More
    More

      Blackpink ‘Light Up the Sky’ : dans l’intimité des super stars coréennes

      Les premières secondes de « Blackpink ‘Light Up the Sky' » donne le ton : des images de concerts se mêlent à celles d’émissions américaines et asiatiques. Tous les clichés de la K-pop sont réunis : des filles aux cheveux colorés, girly et hyper sexualisées, performances scéniques surtravaillées, paillettes, fans hystériques et musique ultra rythmée. Ce sont bien les Blinks.

      Un vrai condensé bien réducteur de la K-Pop vue par les occidentaux. Et pourtant, la réalisatrice Caroline Suh, nous prouve avec ce documentaire qu’il est temps de faire un reset culturel et musical.

      Blackpink 'Light Up the Sky' : dans l'intimité des super stars coréennes

      Blackpink ‘Light Up the Sky’ nous plonge dans la vie des 4 mega stars de la pop coréenne : Jisoo, Jennie, Rosé et Lisa.

      Laissez-nous vous les présenter :

      Jennie. Elevée par sa mère en Corée bébé, elle a grandi seule (logée chez l’habitant), en Nouvelle-Zélande jusqu’à ses 15 ans. C’est la grande timide, toujours malade, du groupe. Et bien sûr, elle voulait devenir chanteuse.

      Lisa, la rappeuse et première danseuse des Blackpink, est amoureuse de vintage, de mode et de breakdance depuis son plus jeune âge. Elle se décrit comme « fille à maman ». D’origine thaïlandaise, elle quitte son pays, direction Séoul alors âgée de 14 ans. 

      Jisoo, se confie lors d’une séance de maquillage. Ses parents la considéraient comme un paria et un monstre : elle était moche à leurs yeux. Elle passe et réussi les auditions en 2011.

      Et enfin Rosé, australienne, c’est l’artiste et la créative du groupe. Elle commence la formation à l’âge de 16 ans et se rapproche très vite de Jennie, car expatriée elle aussi. 

      Blackpink 'Light Up the Sky' : dans l'intimité des super stars coréennes

      La K-Pop n’est pas une industrie, c’est du perfectionnisme.

      Le masque tombe et les filles s’ouvrent et se confient, notamment sur YG Entertainement. Ce label coréen, qui ressemble surtout à une fabrique de boys et girls band, forme pendant plusieurs années les futures stars de la K-Pop. 

      « Ce qui fait la K-Pop, c’est le temps qu’on passe à être formé. » JENNIE

      Les apprentis chanteurs et danseurs vivent loin de leur famille (pendant environ 5ans) et ce dès l’adolescence. Ils s’entrainent environ 14 heures par jour, avec 1 jour de repos tous les 13 jours… Ce sacrifice, notamment familial, a clairement marqué la personnalité des filles.

      « Je rentrais rarement chez moi, il fallait s’entrainer le week-end. Mes parents étaient contrariés et inquiets. » JISOO

      On découvre l’adolescence de ces jeunes femmes, beaucoup moins fun et incroyable que ce que l’on imagine. Loin des fantasmes et des rêves que l’on s’en fait. Jennie et Rosé se montrent sensibles à ce sujet… Les premières larmes commencent à couler.

      « Beaucoup de gens ont des souvenirs de leur lycée. Je n’ai jamais eu ça. » JENNIE

      La seconde partie de « Blackpink ‘Light Up the Sky' » est bien moins sentimentale et nous partage le quotidien des Blinks. Nous voilà en route pour 9 mois en tournée internationale.

      Direction : Jakarta, Hong Kong, Manila, Singapore, Kuala Lumpur, Taipei, Paris, Londres, Seoul et bien plus encore. Et bien sûr, preuve de leur domination mondiale : Les Etats-Unis.

      La tournée américaine s’ouvre avec le saint Graal : Coachella, rien que ça ! Scènes après scènes, villes après villes, avions après avions, nous sommes avec elles. De quoi donner un peu le vertige, n’est-ce pas ?

      Blackpink 'Light Up the Sky' : dans l'intimité des super stars coréennes

      « BLACKPINK IN THE AREA »

      Les médias occidentaux ont tendance à se moquer et à ne pas prendre au sérieux les groupes coréens. Mais leurs talents, leurs efforts et leur art en général ne sont finalement pas si naïfs et faciles. Et Netflix a eu raison de faire confiance à la réalisatrice Caroline Suh pour raconter l’histoire des Blackpinks. Au delà des très forts stéréotypes sur la K-pop, c’est surtout la personnalité de ces 4 femmes, pas si lisse et propre que ça, qui est mise en avant.

      Le dernier album des Blackpinks est sorti le 2 octobre 2020, et des bruits courent qu’une tournée 2021 serait prévue… À voir.

      Blackpink 'Light Up the Sky' : dans l'intimité des super stars coréennes

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.