Ils vécurent Philosophes et firent beaucoup d’heureux un livre de Marianne Chaillan qui met en lumière des thématiques fortes

0
300

Pour ceux qui se disent que la philosophie c’est ennuyeux ou trop compliqué, voici un ouvrage de prime abord surprenant mais qui se révèle diablement efficace : Ils vécurent philosophes et firent beaucoup d’heureux de Marianne Chaillan aux éditions Parallèles. Les grandes théories de la philosophie occidentale y sont en effet abordées via le prisme des dessins animés Disney.

Equateurs1710 IlsVecurentPhilosophesEtFirent Ils vécurent Philosophes et firent beaucoup d’heureux un livre de Marianne Chaillan qui met en lumière des thématiques fortes

Les grands classiques Disney sont universellement connus et les valeurs qu’ils transposent résonnent en chacun de nous indépendamment de notre culture ou de notre âge. Aussi, il n’est pas étonnant d’y trouver des exemples de philosophie d’abord plus facile. S’appuyant sur des exemples concrets, connus de tout un chacun, Marianne Chaillan, professeur de philosophie et auteure de plusieurs ouvrages mêlant pop culture et philosophie, explique des notions de parfois complexes avec une belle fluidité passées les 40 premières pages. Les chapitres qui sont courts et précis se lisent facilement et sont accessibles aux lecteurs de tous âges et de tous horizons. Ils sont indépendants les uns des autres et peuvent ainsi se lire séparément en fonctions des intérêts de chacun et du questionnement du moment. 

Dans Ils vécurent philosophes et firent beaucoup d’heureux, les Disney contextualisent la philosophie afin de la rendre intelligible et digeste pour tous, ce qui est déjà bien. En miroir, la philosophie nous explique certains comportements qui pourraient nous paraître étranges. Les sujets abordés sont également dans l’air du temps avec un rapport à la nature, au bien-être animal ou à la technologie auxquels les penseurs des générations précédentes n’étaient pas confrontés et qui explorent donc des champs nouveaux de la philosophie.

Sorti en décembre 2017, ce livre format poche de 218 pages mérite toute notre attention et permet de remettre les choses en perspectives en ce début d’année. Au fil des pages on découvre ou redécouvre la pensée classique tout en ouvrant des perspectives sur les thèmes actuels. Si tout se passe bien, à la fin de chaque chapitre on réfléchit un peu à ce que l’on vient de lire.