One Piece : L’arc de Wano

0
1814
one piece wano
one piece pays de wano

One Piece, l’un des manga les plus populaires au monde s’apprête dans les mois à venir à débarquer sur Netflix. Le début d’une nouvelle ère pour l’oeuvre majeure du mangaka Oda. Une adaptation crainte par l’ensemble des fans du monde entier. La plateforme américaine n’est pas encore parvenue, à l’instar de ses confrères, à trouver la bonne recette pour transposer correctement une des perles du neuvième art japonais.

En attendant, vous avez toujours la possibilité de découvrir ou poursuivre l’arc du pays de Wano. Les épisodes sont disponibles intégralement sur Crunchyroll.

Il est loin le temps où l’on ne pouvait découvrir que des shonen de sport, de combat ou des shojos dans les librairies. La multiplicité des éditeurs sur le marché français nous permet de s’aventurer dans des registres peu connus du monde des manga. Et ponctuellement, on a la possibilité de lire des ouvrages atypiques qui nous plongent dans des contrées rarement explorées comme le monde médical japonais et bien d’autres sujets singuliers.

La longévité d’un manga tel que One Piece ne nous surprend plus. Oda a cette propension à se renouveler en permanence en nous plongeant dans des mondes radicalement différents en fonction des arcs. Il suffit de se pencher quelques instants sur l’arc du Pays de Wano pour constater que l’on a encore franchi un palier en termes d’écriture. Un méchant des plus charismatiques, un monde où chaque habitant possède un véritable katana forgé dans la pure tradition ancestrale japonaise.

Le lieu idéal pour que Zoro puisse mettre à l’épreuve constamment ses talents d’épéiste. Et dans un contexte des plus riches, puisque pourvu d’innombrables références au pays du Soleil Levant. L’auteur, à l’exemple de Pixar, ne renouvelle pas le genre, mais nous impressionne de par sa capacité à conter admirablement bien des histoires saisissantes.

Cet amour qu’il a pour ses personnages, il nous le transmet à chaque planche. Revenons sur l’épéiste des Mugiwara. Quel enfant n’a pas souhaité avoir son propre katana après avoir lu ou vu l’anime? Oda nous distille de plus quelques informations réelles sur l’univers méconnu des katana, en nous parlant des Tanto et autres formats d’épées japonaises.