Votre semaine télé en 8 pépites !

0
521

Dimanche

Le Parrain – 2ème Partie :

w1152_h648

Réalisé par Francis Ford COPPOLA

Avec Robert DeNiro, Al Pacino, Diane Keaton, Robert Duvall

Gangster / USA / 1975 / 3h20

20h45 sur Arte

Synopsis : Depuis la mort de Don Vito Corleone, son fils Michael règne sur la famille. Amené à négocier avec la mafia juive, il perd alors le soutien d’un de ses lieutenants, Frankie Pentageli. Echappant de justesse à un attentat, Michael tente de retrouver le coupable, soupçonnant Hyman Roth, le chef de la mafia juive.

Après un premier épisode entré dans la légende, considéré comme un des plus grands films de tous les temps et qui a offert à Marlon Brando son plus grand rôle, Francis Ford Coppola est revenu avec un deuxième film avec le slogan : « Vous n’avez pas vu Le Parrain si vous n’avez pas vu Le Parrain 2 ». Et en effet cette deuxième partie doit être une des meilleures suites de l’histoire du cinéma, offrant à Robert DeNiro un rôle immortel, dans la peau de Don Corleone, dans sa jeunesse new yorkaise. Le Parrain 2 est également la première rencontre entre Al Pacino et DeNiro, une rencontre dans un film, mais jamais en même temps à l’écran. Quoi qu’il en soit Le Parrain 2 parvient à surpasser l’orignal, rythmé par ses deux axes temporels et par ses personnages manipulateurs et calculateurs. Oscars du Meilleur film, du Meilleur réalisateur et du Meilleur acteur dans un second rôle.

 

Sept Vies :

original-336923-750

Réalisé par Gabriele MUCCINO

Avec Will Smith, Rosario Dawson, Woody Harrelson

Drame / USA / 2009 / 2h03

20h55 sur 6ter

Synopsis : Hanté par un secret, Ben Thomas cherche sa rédemption en transformant radicalement la vie de sept personnes qu’il ne connaît pas. Une fois son plan mis en place, plus rien ne pourra l’arrêter. C’est tout du moins ce qu’il croit. Mais Ben n’avait pas prévu qu’il tomberait amoureux de l’une de ces personnes et que c’est elle qui va le transformer…

Porté par un Will Smith encore au top à cette époque-là, Sept Vie est un drame lourd tentant de capter le relationnel des individus par leurs sentiments, leurs regrets et leur culpabilité. Sept Vie tombe parfois dans le pathos mais la conclusion offre quelques beaux moments d’émotivité.

 

Tigre et Dragon :

tigre

Réalisé par Ang LEE

Avec Zhang Ziyi, Chnag Chen

Aventure / USA / 2000 / 1h59

20h55 sur Numéro 23

Synopsis : Dans la Chine du XIXème siècle, Li Mu Bai, virtuose des arts martiaux, possède une épée légère, rapide et magique nommée “Destinée”. Elle est l’objet de nombreuses convoitises. Las des combats, Li Mu Bai décide de confier “Destinée” à une excellente guerrière, Yu Shu Lien, à qui il n’ose pas avouer son amour. Celle-ci doit remettre la fameuse épée au seigneur Té, mais une fois la nuit tombée un habile voleur parvient à la lui dérober.

Avec son casting 100% chinois, Ang Lee livre ici son œuvre la plus aboutie et certainement le film d’arts martiaux américain le plus fidèle aux traditions japonaises. Avec ses séquences envolées dans les arbres, poétiques et sublimes, parfaitement réaliser, Ang Lee réalise un film traditionnel, un hommage vibrant à son pays, ses coutumes et son cinéma. Tigre et Dragon est un film emblématique, un chef d’œuvre du genre, d’un genre oublié qui survie à travers quelques productions asiatiques. Oscars de la Meilleure musique, du meilleur film, de la meilleure photographie, des meilleurs décors.

 

Lundi :

Polisse :

polisse-2011-21222-1405944865

Réalisé par Maïwenn

Avec Karin Viard, Joey Starr, Marina Foïs, Emmanuelle Bercot, Maïwenn

Drame / France / 2011 / 2h07

21h00 sur M6

Synopsis : Le quotidien des policiers de la BPM (Brigade de Protection des Mineurs) ce sont les gardes à vue de pédophiles, les arrestations de pickpockets mineurs mais aussi la pause déjeuner où l’on se raconte ses problèmes de couple ; ce sont les auditions de parents maltraitants, les dépositions des enfants, les dérives de la sexualité chez les adolescents, mais aussi la solidarité entre collègues et les fous rires incontrôlables dans les moments les plus impensables ; c’est savoir que le pire existe, et tenter de faire avec… Comment ces policiers parviennent-ils à trouver l’équilibre entre leurs vies privées et la réalité à laquelle ils sont confrontés, tous les jours ? Fred, l’écorché du groupe, aura du mal à supporter le regard de Melissa, mandatée par le ministère de l’intérieur pour réaliser un livre de photos sur cette brigade.

Drame poignant et révélateur, Polisse oscille constamment entre comédie noire et drame transperçant. Maïwenn cherche à montrer la jeunesse, à montrer une France qui se cherche, une France pleine de diversité, mais également haineuse. Les meilleurs passages du film sont ceux qui entourent les enfants, les interrogatoires, les rencontres, les plaintes, lorsque Maïwenn se lance dans du relationnel non établi. Cependant lorsque Polisse se concentre sur ses protagonistes, sur leurs histoires d’amour, leurs embrouilles, le long métrage perd de sa saveur et de son impact. Les acteurs sur-jouent parfois, trouve le juste ton à d’autres instants. Mais Polisse est incontestablement un film français majeur. Césars du Meilleur montage et du Meilleur espoir féminin.

 

Seven :

wp_7_big

Réalisé par David FINCHER

Avec Morgan Freeman, Brad Pitt, Kevin Spacey, Gwyneth Paltrow

Policier / USA / 1996 / 2h10

21h00 sur C8

Synopsis : Pour conclure sa carrière, l’inspecteur Somerset, vieux flic blasé, tombe à sept jours de la retraite sur un criminel peu ordinaire. John Doe, c’est ainsi que se fait appeler l’assassin, a decidé de nettoyer la societé des maux qui la rongent en commettant sept meurtres basés sur les sept pechés capitaux: la gourmandise, l’avarice, la paresse, l’orgueil, la luxure, l’envie et la colère.

Seven est sans doute un des meilleurs thrillers de l’histoire du cinéma. David Fincher, encore novice dans l’univers hollywoodien, n’ayant réalisé que Alien 3, démontre avec Seven une capacité de réalisation inattendue. David Fincher a frappé un grand coup avec ce thriller immersif, crade, violent, dérangeant et absolument rebutant. Allant au plus loin dans la violence, le cinéaste signe un chef d’œuvre du genre via une mise en scène fiévreuse, un scénario sans faille, une BO adaptée et un casting de premier ordre. A travers sa photographie superbe et ses idées lumineuses, jusqu’à ce final culte, renversant, cassant les codes du genre, David Fincher dépeint une société à l’agonie, où chaque individu à ses travers, ses péchés, ses fautes, dans un monde sans cœur, sans foie, ni loi.

 

Mardi

Rocky Balboa :

hqdefault

Réalisé par Sylvester STALLONE

Avec Sylvester Stallone

Drame / USA / 2007 / 1h45

21h00 sur C8

Synopsis : Rocky Balboa, le légendaire boxeur, a depuis longtemps quitté le ring. De ses succès, il ne reste plus que des histoires qu’il raconte aux clients de son restaurant. La mort de son épouse lui pèse chaque jour et son fils ne vient jamais le voir.

Avec ce septième opus Sylvester Stallone boucle la boucle en signant un film spontané, réservé, touchant et humble, pour rendre lui-même hommage au rôle de sa vie en réalisant le digne héritier du premier Rocky de 1976. Trente années ont passé, mais toujours le même Rocky, toujours le même Stallone.

 

L’Evadé d’Alcatraz :

582907clintalcatraz

Réalisé par Don SIEGEL

Avec Clint Eastwood

Drame / USA / 1979 / 1h52

20h55 sur ParisPremière

Synopsis : Frank Morris s’est évadé de plusieurs prisons. En 1960, il est écroué et transféré au célèbre pénitencier d’Alcatraz construit sur un piton rocheux face à la côte. Il réussira, une nouvelle fois avec deux complices, à s’évader de la prison la plus surveillée des Etats-Unis.

L’évadé d’Alcatraz, porté par Clint Eastwood dans son éternel rôle de personnage taciturne et altruiste, mélange les genres : présentation du milieu carcéral, critique de l’horrible prison d’Alcatraz, critique du traitement des détenus, film d’évasion, personnage héroïque. Sans être le meilleur film de Siegel, L’évadé d’Alcatraz reste une source d’inspiration pour bon nombre de réalisateurs contemporains. 

 

Jeudi

X-Men :

x-men-la-franchise-mal-en-point

Réalisé par Bryan SINGER

Avec Hugh Jackman, Patrick Stewart, Ian McKellen, Halle Berry

Fantastique / USA / 2000 / 1h45

20h45 sur ParisPremière

Synopsis : 1944, dans un camp de concentration. Séparé par la force de ses parents, le jeune Erik Magnus Lehnsherr se découvre d’étranges pouvoirs sous le coup de la colère : il peut contrôler les métaux. C’est un mutant. Soixante ans plus tard, l’existence des mutants est reconnue mais provoque toujours un vif émoi au sein de la population. Puissant télépathe, le professeur Charles Xavier dirige une école destinée à recueillir ces êtres différents, souvent rejetés par les humains, et accueille un nouveau venu solitaire au passé mystérieux : Logan, alias Wolverine. En compagnie de Cyclope, Tornade et Jean Grey, les deux hommes forment les X-Men et vont affronter les sombres mutants ralliés à la cause de Erik Lehnsherr / Magnéto, en guerre contre l’humanité.

Bryan Singer avec X-Men et Sam Raimi avec Spider-Man ont réintroduit le genre super héroïque dans le paysage cinématographique, genre perdu après les années 80, les Batman de Tim Burton et les Superman de Richard Donner. X-Men est un long métrage en avance sur son temps, avant la grande puissance Marvel studios. Bryan Singer a initié une saga qui continue encore aujourd’hui, faite de mutants, de supers héros et de Stan Lee. X-Men est également une très bonne introduction au deuxième opus qui s’avèrera sans doute le meilleur épisode de la saga tandis que le long métrage a offert à Hugh Jackman son meilleur rôle.