Coach Party : Le groupe de la rentrée qui fait du bien !

0
2720
Coach Party

Il y a une semaine sortait KILLJOY, le premier album de Coach Party. Pour l’occasion, petite présentation et discussion avec ce groupe qui secoue d’hors et déjà la scène rock indépendante.

Samedi 26 Août 2023, c’est entre le set de The Amazons, débordant d’énergie, et le retour tant attendu de Yeah Yeah Yeahs que l’on découvre le quatuor de Coach Party à Rock en Seine. Dès la première chanson « All I Wanna Do Is Hate », on sait déjà dans quelle ambiance punk le groupe nous emmène et directement ; on adore. La vibe dégagée par Jess Eastwood (chant et basse), Steph Norris (guitare), Joe Perry (guitare) et Guy Page (batterie) est exactement ce qui plait et accroche le public français et spécifiquement celui de Rock en Seine. Ils le savent et ils le ressentent puisque avant de les voir sur scène, on a pu les rencontrer pour en discuter : « On a fait plusieurs festivals en France cette année, plus particulièrement cet été et on adore ça. Vous [français] organisez et vivez les festivals comme personne ! » commence Guy, « Avant de venir à Rock en Seine, les gens nous disaient que Rock en Seine est comme Glastonbury pour les français. Glastonbury est très significatif culturellement pour les anglais alors on a saisi l’importance de notre venue. […] On joue a Glastonbury et Rock en Seine cette année alors on est aux anges ! »

Coach Party à Rock en Seine 2023 © Louis Comar
Coach Party à Rock en Seine 2023 © Louis Comar

Aux anges ils peuvent l’être car ces quatre anglais originaires de l’île de Wight commencent à se construire un public solide, que ce soit en France grâce à Indochine avec lesquels ils ont été en tournée ou avec leurs premiers EPs « Food Party » sorti en 2020, « After Party » en 2021 et « Nothing Is Real » en 2022. Ces opportunités d’être en tournée leur apporte une certaine maturité et assurance scénique que l’on voit directement lorsqu’ils jouent ensemble. Cela leur permet d’affronter la peur de l’inconnu mais aussi de se sentir en confiance face au public et à leur fans : « Je pense que c’est l’une de meilleures expériences de jouer dans de nouveaux endroits en permanence et d’avoir l’occasion de jouer devant des nouvelles personnes », confie la chanteuse, « Finalement, la barrière du langage est quelque chose de bénéfique pour nous car elle nous pousse à devoir créer le meilleur show, à apprendre le plus possible et de nous connecter de la meilleure manière au fans. » C’est aussi la manière dont le groupe semble renforcer ses liens.

« On essaie pas de créer une histoire, d’être cool. On pose juste ce qu’on est, ce qu’on ressent sur le moment. Si tu dis la vérité, c’est facile et c’est l’une des meilleures choses lorsqu’on est ensemble. »

Venant d’une scène où tout le monde se connaît (Wet Leg, The Murder Capital, Wolf Alice…) et tout le monde se soutient, Coach Party met au centre de leur groupe leur entente. Leur amour de la musique les ayant réunis, ils ont toujours souhaité faire une musique qui leur parle et avant tout leur correspond  : « Quand on écrit et qu’on enregistre on veut toujours rester très attachés à qui nous sommes en tant qu’individus. Et ça fait du bien de savoir que d’autres personnes se retrouvent dedans, pour nous c’est ainsi que la musique devrait être. »

Cette particularité et ce désir d’authenticité on le retrouve au coeur de “KILLJOY », premier opus très attendu et totalement réussi dont le quatuor a joué 5 titres en exclusivité pendant leur set à Saint-Cloud. On a dansé sur l’excellent « Born Leader », puis crier sur “Micro Aggression” et même assister aux intenses pogos en chantant « What’s The Point In Life ». Même si « KILLJOY » aborde des sujets intenses, il y a toujours ce ton léger avant de nous secouer avec ce rock sauvage et abrasif virant au post-punk.  Cathartique comme un cri guttural, l’ensemble est tellement harmonieux grâce à ses riff entraînant empruntant au rock alternatif des années 90 mais aussi à la dream-pop avec des morceaux portant sur un sentiment d’introspection. 

En 10 titres, Coach Party nous emporte dans leur univers riche et complexe. On sent tout le potentiel qui à eut le temps de grandir et celui qui reste encore à venir : « On a très hâte de savoir ce que tout le monde pense de l’album. On sait que les gens aime les singles mais hors des singles il y a des chansons dont on est vraiment fiers et que l’on est très enthousiastes de sortir ! » Sur scènes, le quatuor sait tenir son public et partage avec fierté son talent. Le groupe sera en concert le 3 novembre à Paris au Café de la Danse. L’occasion de voir ou revoir un groupe sensationnel qui mérite d’aller le plus loin possible car sa musique nous fait beaucoup de bien.

Tracklist de « KILLJOY » :
  • 01. WHAT’S THE POINT IN LIFE
  • 02. PARASITE (recommandée par Jess, « lot of tension »)
  • 03. BORN LEADER (recommandé par Guy, « the special side of what we are »)
  • 04. MICRO AGGRESSION
  • 05. JULY
  • 06. BE THAT GIRL
  • 07. ALL I WANNA DO IS HATE
  • 08. HI BABY
  • 09. ALL OF MY FRIENDS
  • 10. ALWAYS BEEN YOU (recommandée par Steph, « the emotional bop »)