More
    More

      24 mai 2014 : retour sur la décima du Real Madrid en Ligue des Champions

      Le 24 mai 2014, en finale de Ligue des Champions, avait lieu un derby. En effet, les deux équipes madrilènes à savoir le Real Madrid et l’Atlético Madrid s’opposaient. Une première pour la compétition qui n’avait jamais vu deux clubs issus d’une même ville se disputer le trophée. Ces deux équipes étaient en très grande forme à l’époque. Comme en 2021, les Colchoneros finissent Champion d’Espagne avec 90 points au coude à coude avec son voisin Madrilène ainsi que les Barcelonais. Cette finale restera à jamais dans l’histoire de cette compétition au vue du dénouement de cette rencontre.

      L’avant match

      40 ans après, l’Atlético de Madrid retrouve la finale de Ligue des Champions avec cette fois-ci pour objectif de la soulever pour la première fois dans l’histoire du club. Les hommes de Simeone réalisent une excellente saison, avec un effectif plein de qualités et de talents. C’est la meilleure défense et la 3ème meilleure attaque de leur championnat avec 26 buts encaissés pour 77 buts inscrits, le tout, en 38 matchs. Avant d’affronter le Real Madrid, l’Atlético est cette saison invaincue dans cette campagne européenne. Une équipe solide qui a seulement 6 buts encaissés. En phase finale, ils ont éliminé le Milan AC, le FC Barcelone et les Blues de Chelsea. On se rappelle tous de cette très grosse double confrontation en quart de finale contre le grand Barca. Voici le onze concocté par Diego Simeone pour cette finale :

      Altlético Madrid : Courtois – Juanfran, Miranda, Godin, Filipe Luis – Raúl Garcia, Tiago, Gabi (cap), Koke – Diego Costa, Villa

      Atletico Madrid 2013/14: The La Liga title which never should have been – and the great 'what if'

      Il fallait remonter à l’année 2002 pour voir le grand Real Madrid se hisser en finale de Champions League. De plus, cette finale n’est pas n’importe quelle finale car le Real Madrid avait la possibilité de soulever une dixième fois cette coupe aux grandes oreilles. Pour sa première saison avec les reines de la Maison Blanche, le tacticien Carlo Ancelotti réalise une très grosse saison. Avant ce match, il déjà remporté la Supercoupe d’Espagne ainsi que la Coupe du Roi. En liga, les merengues sont à trois points de son voisin madrilène, avec 104 buts inscrits en 38 matchs (meilleure attaque du championnat). De plus, en Champions League, le Réal marque 3,15 fois par match. Le meilleur ratio de l’histoire de la compétition à l’époque. En demi finale, emmené par un grand Cristiano Ronaldo, ils balayent le tenant du titre, le Bayern Munich 5-0 sur la double confrontation. Ils ont notamment gagné 4-0 à l’Allianz Arena. Tout juste incroyable ! Voici le onze du coach italien pour cette rencontre :

      Real Madrid : Casillas (cap) – Carvajal, Varane, Ramos, Coentrão – Khedira, Modrić, Di Maria – Bale, C.Ronaldo, Benzema

      Liga (11e journée) - Real-Séville : Benzema-Ronaldo-Bale, le trio qui a fait exploser Séville - Eurosport

      Le film de la première mi-temps

      Lors des premières minutes de ce match, les deux équipes s’observent et ne prennent aucun risque. Les yeux sont surtout rivés sur Diego Costa, attaquant phare de l’Atletico (8 buts en autant de matches dans la compétition). Blessé aux ischio-jambiers la semaine passée, il est contraint de quitter ses coéquipiers au bout de quelques minutes. Coté réal, les trois membres de la BBC jouent également avec des douleurs.

      Comme à leur habitude, les joueurs de Diego Simeone sont très solides et jouent de manière regroupée. Le jeu du Réal est propre mais manque de percussion dans le camp adverse. Mais l’absence préjudiciable de Xabi Alonso, suspendu pour un carton jaune récolté lors de la demi face au Bayern, se fait sentir.

      Il faut attendre un corner pour voir les hommes de Simeone dangereux. Le défenseur international uruguayen prend le dessus sur Khedira afin d’ouvrir le score (0-1, 36ème). Casillas sorti trop tôt est battu.

      Ligue des Champions | Ligue des Champions - Real Madrid/Atlético Madrid : Quel a été le meilleur joueur de la finale ?

      Le résumé de cette seconde mi-temps

      Dans ce deuxième acte, l’Atletico met le pied sur le ballon et commence à prendre le jeu à son compte. Pendant 45 minutes, les hommes d’Ancelotti courent après le score. Néanmoins, les Colchoneros sont dans leur zone de confort et défendent extrêmement bien. Une équipe solide, combative et solidaire.

      Les dix dernières minutes sont largement à l’avantage du Real Madrid, poussé par un très Luka Modric. Finalement, au bout du temps additionnel de cinq minutes accordées par M. Kuipers, Sergio Ramos prend le rôle de sauveur avec sa mythique tête après un corner de l’international croate. 1-1 dans le temps réglementaire, place aux prolongations…

      Real - Sergio Ramos raconte le but le plus important de sa carrière | Goal.com

      L’Atletico craque, le Réal s’envole vers la Décima !

      Les Merengues entrent dans ces prolongations de cette finale de Ligue des Champions avec l’avantage psychologique. De son côté, Siemone et ses troupes  sont pratiquement réduits à dix après l’entorse à la cheville de Juanfran après un mauvais tacle de Morata. Néanmoins, l’Atletico tient dans sa première mi-temps de prolongation.

      À 10 minutes des penaltys, Gareth balle donne l’avantage à son équipe. Une frappe contrée de Di Maria qui arrive sur la tête du gallois, qui a juste à terminer dans le but vide. La deuxième période des prolongations devient une souffrance absolue pour l’Atletico. Au bout de l’effort, ils laissent de nombreuses forces en attaque et de nombreux espaces en défense. Marcelo, qui avait une heure de moins dans les jambes que ses adversaires, percute et décoche une frappe à l’entrée de la surface (3-1, 118ème). Enfin, Ronaldo profite ensuite de la situation pour obtenir un penalty après une percée côté gauche. La star portugaise se charge elle-même de convertir la sentence et d’inscrire un 17ème but qui constitue un nouveau record en Ligue des Champions (4-1, 120ème).

      La Décima ! | Real Madrid CF

      Le Real Madrid règne en Europe. 12 années sont passées, mais elles en valaient la peine. Les Blancs ont soulevé la Décima dans le ciel de Lisbonne après un match vibrant, physique, sans temps mort et dont l’issue s’est décidée en prolongation.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité