More
    More

      [REPORT] LANY prend possession des Etoiles lors de son concert ! 

      Le 13 octobre dernier, LANY était en concert à Paris aux Etoiles pour nous présenter son nouvel album Malibu Nights. 

      Un concert très attendu 

      Le trio américain nous avait conquis avec leur premier album éponyme, qui comprenait de nombreux hits dont l’hymne ILYSB. Ainsi, lorsqu’ils ont annoncé la sortie de leur nouvel album Malibu Nights porté par les singles I Don’t Wanna Love You Anymore, Thick and Thin ou encore Thru These Tears, nous nous sommes empressés de l’écouter dès qu’il fut disponible.

      Et nous n’avons pas été déçus, le groupe a offert un album aux textes qui ne peuvent que vous émouvoir, le tout accompagné de mélodies qui ressemblent tant au groupe. Lorsque le groupe a annoncé une tournée européenne qui s’arrêtait à Paris le 13 octobre aux Etoiles, nous n’avons pas hésité une seule seconde pour nous y rendre ! 

      L’hypnotique concert de LANY !

      Il faisait chaud en ce samedi soir aux Etoiles et les fans du groupes étaient présents en masse, leur présence fut confirmée lorsque les lumières se sont éteintes et laissèrent place à une multitude de cris rappelant la folie des fans des One Direction.

      On les reconnaissait également car elles brandissaient de nombreuses roses qu’elles n’hésitèrent pas à lancer sur scène une fois que LANY arriva sur scène, un clin d’oeil à la couverture de leur premier album. Le groupe saluait rapidement le public et s’empressait d’interpréter leur premier titre : Thick and Thin. Le ton du concert est donné dès le premier titre : tout le monde ce soir chantera en chœur avec Paul, tout le monde s’amusera, tout le monde dansera. Tout les ingrédients seront là pour passer un moment inoubliable. 

      © CamilleEleonor

      Après avoir été acclamé, LANY enchaînait rapidement avec Good Girls,Paul Klein invita son public à sauter et chanter en chœur avec lui. Résonne ensuite les premières notes de Bad, Bad, Bad qui laissèrent place à une fosse dansante. Les fans applaudiront de toutes leurs forces le groupe qui s’empressera de le remercier et de le saluer. Vint alors le tour de Taking Me Back où le public fut incité à frapper en rythme. Le chanteur laissera finalement échapper un « thank you so much ». 

      © CamilleEleonor

      Le chanteur introduisait le prochain titre : Valentine’s Day, et dès les premières notes la foule ne se laissait pas prier pour crier davantage. Après cette interprétation, où nous vîmes le chanteur au piano, il fut encore une fois applaudis sans fin et demanda à son public comment il allait. 

      Le concert s’est poursuivi avec Made In Hollywood, pendant lequel Paul Klein tint la note, chose qui nous a impressionné. Toujours aussi proche de son public, il demanda entre deux lyrics si nous allions bien et si pouvions danser, avant que le public chante en chœur avec lui. Visiblement si le public est conquis ce soir, LANY est touché par la ferveur des personnes présentes, au point de lâcher un « yeah cool » à la fin du titre. 

      © CamilleEleonor

      Avant de nous interpréter Hurts, Paul Klein nous informait qu’ils étaient originaire de Californie, qu’ils avaient joué pour la première fois à Paris dans cette même salle en 2016, que ça leur faisait plaisir d’y revenir et remercia son public pour permettre au groupe d’y revenir.

      Il ajoutera que si nous connaissions le prochain titre, il faudrait danser, et les fans iront jusqu’à lancer des cotillons. Paul affirma que le public était génial ce soir et les remercia encore vivement. 

      © CamilleEleonor

      LANY poursuivi son concert avec Run et 13, morceaux pendant lesquels on a pu observer une nouvelle fois que le chanteur était très proche de son public et ne cesserait jamais de communiquer avec lui. On a pu constater, lors de If You See Her, que son interprétation venait du cœur. Cette honnêteté lui vaudra d’ailleurs encore une acclamation gigantesque. 

      Le set s’est poursuivi avec les titres The Breakup, I Don’t Wanna Love You Anymore et Hericane. Puis vint le tour de Super Far que les fans ont reconnu dès les premières notes, ce qui suscita de nombreux cris. Paul Klein continua son set avec Pink Skies puis Malibu Nights qui clôturait le concert comme leur dernier album. Le groupe quitta la scène en remerciant son public, en affirmant qu’il nous aimait, et en nous regardant la main sur la poitrine, témoignage de son émotion; puis il quitta la scène. 

      © CamilleEleonor

      Reste qu’à peine le départ du groupe sur scène, le public se lança dans un rappel retentissant qui ramenait rapidement LANY sur scène pour nous interpréter Thru These Tears et leur hymne ILYSB. Lors de ces titres Paul Klein tendait le micro à son public, remerciait sans fin ses fans et fut même proche d’eux à l’aide de câlins pour les chanceux aux premiers rangs. Il quitta la scène en nous faisant la promesse de revenir l’année prochaine. 

      A peine leur nouvel album sorti, LANY le maîtrise déjà à la perfection en live et à notre plus grande surprise, ses fans le connaissaient déjà sur le bout des doigts. D’ailleurs si ces dernières peuvent être un frein, nous rappelant les groupies des One Direction, on vous conseille tout de même d’aller voir le trio américain sur scène qui nous a délivré une prestation inoubliable. 

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.