More
    More

      Critique « Keep your hands off Eizouken » : un pari original et osé mais réussi !

      Cette œuvre, Keep your hands off Eizouken, sortie en début d’année renouvelle l’animation. Une réalisation unique avec une touche d’humour qui vaut le détour.

      Un scénario inhabituel créatif

      Cet anime est réalisé par Masaaki Yuasa qui est le réalisateur de Devilman Crybaby. L’anime est diffusé sur les plateformes ADN et Crunchyroll. Le studio qui s’occupe de la diffusion est NHK.

      Trois lycéennes, Midori, Sayaka et Tsubame à l’énergie débordante vont former le club vidéo afin de créer des animes. Les jeunes filles se complètent. L’une est remplie d’une imagination débordante avec un talent inné pour les dessins, l’autre a la capacité de toujours la suivre dans son imagination et dessine aussi bien. Enfin, la dernière a un sens exceptionnel pour les affaires.

      Un hommage aux réalisateurs d’anime

      Cet anime rend un bel hommage à la fabrication d’un japanime en douze épisodes. Que ce soit de sa préproduction (story-board, scénario) en passant par la production (décors, couleurs, dessins) et la post-production (montage, son, musique) en passant par la communication, nous comprenons tout ce qu’un réalisateur d’animation fait dans les moindres détails.

      Et ce, sans se perdre dans la complexité, Keep your hands off Eizouken nous instruit en concevant un anime dans un anime. Nous voyons tout cela avec les difficultés qu’il peut y avoir mais aussi l’imagination qu’il y a autour de tous ces mondes en y ajoutant une petite touche d’humour.

      Il y a dans cet anime une certaine instruction sur la création, mais également comment ils s’y prennent avec les diverses méthodes qui existent.

      On notera que les anecdotes sont très intéressantes. Une de celles-ci, fascinante, explique qu’un réalisateur d’animation de samouraï manie le katana pour pouvoir représenter en détail le mouvement.

      Un réalisme et un travail respectable

      On comprend vite que Keep your hands off Eizouken est capable de plaire à un public large. Les personnages sont très vite attachants, les dialogues sont brillants et l’alchimie est présente entre ces trois lycéennes. Cette alchimie que l’on ressent de derrière notre écran. La musique ajoute également un plus.  Elle se lance à chaque fois que l’imagination se déchaîne, ce qui rend leur créativité parfaite.

      L’anime joue avec nos émotions en faisant des références à plusieurs manga « incontournables » comme Akira ou Gurren Lagann.

      Le message de cet anime est clair, c’est de nous pousser à être créatif, à stimuler notre imagination, que rien n’est impossible et qu’il faut aller au bout de nos rêves. On peut aussi apprécier le retour en enfance que nous procure l’anime. Les filles débordent d’imagination, de passion et rêvent d’aventure. Certains pourront se reconnaître en elles, que vous soyez hommes ou femmes.

       

      La production est raffinée, soignée, avec du réalisme. Pour les habitués de japanimation, son scénario est original et se démarque. Le spectateur a l’impression d’être plongé avec les lycéennes, dans leur quotidien, en se fondant dans leur imagination. C’est ici que l’on se rend compte du travail qu’effectue un réalisateur d’animation, afin de nous combler chaque année. C’est une belle ode à la créativité. Pour les grands fans de mangas, vous pourriez également aimer l’anime Tower of God disponible sur Crunchyroll, dont nous avons déjà parlé sur JustFocus.

      Trailer

      0
      Lou-Anne Lemairehttps://ginkio.com/6-321?fbclid=IwAR3WWAngeUzVUqV1BzXWIRTlruFU429MaRtHNkbBWk7PSD59j5mtCbwS2yQ
      Rigoureuse, motivée, sérieuse, curieuse, je suis passionnée par mon métier de journaliste. Je m'intéresse à tous les domaines, avec un petit penchant pour la culture (tel que les manga, le cinéma, la littérature...) la politique, l'économie et le sport.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.