More
    More

      Interview de Marilou Aussilloux : « On a tourné en décors réels, c’était un immense terrain de jeu »

      Vue dans Dix pour cent, Jeux d’influence et plus récemment dans Adieu les cons, Marilou Aussilloux incarne également Élise, personnage principal de La Révolution. Disponible depuis le 16 octobre sur Netflix, celle-ci réécrit cette période sombre de notre histoire. Rencontre avec une étoile montante des petit et grand écrans.

      Qui est Marilou Aussilloux ?

      Âgée de 26 ans, Marilou Aussilloux aspirait, pendant un temps, à devenir professeur de français, commençant alors une prépa littéraire. Passionnée par l’émotion que transmettent les textes, elle fait le choix de les interpréter plutôt que de les enseigner.

      C’est ainsi que Marilou Aussilloux quitte sa région de Narbonne pour se former à la comédie à Paris. Étudiant au Cours Florent, puis au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, la jeune comédienne est à l’aise sur les planches comme devant la caméra.

      Sur le petit écran, on la voit d’abord dans le téléfilm La Loi de Simon, puis dans des séries télévisées comme la très populaire Dix pour cent ou encore Jeux d’influence – par le réalisateur oscarisé Jean-Xavier de Lestrade, issu du documentaire. Elle incarne également le rôle principal du clip musical Moïra Gynt du chanteur Tim Dup.

      Quels rôles l’ont révélée au grand public ?

      Au cinéma, on la voit pour la première fois dans la comédie Raoul Taburin, aux côtés de Benoît Poelvoorde et d’Édouard Baer. Cette année, le public a pu découvrir Marilou Aussilloux dans le biopic De Gaulle, avec Lambert Wilson et Isabelle Carré, ou encore dans Adieu les cons, de et avec Albert Dupontel.

      Dans la série française La Révolution elle incarne Élise, une jeune noble secrète, tandis que la maladie du sang bleu se propage parmi l’aristocratie française. L’histoire se déroule en 1787, et la révolte gronde, menaçant d’éclater à tout moment.

      À l’origine, elle auditionnait pourtant pour le rôle de Katell – finalement incarnée par Isabel Aimé Gonzalez Sola. Après des essais ayant séduit les créateurs de la série, elle obtient le rôle d’Élise, personnage principal de La Révolution. En seulement deux semaines, Marilou Aussilloux prépare le rôle avant de vivre un tournage particulièrement intense. Cette série la révèle d’autant plus auprès du public français, mais également à l’international. Elle lui permet également de développer de nouvelles compétences, comme la langue des signes ou encore le tir au mousquet.

      Marilou Aussilloux sur le tournage de La Révolution (crédit photo : Emmanuel Guimier)
      Marilou Aussilloux sur le tournage de La Révolution (crédit photo : Emmanuel Guimier)

      Quels sont ses projets à venir ?

      Un jour peut-être, Marilou Aussilloux incarnera Phèdre ou Madame Bovary, des personnages classiques qui l’inspirent particulièrement. Avec une certaine modestie, elle nous confie qu’elle aimerait également passer derrière la caméra, ou bien écrire un scénario.

      Pour l’heure, Marilou Aussilloux tourne Germinal, une série France Télévisions. Par chance, le tournage n’a pas été interrompu par le deuxième confinement. Elle y incarnera le personnage de Cécile Grégoire. Au casting, nous retrouverons également Louis Peres, Thierry Godard, Alix Poisson et Guillaume de Tonquédec. Cette série racontera l’histoire d’Étienne Lantier, célèbre personnage de Zola des Rougon-Macquart.

      La Révolution, disponible depuis le 16 octobre sur Netflix.

      3+

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.