Idées cadeaux pour Noël ? Et si vous découvriez les villes du Japon en jouant.

0
492

Le jeu, Les Aventuriers du rail, n’est plus à présenter. Ce classique des jeux de plateau, conçu par le britannique Alan R. Moon et illustré par le tandem Julien Delval-Cyril Daujean, rencontra dès sa sortie en 2004 un grand succès tant critique que public. Originellement centré sur la carte de l’Amérique du Nord, il a été depuis dérivé en multiples variations, explorant de nouveaux continents, pays voire des villes. Nous allons ici vous présenter l’excellente extension centrée sur le Japon et parue en 2019.

Une adaptation ingénieuse des règles de jeu originales

L’une des grandes qualités de la série des Aventuriers du rail réside dans la rapidité d’apprentissage des règles et la grande variété des stratégies possibles. En effet le jeu réside sur l’obligation de relier des villes entre elles via des routes qu’il faut contrôler. Chaque joueur va à tour de rôle tenter de remplir ses missions en jouant des cartes correspondant à la couleur et à la longue des portions de chemin. 4 cartes rouges pour une route rouge de valeur quatre, 6 bleues pour une route bleue de valeur 6 et ainsi de suite.

A ceci s’ajoute la possibilité de piocher des missions supplémentaires voire de remplir des objectifs annexes permettant de gagner des points lors du décompte final. Ce jeu est donc un savant équilibre entre stratégie, chance, renforcé par la beauté du plateau, la découverte des lieux et l’immersion dans des territoires parfois méconnus. Ceci ouvre des possibilités diverses de gagner comme nous le verrons.

les aventuriers du rail : en route pour Sendai

L’extension Japon reprend les principes du jeu de base en ajoutant deux évolutions excellentes du game play. D’abord les joueurs sont amenés à coopérer dans le but de construire le shinkansen. Cette ligne à grande vitesse essentielle au Japon est au coeur de la stratégie des participants. La construire rapporte des points mais c’est une ligne utilisable par tous les joueurs.

Et gare à ceux qui voudraient laisser les autres faire le travail à leur place car en fin de partie les mauvais participants perdront des points. Autre innovation, le nombre de lignes de shinkansen sur la carte est supérieure au nombre de trains shinkansen que les joueurs peuvent poser. Résultat en fin de partie certaines lignes deviennent des lignes normales contrôlables par un seul joueur. Il est donc tentant de tronçonner le parcours pour bloquer ses adversaires…

les aventuriers du rail : le long de la mer intérieure

Le Japon dans toute sa beauté

Le succès de la série s’explique en partie par la qualité du matériel. D’abord les cartes wagons et les cartes objectif sont magnifiques. Et cette extension ne déroge pas à la règle présentant de très jolies cartes miniatures du Japon. Il faut aussi souligner le choix excellent de la typographie permettant une immersion immédiate dans l’univers.

les aventuriers du rail : de Kyoto à Tokyo

 

Le plateau de jeu est lui aussi très soigné. Les illustrateurs ont construit une très grande carte du Japon agrémentée par deux zooms, l’un centré sur Tokyo et ses lignes de trains intérieures, l’autre focalisé sur l’île de Kyushu. Ces précisions confèrent au jeu sa dimension addictive. Nombre de joueurs se lancent dans des missions difficiles pour la simple joie d’explorer des régions méconnues du Japon.

jeu les aventuriers du rail

Honshu, Shikoku, Kyushu, Hokkaido n’auront plus de secrets pour vous

Les cours d’Histoire-Géographie ont certes longtemps comporté une étude sur le Japon mais une mise à jour n’est pas de trop. Ce jeu joue parfaitement ce rôle. D’abord il est un hymne à l’aménagement du territoire japonais symbolisé par cet impressionnant réseau à grande vitesse reliant l’île de Kyushu au Sud à celle d’Hokkaido au Nord. Une dorsale qui court sur des centaines de kilomètres.

Ensuite le jeu insiste sur la géographie particulière de cette archipel volcanique. Celui-ci est occupé par de nombreuses chaînes de montagnes coupant l’île principale de Honshu en deux. Aux joueurs d’adapter leur stratégie. S’il est facile de relier les grandes métropoles, les villes régionales conduisent à déployer d’astucieuses stratégies.

les aventuriers du rail : shinkansen

Ce jeu offre en outre la chance d’apprendre la géographie urbaine du Japon. Car si Osaka, Tokyo et Kyoto sont connues du grand public, Aomori, Hakodate ou Myazaki sont plus confidentielles. Et grâce aux différentes missions, les joueurs visiteront les villes du Japon de l’envers (face à la Corée), verront toute la difficulté de circuler dans l’île de Kyushu ou auront un aperçu des lignes intérieures de la capitale. Une jolie ballade qui rend chaque partie nouvelle et agréable.

les aventuriers du rail : le Japon en toute liberté

Cette extension se révèle une réussite tant sur la forme que sur l’adaptation des règles au cadre japonais. Certes, pour pouvoir jouer à cette aventure, vous devez posséder le jeu original mais les créateurs de la série vous réserveront une surprise. Au dos de la carte du Japon s’en cache une autre, celle de l’Italie jouable avec des règles adaptées fournies dans la boîte. De quoi prolonger encore le plaisir de jouer. Nous vous souhaitons de belles parties. Et si vous souhaitez découvrir le Japon et l’Asie autrement, vous pouvez regarder notre sélection de romans.