More
    More

      Top 10 des mangas courts à découvrir cet été en vacances

      L’été est le moment idéal de découvrir le monde des mangas. Le problème c’est que beaucoup d’oeuvres culte se composent de dizaines de volumes qu’il est bien difficile de caser dans ses valises. Heureusement les mangas comportent également des séries courtes et pourtant excellentes qui permettent d’apprécier la richesse de ce média. Voici un Top 10 de ces sagas courtes.

      Mangas en moins de trois tomes

      • Métropolis de Tezuka (Taifu Comics) : avant de devenir un formidable film d’animation, Métropolis est une oeuvre précoce du père du manga éditée en 1949. Tout le style du manga et ses interrogations sont déjà présentes : la relation homme-machine, le mythe de Prométhée, le futurisme, le tout englobé dans une narration incroyablement moderne s’inspirant autant du roman policier que de l’expressionisme allemand.

      metropolis manga02

      • Dédale (Doki-Doki) : deux jeunes étudiantes, Reika et Yôko se réveillent dans un gigantesque bâtiment. Le lieu est étrange, les salles semblent se répéter, les règles de la physique sont déstabilisantes. Elles découvrent qu’elles sont les seules occupantes humains du lieu mais que d’étranges créatures errent dans ce labyrinthe. Un seule espoir pour s’en sortir : un message posté par Tagami, un créateur de jeux vidéo. Voici un manga-survival très original qui multiplie les fausses pistes en s’appuyant sur une merveille de mise en scène.

      dedale2

      • Poison City (Ki-oon) : un an avant le début des Jeux Olympiques, le Japon est submergé par une vague d’ordre moral. Dans le viseur de ces néo-puritains, le monde de l’art qui doit être expurgé de ce que défenseurs des bonnes moeurs jugent décadents. Mikio Hibiono, jeune magaka, décide de publier un récit d’horreur et devient la cible de ces puritains. Ce récit court (2 volumes) est terriblement percutant et résonne avec l’actualité présente. Il rappelle que rien n’est définitivement acquis et que la liberté est un combat permanent.

      poisonc

      • Le Club des divorcés (Kana) : cette oeuvre publiée en 1974 est une fascinante plongée dans la société japonaise. L’auteur Kazuo Kamimura s’intéresse au divorce et à la vie d’une femme divorcée qui doit jongler entre son rôle de mère, son métier, ses sentiments et le regard de la société. En deux tomes ce manga nous fait passer de l’autre côté du miroir pour nous dévoiler le poids des traditions au travers d’une héroïne magnifique.

      kamimuraLeclubdesdivorces1 4

      • Amnésia (Glénat) : 2038, « l’incident » vient de frapper Tokyo. Des centaines de Japonais ont été victimes d’une attaque terroriste qui les a privés de leur mémoire. Appelés désormais les Kid’z ils sont parqués dans une cité souterraine. Parmi cette cohorte de bannis, Noa Ikurimi intrigue de nombreuses personnes. Dans les méandres de son esprit seraient cachés les secrets de « l’incident ». Ce manga ravira les amateurs de science-fiction, d’enquête et de thriller. L’intrigue est intelligente, le rythme haletant.

      album page large 17630

      Mangas entre 4 et 6 tomes

      • 6000 (komikku) : sous la Mer des Philippines, par plus de 6000 mètres de profondeur, deux entreprises chinoises et japonaise ont construit le Cofdeece. Mais le lieu a été le théâtre d’un effroyable accident qui a coûté la vie à tous ses occupants. Trois ans après le drame une nouvel équipe d’ingénieurs descend dans ce royaume de la nuit pour comprendre les causes de l’incident et préparer la réouverture de la station. Ce manga est un subtile mélange entre Abyss, Alien et Lovecraft. Récit horrifique il maintient une tension constante renforcée par une mise en scène angoissante.

      6000 manga staircase run

      • Kamen Teacher (Pika) : Quand Gôta Araki intègre le lycée Kyokurant, il entre en réalité dans un des pires lycées de la ville. Les délinquants y font régner la loi jusqu’à l’arrivée d’un nouveau professeur Hayao Jumonji. Ce dernier a la particularité de ressembler au super-héros Kamen Rider en portant en permanence un casque. Ses méthodes expéditives, coups de poings, rasage de tête et marquage de ses victimes, ramènent un peu de calme. Mais l’homme intrigue et les enseignants enquêtent pour comprendre pour qui travaille ce drôle de professeur. Ce manga est une sorte de récit parallèle à celui de G.T.O. Il plaira au fan d’Onizuka en proposant un héros en plus énervé tout en conservant l’analyse sévère sur la société japonaise.

      9782811620028 pg

      • Démokratia (Kazé) : le managka Motoro Mase adore livre des récits proposant une vision de notre futur digne de black mirror. Après le remarquable Ikigami, il livre en 5 volumes une fable qui vire en drame. Dans son manga, Maï, robot féminin, est dirigée par « démokratia », une I.A particulière. Elle est le fruit de la collaboration de 3000 personnes choisies au hasard qui via un réseau social soumettent leur proposition d’actions. L’I.A adopte alors la décision majoritaire. L’idée magnifique se heurte vite au réel et Motoro Mase propose une mise en abîme saisissante de nos démocraties modernes.

      9782820322104 p 8

      • Versailles of the Dead ( Kana) : vous avez aimé la série La Révolution, alors ce manga est fait pour vous. Quelques années avant la Révolution, Marie-Antoinette en route pour la France est attaquée par des zombies. C’est son frère jumeau Albert qui décide de prendre sa place. Or lui-même n’est pas un humain ordinaire et tandis que les attaques de zombies se multiplient, des forces sortent de l’ombre. Oeuvre audacieuse, ce manga mélange les codes, propose une uchronie horrifique décomplexée qui a ravi la rédaction.

      versailles 04 ba307

      • Thermae Romae (Casterman) : sous le règne de l’empereur Hadrien, l’architecte Lucius Modestus rencontre des difficultés à terminer son projet de thermes. Alors qu’il se rend dans les bains publics, un portail temporel le propulse dans le Japon d’aujourd’hui. Croyant avoir atterri dans une section des bains réservée aux étrangers, il va s’inspirer de leurs étranges idées pour améliorer ses propres thermes et en faire les bains les plus prisés de Rome. Ce manga est un double régal. Régal pour les yeux par ses reconstitutions minutieuses de la Rome Antique. Régal pour l’esprit en tissant des liens entre la culture romaine et la culture japonaise.

      manga

      Bonnes lectures et bon été !! 

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité