Superbock Superrock, le super festival au coeur de Lisbonne

0
145
Hinds au festival Superbock Superrock 2022 - Photo : ©Ludivine Pellissier

Retour en images sur la 26ème édition du festival lisboete Superbock Superrock qui s’est tenu mi-juillet dernier dans la capitale portugaise. 

3 jours de musique au coeur de Lisbonne. Les 14, 15 et 16 juillet dernier, le festival annuel qui tire son nom de la marque de bière Superbock s’est tenu au Parque das Nações – Altice Arena. Initialement prévu aux abords de la plage de Meco au sud de Lisbonne, l’évènement a dû être re-localisé à la dernière minute en raison de la canicule et du risque élevé d’incendie.

Avec un line-up haut en couleurs, éclectique et très international, cette édition post-covid a offert au public de très beaux moment de musique ! Reportage en images.

Jour 1. Superbock Superrock a démarré fort avec de très gros noms sur la soirée du jeudi. Si les anglais de Metronomy ont électrisé l’Arena, le rappeur américain ASAP Rocky l’a littéralement enflammée en offrant au public portugais un show visuel impressionnant. Leon Bridges et Flume ont brillamment complété l’affiche de la scène principale : le premier en apportant chaleur et élégance, le second en faisant danser la foule au rythme de ses entêtantes explorations électroniques.

Du côté de la seconde scène intérieure, le duo portugais David & Miguel a ravi un public chantant à l’unisson et venu soutenir chaleureusement ses artistes nationaux.

Mentions spéciales de Justfocus pour le groupe de rock espagnol Hinds dont les quatre artistes feminines ont délivré un show énergique, puissant et coloré, ainsi que pour Sports Team dont le chanteur charismatique n’a pas hésité à transformer la fosse en scène le temps de quelques chansons.

Jour 2. Arrivés plus tôt le vendredi, nous avons pu découvrir, sur la scène extérieure et sous la chaleur caniculaire, les artistes portugais Ecto Pluma, Pedro De Troia et Class Crua, dessinant un bon lineup éclectique pour ouvrir la journée en beauté.

Toujours très riche, tant au niveau des origines que des styles explorés, la soirée s’est poursuivie avec l’artiste portugais Samuel Uria, les australiens de Cosmo’s Midnight et la chanteuse argentine Nathy Peluso qui a délivré une performance puissante et impressionnante alliant jeux de lumière et pas de danse.

Une des belles surprises de cette seconde journée est la découverte en live de Baba Ali composé de Baba Doherty, artiste américain basé à Londres, et de son acolyte Nik Balchin. Le duo alliant voix, guitare et sons électroniques a offert au public lisboète un show hypnotique et envoutant.

Jour 3. Le troisième et dernier jour de l’édition 2022 du festival Superbock Superrock a commencé en beauté pour Justfocus avec l’excellente prestation de Declan McKenna illuminant la scène de sa combinaison argentée venue tout droit de l’espace.

Les artistes portugais Lura et Filipe Karlsson ont fait danser le public réuni sur le parvis de l’Altice Arena, habillant ainsi la nuit le long du Tage, pendant que le groupe Capitao Fausto, originaire de Lisbonne, accompagné d’un orchestre, enchantait la grande salle intérieure.

Le trio américain Son Lux, baigné de lumière violette par les projecteurs de la seconde scène, a ravi nos oreilles avec sa géniale pop expérimentale. Programmé dans la foulée sur la grande scène, les anglais de Foals nous ont sorti sans ménagement, mais pour notre plus grand plaisir, de notre douce hypnose. Leur passage tant attendu n’a pas déçu les fans et a laissé le public portugais en transe qui a pu assouvir son irrépressible envie de danser grâce à Jamie XX et son électro éclectique.

Petit coup de coeur patriotique de la rédaction pour Woodkid, l’un des autres noms très attendus de cette 26ème édition du festival. Accompagné de nombreux musiciens donnant une touche orchestrale à ses chansons, l’artiste français, entre ombre et lumière, a enchanté le public en interprétant notamment l’un de ses plus gros tubes « I love you ».

C’est un peu ce qu’on a envie de crier à Superbock Superrock : « We love you ».
Rendez-vous l’année prochaine !

Photos du festival : ©Ludivine Pellissier – @ludpellissier_musicphoto