérer et s’évanouir en fin de morceau, en suspens… Gardons-le précieusement !

      You are in fire now !
      Nous sommes cette énergie, ce feu sacré !
      Nous avons le pouvoir de faire renaître le meilleur pour l’après !

      Le duo nous a laissé un merveilleux message sur Instagram ce matin et nous vous le livrons :

      Vous commencez à être nombreux ici ! Nous sommes fiers de cette communauté de gens uniques et sensibles que notre musique rassemble. Alors merci, et bienvenue dans cette nouvelle ère.

      « La transition de ces dernières semaines amène son lot de chaos, mais c’est de ses propres cendres que le phœnix renaît.
      Aujourd’hui, la nature nous force à stopper la cadence, nous impose de ralentir, comme un message lumineux qui dirait « Attention, vous êtes allés trop loin, vous êtes en train de vous perdre, si je tombe, nous tomberons ensemble ». Il n’aura fallu qu’une semaine pour tout stopper. Pendant que notre monde vacille, la nature quant à elle reprend doucement son souffle. Elle nous invite à nous recentrer, à nous reconnecter à ce qui est vital et essentiel. Elle tente de réhumaniser notre société en nous réunissant, et en nous amenant à nous entraider.
      Nous aimons beaucoup cette phrase de Roald Dhal qui dit :

      « Et surtout, ayez les yeux ouvert sur le monde entier car les plus grands secrets se trouvent toujours aux endroits les plus inattendus. Ceux qui ne croient pas en la magie, ne la trouveront jamais. »

      C’est la fin de l’ancien monde, le début d’une nouvelle ère. C’est notre chance.
      Nous n’aurions jamais pensé que le clip de Yaläkta prendrait autant de sens aujourd’hui.  »

      Prenez soin de vous les sensibles
      Rob et Cam

      Confiné chacun de leur côté, Camille en Ecosse, Robin dans la région de Lyon, le duo a été obligé d’annuler leur tournée en Angleterre mais continue de resté actif sur les réseaux sociaux. Ils soutiennent la cause des soignants dont ils sont proches et profitent aussi pour nous faire découvrir des artistes qui leur sont chers avec des directs depuis leur Instagram.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.