[Report] Carla Stark remplie d’énergie au Réservoir à Paris

[Report] Carla Stark remplie d’énergie au Réservoir à Paris

Le 25 mai dernier, le premier album de Carla Stark, Karma, a fait le bonheur de JustFocus. Mardi 29 mai, Carla Stark venait défendre ce premier album au Réservoir, bar parisien ayant accueilli les plus grands. Et c’est une artiste fraîche, heureuse et dynamique qu’il a été donné de voir. 

« Le petit ovni pop et folk »

En arrivant dans la salle, c’est une première surprise qui nous attend. C’est bien Carla Stark qui nous accueille, et remercie les personnes présentes d’être venues ! Une surprise agréable.

Carla Stark

20 heures 30. Début du concert d’une simplicité absolue, mais qui fait du bien. Pas d’artifices, ce ne sera seulement qu’à la voix ! La chanteuse en salopette/baskets monte sur scène devant un public accueillant et désireux. Désireux de pouvoir enfin entendre en live les titres de Karma

Le premier titre sera Monsters, titre qui ouvre également l’album. Et on peut sentir l’artiste un peu fébrile, qui puisera l’énergie nécessaire du public au fur et à mesure de la musique. Une fébrilité complètement disparue dès le second morceau, Start Starting. Emplie de joie, elle se laisse aller aux sons des cuivres et batteries que composent la chanson. Le public répondra présent face à ce titre dansant. Une première ballade viendra compléter la setlist avec Dreaming Of You, qui accueillera par ailleurs un nouveau musicien sur scène, spécialement présent pour ce morceau. 

Carla Stark

Un hommage nécessaire pour Carla Stark 

Après deux titres de son nouvel album I Would If I Could et Wrong Love, où la salle était debout, un hommage s’imposait pour l’artiste. Un hommage à l’une des plus grandes artistes belges, décédée il y a peu, Maurane. En reprenant Toutes les mamas, Carla Stark rend également hommage à sa propre mère, présente dans la salle. Émotion et danse se partagent la scène. 

Where I Cannot Cry sera la seconde ballade choisie par l’artiste, qui fera plaisir au public. Seulement, après l’un des meilleurs titres de l’album Just Like A Tatoo qui mettra tout le monde d’accord, l’heure de la fin du concert approche et Carla Stark annonce le dernier titre, Arsenic. Le public, très attristé par cette annonce, répond d’autant plus présent sur ce titre et applaudit avec une incroyable ferveur Carla Stark. Tellement, qu’elle décidera de reprendre Start Starting pour revenir face à un public en demande. 

En livrant un concert intimiste, préparé et en mélangeant titres rythmés et ballades, Carla Stark vise dans le mille. On regrettera peut-être le puissant Once A Cheater, absent de cette setlist. Ce qui n’enlèvera rien au talent et à l’énergie de Carla Stark, qui a fait de ce concert un moment unique. 

Setlist :

Monsters 

Start Starting

Dreaming Of You 

I Would If I Could 

Wrong Love 

Toutes Les Mamas (reprise de Maurane) 

Where I Cannot Cry 

Just Like A Tatoo 

Arsenic 

Rappel : Start Starting 

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.