More
    More

      Rouge envoûte avec ses notes jazz tout au long de Derrière Les Paupières

      Rouge, c’est un trio composé de Madeleine Cazenave au piano et aux compositions, Sylvain Didou à la contrebasse et Boris Louvet à la batterie. L’album Derrières Les Paupières sort le 16 avril 2021 chez Laborie Jazz et sera suivi d’une tournée. On vous fait découvrir quelques notes sur Justfocus.

      A partir des compositions de Madeleine Cazenave, les trois alchimistes de ROUGE cherchent ensemble, jusqu’à parfaire la vibration collective. Leur premier album « Derrière les paupières » évoque une traversée orageuse, un cheminement aérien et sensible vers une éclaircie intérieure.
      Avec une simplicité apparente, les musiciens créent les conditions de l’immersion contemplative et hypnotique, pour mieux nous entrainer au cœur du mystère. L’ambiance nous fait penser à Herbie Hancock, ou Keith Jarrett, influences revendiquées par Madeleine Cazenave avec des petites touches classiques (Ravel, Bach, Debussy..).
      Dans son parcours, Madeleine Cazenave découvre très tôt Keith Jarrett et son sens magistral de l’improvisation, ainsi que les univers transcendés du label d’exception ECM. Aujourd’hui, la musicienne que l’on retrouve aussi dans son projet Azadi, prépare une vaste tournée pour faire découvrir l’album de Rouge cet été.

      Rouge, Derrière Les Paupières, Laborie Jazz
      Rouge, Derrière Les Paupières, Laborie Jazz

      En parallèle, elle travaille avec deux compagnies de magie nouvelle : elle compose et joue en live la musique de Variations pour piano et polystyrène et Projet fantôme du magicien Étienne Saglio / Cie Monstre(s). Elle crée également la musique originale de son dernier spectacle Le bruit des loups, sorti au Grand T de Nantes en septembre 2019. Madeleine Cazenave intervient aussi dans Les soirées magiques de la Cie 14:20 ainsi que dans Nous, rêveurs définitifs, crée en juin 2016 au Théâtre du Rond-Point à Paris.

      Pour un voyage dans l’album Derrière les Paupières, on vous propose de découvrir le magistral Abysses, enregistré au Mucem à Marseille l’année dernière :

      Autre extrait, Rouge nous fait planer avec Petit Jour :

      Lauréat Jazz Migration – le site de Madeleine Cazenave

      Madeleine Cazenave, Rouge
      Madeleine Cazenave, Rouge

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité