More
    More

      Les chroniques des Bridgerton : le meilleur de deux poids lourds de l’univers des séries

      L’annonce de la fin des droits de la série à succès « Gossip Girl » sur la plateforme Netflix a peiné de nombreux fans. Cependant, l’arrivée toute récente (25 décembre 2020) des « Chroniques de Bridgerton » devrait les ravir.

      En effet, la série créée par Chris Van Dusen et produite par Shonda Rimes (tous deux connus pour Grey’s Anatomy) fait déjà un carton. Et les raisons de son succès sont nombreuses. « Les Chroniques de Bridgerton » ont réussi à créer un univers que l’on prend plaisir à suivre, en empruntant le meilleur de deux poids lourds de l’univers des séries télé : « Gossip Girl » et « Dowtown Abbey ».

      les bridgerton netflix
      De gauche à droite : Hyacinthe Bridgerton (Florence Hunt), Colin Bridgerton (Luke Newton), Ruth Gemmell (Lady Violet Bridgerton), Daphne Bridgerton (Pheobe Dynevor), Eloise Bridgerton (Claudia Jessie), Anthony Bridgerton (Jonathan Bailey), Gregory Bridgerton (Will Tilston) et Benedict Bridgerton (Luke Thompson)

      C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures

      L’histoire des « Chroniques des Bridgerton » se déroule dans les sphères privées des familles riches du Londres des années 1800. L’ambiance « Downtown Abbey » est mise en place par des costumes somptueux et des dialogues d’un niveau soutenu. La bande originale porte bien son nom car elle reprend des titres tels que « Bad Guy » de Billie Eilish ou encore « Thank u next » d’Ariana Grande revisités à l’orchestre.  De quoi donner un souffle nouveau à la musique classique. Des touches « Gossip Girl » sont ajoutées par la prise de parole narrative de la très mystérieuse « Lady Whistledown ». Les événements mondains sont en effet rapportés et étayés de rumeurs dans la chronique de la journaliste anonyme, à l’instar de la blogueuse New-Yorkaise. Scandales et commérages en tout genre viennent finir le tableau d’un mix parfait entre les deux séries à succès.

      Un bon casting et des sujets de société

      Les personnages principaux sont tenus par des acteurs de qualité tel que Phoebe Dynevor (Snatch) dans le rôle de Daphne Bridgerton, Jonathan Bailey (Doctor Who) qui joue Anthony Bridgerton ou encore Ruth Gemmell (Utopia), leur mère dans la série. On apprend également à découvrir de nouveaux talents comme Regé-Jean Page dans le rôle du Duc d’Hastings.

      Il est appréciable de voir que « Les Chroniques des Bridgerton » traite des sujets encore actuels comme la place de la femme dans la société, le racisme, le droit à l’avortement ou encore l’éducation sexuelle. Le consentement est aussi abordé d’une manière nouvelle. En effet, lors d’une scène intime entre deux personnages, la jeune femme abuse de son compagnon, créant ainsi une polémique sur le consentement sexuel à deux sens.

      La première saison d’une longue série ?

      regé jean page netflix
      Regé-Jean Page (Le Duc D’Hastings) et Pheobe Dynevor (Daphne Bridgerton)

      Si le tournage de la saison 2 a dû être repoussé des suites de la pandémie de Covid19, on sait que « Les Chroniques des Bridgerton » est adaptée des livres de Julia Quinn, en 9 tomes. Chacun des tomes traite d’un personnage de la famille Bridgerton, on peut donc s’attendre à une grosse série en plusieurs saisons. La saison deux devrait porter sur le fils ainé de la famille, Anthony Bridgerton, et son désir de trouver une femme digne de ce nom. Cependant, il y aura surement, en toile de fond, davantage d’informations sur Lady Whistledown, dont on connait l’identité à la fin de la saison 1.

      Une chose est sûre : la suite sera attendue par les fans, déjà très nombreux.

      4+

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.