More
    More

      [Interview] Angus & Julia Stone : confessions sur leur nouvel album

      Ce vendredi 15 septembre marquait le retour d’Angus & Julia Stone avec un nouvel album nommé Snow et doté de 12 titres enchanteurs. A cette occasion, nous avons rencontré Angus à la Maison Sonos pour nous en parler en détail.

       

      JF : Julia et toi venez de sortir une nouvelle chanson : Snow, qui sera aussi le titre du prochain album. Est-ce un moyen de rappeler au monde vos origines australiennes ? En ce moment c’est l’été ici mais l’hiver en Australie.

      Angus : J’imagine que le timing n’était pas parfait mais parfois, ça donne un côté exotique de penser à une autre saison.

       

      JF : C’est vrai. De son côté, la chanson est plutôt symétrique : des paroles similaires puis Julia et toi chantez à tour de rôle comme si vous vous répondiez. Cela a-t-il été naturel ?

      Angus : Nous avons appris du chapitre où nous sommes allés à Los Angeles et avons travaillé avec Rick Rubin (ndlr: pour le troisième album, Angus & Julia Stone). C’était la première fois que nous écrivions ensemble, c’était quelque chose de nouveau pour nous. Cette chanson continue sur ce chemin, la musique a été créée sur le moment. Nous étions très libres.

       

      In My Feelings de Lana Del Rey joue en fond, Angus baisse le volume même s’il avoue beaucoup aimer sa voix.

       

      JF : D’ailleurs, comment choisissez-vous qui chante quelles paroles dans vos morceaux ? Cela vient pendant l’écriture ou la composition ?

      Angus : Ça change à chaque morceau, selon le tempo. Pour beaucoup de morceaux de cet album, les paroles nous sont venues à la fin. Nous avions quelques mots mais la suite n’avait pas de sens alors nous avons dû retravailler le tout. Pour chaque titre, nous avons un point de repère et travaillons autour.

       

      JF : Vous avez enregistré cet album dans une ferme. Comment as-tu trouvé cette expérience, en comparaison avec les autres albums enregistrés en studio ?

      Angus : Nous l’avons enregistré dans ma ferme en Australie, près de la plage avec un temps magnifique, c’est presque le paradis ! Nous n’avions pas à nous soucier du temps comme dans un studio, à tout le temps regarder l’heure, c’était vraiment bien.

       

      Angus Julia Stone

       

      JF : C’est cool de travailler comme ça ! Du coup, qu’est-ce qui vous a inspiré pour cet album ?

      Angus : Je suis inspiré très facilement. Être dans un studio me donne assez d’inspiration pour faire un album. Avec cet album, nous avons évolué musicalement mais aussi personnellement.

       

      JF : Que pouvons-nous attendre de l’album alors ? Avez-vous expérimenté de nouvelles choses, comme avec Death Defying Acts dans le précédent album ?

      Angus : Chaque morceau est une nouvelle expérimentation. Nous explorons constamment, et encore plus avec cet album. Il est à propos de chercher qui nous sommes dans le monde.

       

      JF : As-tu une chanson préférée dessus ?

      Angus : Sûrement Cellar Door, la quatrième chanson.

       

      JF : Sur l’album, il y a deux morceaux nommés Baudelaire et Sylvester Stallone. Sont-ils vraiment sur eux ?

      Angus : Sylvester Stallone était une sorte de blague, nous trouvions cela drôle. Cependant, Baudelaire a été inspiré par un de ses poèmes, Enivrez-vous. Globalement, il disait qu’on peut être enivré de la vie ou enivré d’alcool mais qu’il n’y a pas d’entre-deux. Nous avons commencé à y réfléchir et c’est ce qui a donné le morceau.

       

      JF : L’an dernier, vous avez collaboré avec Kygo sur For What It’s Worth. Qu’en as-tu pensé ?

      Angus : Je trouve la chanson très puissante, nous sommes heureux d’y avoir participé. Nous ne faisons pas beaucoup de collaborations mais celle-ci valait vraiment le coup.

       

      JF : Ces derniers temps, vos morceaux ont figuré dans de nombreux films, séries et jeux vidéo : par exemple For You dans l’épisode final de Revenge et Santa Monica Dream dans le jeu vidéo Life is Strange. En es-tu fier ?

      Angus : Parfois, certaines personnes m’arrêtent dans la rue pour me dire qu’elles ont entendu telle chanson dans tel film et ont eu une expérience avec ou sont tombés amoureux avec et c’est génial. Nous ne pensons jamais que nos morceaux touchent autant la vie des gens.

       

      JF : Cela ne te fait pas bizarre ?

      Angus : Pas vraiment, ça amène de nouvelles significations aux chansons, ça les rend spéciales à nouveau.

       

      Angus and J

       

      JF : Vous partez en tournée mondiale de septembre à décembre. As-tu hâte de certains moments en particulier ?

      Angus : J’ai hâte de jouer au Zénith, ici à Paris mais aussi aux Pays-Bas et au Canada qui sont de très beaux endroits.

       

      JF : Le public te manque ?

      Angus : Oui, beaucoup, ça me manque de jouer avec Julia. J’ai tourné avec un groupe en Australie récemment et j’adore le public australien mais le public européen me manque. En Europe, il y a une réelle passion pour la musique, surtout en France. Vous êtes proches de l’art, c’est cool !

       

      JF : Donc le public français est ton préféré ?

      Angus : Oui, définitivement ! (rires)

       

      Propos recueillis à la Maison Sonos le 24 juillet 2017

      Photos : J Stenglein

       

      Vous pouvez acheter le nouvel album Snow ici.

      Angus & Julia Stone seront en tournée dans toute la France cet automne :

      • le 17 octobre au Zénith de Lille
      • le 19 octobre au Zénith de Nantes
      • le 20 octobre au Zénith de Toulouse
      • le 21 octobre à l’Espace Médoquine de Talence (Bordeaux)
      • le 25 octobre au Dôme de Marseille
      • le 1er novembre au Zénith de Paris
      • le 2 novembre à la Halle Tony Garnier de Lyon

      Les billets sont en vente ici.

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.