More
    More

      Critique « Le Jardin des Illusions » : Un recueil à la saveur estivale

      L’été est là et les romances courtes légères vont de pair avec. Le Jardin des Illusions de Senbon Umishima sort du moule mais reste parfait pour la période estivale qui vient de débuter. Ce recueil anthologique propose un panel d’intrigues et de partis pris artistiques suffisamment importants pour parler au plus grand nombre.

      Une multitude d’histoires courtes

      Le Jardin des Illusions est un titre assez évocateur, prévenant le lecteur de ne pas prendre pour argent comptant ce qu’il lira. Avec un total de neuf histoires différentes, dont une en deux parties, il y en a pour tous les goûts. Que ce soit du shonen ou du seinen, il y a aussi bien de la romance que de la fantasy, en passant par de l’horreur. Mais toujours avec un thème récurrent, celui du paraître, du manque de confiance en soi et du regard de l’autre. Il est vraiment intéressant de voir ces similitudes dans les intrigues alors que Senbon Umishima a écrit ces oneshots sur plusieurs années. L’ambiance reste dans son ensemble légère, chaleureuse qui rappelle sans contexte l’été.

      bannière Le Jardin des Illusions de Senbon Umishima
      Une présentation originale ainsi que rafraichissante des différents personnages et histoires du recueil

      Une grande variété dans la mise en page

      Le tour de force du dessinateur est d’arriver à se renouveler à chaque nouvelle histoire. Bien que son dessin colle parfaitement à l’ambiance onirique des univers fantaisistes et fantastiques, il est aussi crédible dans la dystopie ou dans les thrillers. Dans la nouvelle sur le chat qui sert de guide touristique, le mangaka utilise beaucoup de doubles pages pour mettre en avant les sublimes planches des décors. Alors que dans l’histoire plus mystérieuse de la sorcière du manoir, le détail est mis sur les costumes autant que sur l’architecture. Un moyen intelligent de rajouter de la force à l’atmosphère lourde et gothique. Autre choix osé avec les péripéties d’un écrivain dans la tourmente, où il n’y a pas un seul texte. Les dessins parlent d’eux-mêmes et sont portés par une incroyable qualité du coup de crayon.

      Senbon Umishima : mangaka inconnu et superstar de la japanimation

      Bien que Le Jardin des Illusions soit sa première publication en France, Senbon Umishima est loin d’être un inconnu. Vous avez forcément déjà vu un de ses travaux que ce soit en tant qu’animateur, charadesigner ou chef de production. Sa dernière participation marquante dans un animé est sans doute Noblesse, l’adaptation du webtoon du même nom. Mais c’est loin d’être l’œuvre la plus connue sur laquelle il a travaillé. Black Butler, L’attaque des titans ou Arslan Senki sont des succès internationaux et déjà des classiques de la japanimation.

      bannière senbon umishima animateur
      Certains titres dont Senbon Umishima a été le charadesigner en chef

      Mais alors, où a-t-il trouvé le temps de sortir un recueil ? Il dessine ces histoires depuis plusieurs années pendant son temps libre sur la plateforme numérique Pixiv. Cette communauté en ligne japonaise est ouverte à tous les artistes qui souhaiteraient exposer leurs œuvres. Très populaire au Pays du Soleil Levant, il n’est pas rare de voir un auteur cartonner dessus.

      Ce recueil est en soi un petit ovni dans le monde du manga, tout du moins en France. Plusieurs histoires sans aucun lien de genres, des ambiances différentes, une première chez nous. Alors bravo à Delcourt/Tonkam d’avoir eu le nez creux pour dénicher cette petite merveille qui est un essentiel de l’été 2021 !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité