More
    More

      Afterlife with Archie, l’horreur à Riverdale

      Fan de Walking Dead et de Riverdale ? Et si une série mixait ces deux univers diamétralement opposés ? Voici Afterlife with Archie proposée par les éditions Glénat.

      Un récit de fin du monde

      Archie version gore

      Tout commence par un crossover entre Riverdale – Archie – et Greendale – Sabrina. Paniqué, Jughead vient chez la sorcière Sabrina faire soigner son chien blessé par une voiture mais ni elle, ni ses tantes ne peuvent rien faire. Émue par la tristesse du joyeux drille de Riverdale, Sabrina a recours à la magie noire pourtant interdite. Mais le sort tourne mal. Le gentil chien devenu un zombie diffuse le virus par morsure comme la rage. Le clown du groupe est le premier contaminé et devient une bête assoiffée de sang. Sabrina ne peut aider car elle est exilée pendant un an pour son utilisation de la nécromancie. Le lecteur se retrouve ensuite au bal d’Halloween avec Archie où les ados s’amusent naïvement mais le lecteur sait que cela va mal tourner car le compte à rebours avant la contagion est présent, ce qui créé le suspens.

      L’horreur à Riverdale

      Avec Vamperonica, Afterlife with Archie fait partie de la collection horreur d’Archie comics dont la grande idée de reprendre des figures de l’horreur et de les plonger dans l’univers rose bonbon de Riverdale. Ces deux premiers titres ont connu un très grand succès public aux États-Unis. Afterlife with Archie est l’œuvre du scénariste architecte de l’univers Riverdale, Roberto Aguirre-Sacasa et d’un dessinateur reconnu pour son style unique et sa colorisation tranchée, Francesco Francavilla. Tout est parti d’une couverture alternative de Francavilla qui a donné envie au scénariste de faire coïncider l’intérieur à l’extérieur. Le dessinateur italien crée un univers très expressionniste et utilise peu de couleurs avec une forte présence du noir et des formes comme  si l’album était dessiné au feutre fin. Il est donc souvent sur des séries de polar ou d’horreur. Son dessin oscille entre symbolisme et réalisme selon les cases. En plus des différents croquis, un bonus inédit raconte l’histoire des différentes couvertures alternatives.

      Un bon récit de zombie

      Riverdale en feu

      Des éléments d’Archie classiques rassurent le fan. On retrouve des personnages. Comme toujours à Riverdale, Archie est partagé entre Veronica et Betty. Chacune veut l’inviter en lui demandant de choisir une tenue sexy et gothique. Les jumeaux Blossom, du riche lycée de la ville voisine, arrivent non pour s’amuser mais pour créer des problèmes aux filles. Le coupable de l’accident qui conduisait la voiture ayant heurté le chien est le quaterback Reggie. Cependant, dans cet univers partagé plutôt conservateur, toutes les habitudes du lecteur ancien sont bouleversées. Jughead reste l’ennemi le plus farouche de Veronica, mais cette fois-ci, il veut la dévorer. Les jumeaux Blossom sont ici un couple incestueux. Il y a même une blague sur l’absence de changement : Archie avoue que dans 70 ans, il continuera à hésiter entre la blonde Betty et la brune Veronica. Le dinner chez Pop est toujours un lieu de drague mais le récit est modernisé. Deux lycéennes Nancy et Ginger s’y retrouvent car en tant que lesbiennes, elle doivent se cacher pour se voir. Étrangement, il y a de nombreuses parties sur les relations fortes des humains avec leur chien

      Le fan d’horreur retrouve ses repères : un groupe de lycéens se réfugie dans un lieu fermé tout en profitant des équipements mais ils se retrouvent aussi piégés dans ce manoir entouré de zombies. Ces adolescents ne peuvent faire confiance aux figures d’autorité. Un père est contaminé. Le veuf Lodge retrouve sa femme tant aimée mais elle sort de sa tombe pour le dévorer. Les professeurs ont faim d’élèves. Cette perturbation des repères pousse alors un ado à tuer son père.

      Afterlife with Archie est donc à la fois un excellent récit de zombies grâce à un dessin sombre et expressif. C’est également une rafraîchissante relecture de l’univers d’Archie comics. Une vraie réussite donc et une lecture indispensable au coin du feu en cette froide saison.

      Si les zombies vous intéressent, que diriez-vous de découvrir un récit se déroulant dans l’univers des super-héros DC sur ce lien ? Ou de lire ici notre guide film pour Halloween ?

      +1

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité