Noga annonce son nouvel album LEV avec le clip de Shir

0
652

Noga annonce son nouvel album LEV avec le clip de Shir à découvrir sur JustFocus. Cette chanteuse croit aux possibilités spirituelles de la voix et nous en fait une belle démonstration en musique.

Avec Noga, la voix, tout vient de là pour Noga. C’est le fil qui relie toutes ses vies et révèle ses valeurs : liberté d’être, importance du choix, vertu de l’expérience, célébration de la vie. LEV est un album sensible, à lʹimage de cette femme libre qui nous entraîne à chaque instant dans son souffle généreux, nourri des nombreuses rencontres qui ont jalonné son chemin. Confrontée au chaos des temps présents, Noga est allée chercher le réconfort de poèmes millénaires, avec un travail sur les sonorités pour élever la fréquence vibratoire et la connexion entre les êtres.
Elle a
emporté dans son élan un pannel de musiciens venant de différents univers, différentes langues, différentes croyances et réunis par le projet musical. Cela donne un album organique avec des touches d’électronique qui créent des textures singulières aux émotions libres.

Noga, nouvel album, LEV
Noga, nouvel album, LEV

Quelle que soit la langue, le propos ne varie pas : utiliser la voix pour être un canal de lumière au service de la vie tout en proposant une musique très actuelle, hybride et libre. A l’écouter, « La voix est la corde invisible. Entre ombre et lumière. Laissons-la nous relier et ouvrir l’espace pour ce voyage sensoriel épique qui nourrit notre humanité commune. »

Avec Patrick Bebey (piano, claviers, senza, flûte pygmée, choeurs) et Arnaud Laprêt (percussions). Noga chante en hébreu et parle en français, invitant à une aventure dont les bienfaits se prolongent bien après le concert. On l’a vue sous différentes formes musicales, de la variété classe au jazz frémissant. Aujourd’hui Noga a trouvé l’enveloppe idéale à ses textes profonds et porteurs de lumière. Découvre une musique magique, qui emporte loin dans son sillage.

Voici le clip de Shir de Noga :

Le site officiel de Noga