More
    More

      Seu Jorge reprend The Life Aquatic : le magnifique hommage à Bowie !

      Seu Jorge s’est produit à L’Olympia le 31 mai, dans le cadre d’une tournée de concerts dédiée à David Bowie. Il reprend les thèmes de The Life Aquatic with Steve Zissou, quatrième film de Wes Anderson sorti en 2004.

      C’est le personnage de Pelé dos Santos qui apparait sur scène, en uniforme bleu ciel et bonnet rouge ; il rappelle avec douceur le célèbre océanographe Cousteau. Dans une ambiance magique, le chanteur a joué ses titres en acoustique : les chansons originales de Bowie reprises en portugais.

      The Life Aquatic présente l’expédition loufoque de Steve Zissou (génial Bill Murray) –et de son équipage- à la recherche de l’ultime découverte qui pourrait sceller avec brio sa carrière d’océanographe. Dans le film, Seu Jorge est le mousse du Belafonte : pendant les séquences musicales, il est isolé sur le bateau et gratte sa guitare sur des airs de Bowie version bossa nova.

      A la suite de la mort de Bowie en janvier 2015 puis de son père trois jours après, Seu Jorge décide de faire une tournée de cet album d’adaptations Original Life Aquatic studio sessions sorti en 2005. Il se produira à nouveau le 11 juin au Parc Floral de Paris au festival We Love Green, et continuera sa tournée en Europe et aux Etats-Unis jusqu’à la fin de l’année.

      Image tirée du film

       

      Ce soir-là à l’Olympia, Seu Jorge nous a offert un concert d’une beauté infinie, le public semblait porté par sa voix et par les accords envoutants des compositions de Bowie. Il donne le ton en débutant par le poignant Ziggy Stardust puis enchaine sur Changes et Oh you pretty things.

      Le chanteur ponctue la soirée par des anecdotes en français. Il raconte avec humour le jour où l’équipe du film de Wes Anderson l’a contacté. Alors qu’il joue aux jeux-vidéos, sa femme répond à un appel et l’interlocuteur au téléphone demande si Seu Jorge connaît bien le répertoire de Bowie. A l’époque il dit ne connaitre que This is America et Let’s dance mais le pari est lancé : il accepte le projet !

      Une fois dans les studios légendaires de Cinecittà pour le tournage, l’idée germe de ne pas de reprendre les chansons au mot près, mais de les adapter, « d’en conserver l’esprit plutôt que la lettre ». Bowie a déclaré que ces reprises avaient élevé ses chansons « à un nouveau niveau de beauté ».

       

      Durant l’heure et demie de spectacle, Seu Jorge enchaine les chefs-d’œuvre : Rebel, Starman, Rock n Roll Suicide, Space Oddity ou encore Five Years.  La communion avec le public est superbe et grâce à la saudade des morceaux, on s’imagine facilement voguer avec lui sur le ponton du Belafonte.

      Une fois son retour sur scène pour le rappel, le silence de la salle se transforme alors en un brouhaha, les langues se délient et chacun essaye d’improviser comme il peut. Notre seul regret ce soir est de ne pas maitriser le brésilien : on voudrait improviser toute la nuit.

      Rendez-vous ce dimanche 11 juin au Festival We Love Green pour assister à son concert !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.