More
    More

      Partez dans le futur avec un comte

      Redxan Samud réalise enfin ses rêves. Il est devenu le capitaine du Forreas et peut épouser la fille qu’il aime mais tout s’effondre et le bel ambitieux se retrouve au Centre d’Internement Disciplinaire (C.I.D.). C’est lui L’Évadé de C.I.D. Island qui va tout faire pour obtenir réparation

      Embarquez dans l’espace dans L’Évadé de C.I.D. Island

      L’ensemble de l’équipage du Forreas vient d’admirer le second Redxan Samud réparer en urgence navire volant sauvant ainsi tout le monde. De retour à l’astroport, il est récompensé en étant nommé capitaine par l’armateur. Ce plébéien accède à un statut extrêmement rare pour son groupe social. Il va pouvoir épouser Meris, la fille du riche armateur. Cependant, ce geste héroïque vient aussi de faire perdre la face au capitaine Kaster et ce mariage proche renforce le mépris d’Onaxis, un ami de Meris. Redxan pense avoir atteint le sommet mais sa rapide ascension provoquera une chute encore plus rapide. En effet, les frustrés vont s’allier pour perdre Redxan et cacher leur trafic d’armes. Dès le lendemain, le naïf jeune homme est accusé de contrebande. Condamné pour l’exemple, il est envoyé à perpétuité dans une prison dont personne n’a jamais pu s’enfuir. Mais, consumé par la rage, Redxan veut être le premier pour retrouver ceux qui l’on trahit. C’est le point de départ d’un ample récit qui multiple l’action (évasion de prison, attaque de pirate, chasse au trésor, une rébellion massive…).

      L'Évadé de C.I.D. Island

      On n’est pas dans un space opera mais les éléments futuristes restent discrets : des pierres volantes, une religion inconnue, des boucliers d’énergie… le scénario est plutôt centré sur les personnages en particulier Redxan Samud. Le lecteur s’attache à cet idéaliste qui découvre dans la prison la violence et la complexité du monde. Il prend plaisir à le suivre dans ses aventures dans la prison ou sur un navire de contre bande.

      Fait assez rare dans les comics mainstream, L’Évadé de C.I.D. Island est l’œuvre du seul Ibrahim Moustafa qui se charge donc du scénario et du dessin. Son dessin classique permet une lecture aisée même s’il aurait mérité un encrage plus précis. Il sait alterner les scènes dialoguées et l’action. L’Évadé de C.I.D. Island est d’ailleurs une œuvre étrange car si l’artiste américain, le lecteur a pourtant l’impression de lire une bd franco-belge.

      Redécouvrez un classique

      Les plus littéraires d’entre vous auront peut-être reconnu, un classique de la littérature populaire caché derrière le résumé précédent. En effet, L’Évadé de C.I.D. Island est une libre variation du Comte de Monte-Cristo de Dumas. Cela se voit tout simplement par le titre de la série originale (Count) ou le faux titre de noblesse de Redxam, le comte de L’île-Tristesse. On retrouve d’ailleurs cette inspiration par le vocabulaire et les costumes venus du XIXe siècle comme le montre les différents croquis publiés en bonus en fin de volume. On retrouve également derrière le récit d’action, la défense de l’égalité et du mérite personnel. L’élite s’entraide pour préserver son monopole économique et politique. Elle réussit à supprimer la république pour mettre en place une dictature mais la résistance s’organise. Plus qu’une personne, Redxam veut en effet mettre à terre un système. Mais vengeance personnelle et révolution sont-elles compatibles ?

       

      Un dernier repas avant l'horreur

      Mais dans un contexte de science-fiction. Cette adaptation passe par des changements dans le récit. En effet, le bagne du conte est ici une île où les gardes organisent des combats de gladiateurs pour gérer la surpopulation carcérale. Les thèmes sont aussi différents. Tous les éléments liés au Bonapartisme du héros ont bien entendu disparu. Cependant, la dénonciation de l’argent qui domine tout est encore d’actualité. Alors qu’Edmond Dantès apprenait les sciences et la politique, Redxan reçoit des leçons de combat. Par le robot REP, Ibrahim Moustafa ajoute une réflexion sur les armes et l’humanité des machines.

      Avec L’Évadé de C.I.D. Island, les Humanoïdes associés proposent un récit d’action digne du feuilleton dont il s’inspire. A l’image d’Edmond Dantès, Redxan Samud est un homme brisé en quête de vengeance. Dans ce récit complet en un tome, l’anti-héros perd ses illusions

      Vous pouvez également retrouver les chroniques sur Ignited et Omni, dernières sorties comics des Humanoïdes associés.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité