More
    More

      Une suite à The Wire ? Pas tout à fait, mais presque !

      C’est la nouvelle qui enflamme la toile depuis une semaine. Douze ans après la fin de la série, l’écrivain George Pelecanos, aussi scénariste de The Wire, a lâché une bombe au détour d’une longue interview pour Society. Une suite de la série serait-elle réellement en préparation ? On revient ensemble sur les enjeux de The Wire et d’une telle annonce.

      The Wire : une série culte

      Tout le monde connait The Wire. Série créée par David Simon et produite par Ed Burns, ancrée dans l’ultra réalisme d’une Baltimore aux enjeux pluriels. Ville du Maryland ravagée par les disparités sociales depuis la désindustrialisation des années 70. La série et sa lente narration questionnent les rapports de force entre les différentes strates de toute une société, gangrenée par le trafic de drogue, le crime, la corruption policière et la voyoucratie politique, avec la misère sociale en narratrice

      Oui, tout le monde connait The Wire. Et beaucoup s’accordent pour dire qu’il s’agit qu’il s’agit d’une des meilleures, si ce n’est de la meilleure série au monde. Puisque le classement serait trop subjectif. En tout cas c’est une réussite indéniable à la cohérence rare.

      On y fait la connaissance d’une myriade de personnages (pas moins de 84 personnages récurrents). Et tous relatent à leur façon l’histoire de la ville. On découvre tour à tour le clan Barksdale, son trafic, la police, le quotidien des dockers dans le port de Baltimore, les politiques et réformes de la ville, son système éducatif et enfin les médias. Avec notamment une incursion au Baltimore Sun, où David Simon travaillait avant de devenir écrivain puis scénariste. A l’image de la ville, les cinq excellentes saisons de The Wire se déploient en mosaïque sociale. Chacune se concentre sur un pan de la société en particulier et sur ses institutions. Avec le trafic de drogue toujours en toile de fond. La série brosse ainsi le portrait dense et complet d’une Baltimore scrutée sous toutes ses coutures.

      Diffusée entre 2002 et 2008 sur HBO, la série a rencontré au départ un timide succès. Mais elle a connu un regain de popularité ces dernières années. La série est depuis devenue objet d’étude académique, discutée à l’université, en conférence, dans des ouvrages, des articles… elle a en outre su intégrer une place de choix dans la culture populaire. On ne compte plus les références à The Wire dans le rap notamment, français comme américain. Le confinement et les restrictions de déplacement auront d’ailleurs motivé certains à voir ou revoir la série. Puisque les audiences de la série sur HBO ont triplé aux États-unis durant la dernière semaine de mars !

      Une « suite » dans les cartons ? 

      Récemment interviewé par Society dans son dernier numéro, paru jeudi 30 avril, l’un des scénaristes, George Pelecanos, évoquait, pour notre plus grand bonheur, un projet commun réunissant Burns et Simon :

      « On s’est mis à l’écriture d’un nouveau projet sur Baltimore qui réunira tous les acteurs de la série The Wire. Je ne peux pas vraiment en parler, hélas. Disons que cela se concentrera sur la police de la ville qui, ces dernières années, a dû gérer plusieurs affaires de corruption d’ampleur dans ses rangs. »

      Si la rumeur d’une suite voire même d’une nouvelle saison a enflammé la toile, Simon a préféré remettre les pendules à l’heure sur twitter dès le lendemain. En déplorant un éventuel problème de traduction (avec, sûrement, le cynisme qu’on lui connait), il explique :

      « George a apparemment dit que les créateurs de The Wire travaillaient sur une minisérie basée à Baltimore. C’est vrai. Mais cette histoire n’a absolument rien à voir avec The Wire ni aucun de ses acteurs. »

      Vous l’aurez compris, pas de suite directe donc, mais pas de quoi se morfondre non plus. Bien au contraire ! Après Treme, Show Me A Hero, The Deuce, ou encore The Plot Against America dernièrement, une chose est sûre : seul ou accompagné, Simon est un créateur de talent, engagé et humaniste. Sans le surestimer, on peut donc espérer un nouveau chef-d’œuvre du petit écran. Nul doute en tout cas que cette minisérie à part entière aura tout pour elle, en plus d’un petit bonus qui nous réjouira. A savoir le casting de The Wire et surtout un décor de choix : Baltimore.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.