More
    More

      Jorja Smith nous donne des frissons avec son cover « Rose Rouge » de St Germain

      Il y a quelques jours, c’était son anniversaire, et c’est Jorja Smith qui nous a offert un cadeau avec la sortie de son cover « Rose Rouge » de St Germain le 9 juin 2020. C’est pour nous l’occasion de faire un retour sur cette reine de la soul britannique.

      Retour sur une étoile montante

      Gracieuse, brillante, talentueuse … , on ne tarit pas d’éloges au sujet de Jorja Smith.

      Originaire de Walsall en Angleterre cette jeune auteure, compositrice et interprète au timbre de voix unique a déjà conquis le monde de la musique contemporaine.

      Née le 11 juin 1997 d’un père jamaïcain et d’une mère anglaise. Jorja Smith a grandi entouré des musiques de Led Zeppelin, Curtis Mayfield, d’Angelo ou encore Les Slits. Un univers musical transmis par ses parents ,mais surtout par son père, ancien musicien qui a fait partie d’un groupe néo-soul nommé « Second Nature ». Un univers musical aussi consolidé par l’apprentissage du piano à huit ans et une formation musicale suivie à l’Aldridge School, où elle a étudié le chant classique.

      Une envolée phénoménale

      Influencée par des artistes tels que Nina Simone, Amy Winehouse, Damian Marley, Lauryn Hill, et surtout Rihanna, elle s’inscrit dans un registre soul, R&B et pop.

      Jorja Smith suscite un fort engouement. Elle écrit des chansons mais aussi des histoires, et ce, depuis ses onze ans :

      « depuis que je suis petite, j’écris tout ce qui me passe par la tête, j’ai besoin de m’exprimer ».

      Une inspiration florissante qui s’exprime à travers la rédaction de multiples chansons, soixante-dix précisément entre ses seize et vingt ans. Des pensées, des conversations, des expériences vécues dont elle s’imprègne pour écrire des chansons qui parlent à tout le monde.

      À cela s’ajoutent de multiples collaborations notamment avec Drake, Kendrick Lamar, Kali Uchis, Stormzy et Burna Boy. Une artiste sans label bien entouré par une équipe passionnée qui lui permet de garder les pieds sur terre.

      Déjà de nombreux singles, un EP intitulé « Project 11 » en 2016, puis un 1er album en 2018 Lost & Found. Après ce dernier symbole d’une errance, Jorja Smith, une artiste qui se renouvelle sans cesse, se réinvente dans une vibe plus jazzy qui n’est pas sans nous déplaire, bien au contraire !

      « Rose Rouge »

       

      Revisiter et ré-imaginer des classiques du jazz par de grands artistes contemporains, une promesse annoncée par le Blue Note Records avec leur nouvelle compilation qui démarre fort. En effet, Jorja Smith s’attaque à un classique du jazz avec le titre « Rose Rouge » du français St Germain sorti en 2000.

      Une sublime porte d’entrée sur le jazz avec une alchimie qui opère. Jorja Smith nous emmène dans un univers groovy et jazzy. Une version contrastée de l’originale où la voix envoûtante de la chanteuse nous hypnotise tout en conservant une place centrale aux instruments. Ainsi que des paroles répétées en boucle qui résonnent particulièrement en cette époque.

      « Je veux que vous vous réunissiez, mettez vos mains ensemble une fois. »

      Rose Rouge, un succès déjà repris notamment par les Rolling Stones et désormais par la brillante Jorja Smith. Ce titre, composé et interprété par St Germain intégré à son album Tourist de 2001, a été enregistré à Paris. Une fusion de musique assistée par ordinateur, synthétiseur, échantillonneur, saxophone, trompette, flûte, percussions et tama africain. À travers duquel, Ludovic Navarre et son groupe, célèbre et rend hommage au Paris Cosmopolite.

      On ne se lassera jamais de l’écouter. Une merveille jazzy où surfe sensuellement la voix de Jorja Smith à écouter sans modération. Désormais, on attend avec impatience la sortie le 25 septembre prochain de l’opus, qui se veut insuffler une nouvelle vague de jazz.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.