Super Mario Bros 2023 : Il est de retour !

0
5435
Affiche du film Super Mario Bros
Super Mario Bros, le film

Nous sommes le 5 avril et Super Mario Bros est de retour au cinéma. Le célèbre plombier de l’univers Nintendo revient sur grand écran dans une version animé adapté des jeux vidéo. Un pari risqué, tant les adaptations de jeux vidéo ont longtemps été des échecs. Heureusement, cela a changé ces dernières années, notamment du fait de réalisateur qui respectent mieux l’univers des jeux. C’est donc avec impatience, doute et enthousiasme que nous rentrons dans la salle pour retrouver le héros de notre enfance. 

Super Mario Bros au cinéma : 30 ans après

L’histoire de Mario au cinéma est, jusqu’à maintenant, liée à un ratage. Le film, sorti en 1993, est très souvent classifié de nanar et de pire adaptation de jeu.

Affiche Super Mario Bros de 1993
Affiche Super Mario Bros de 1993

Pourtant, vendu à l’époque comme la superproduction qui doit marquer l’entrée dans l’ère du numérique, avec 150 prises en images de synthèse, soit plus que n’importe quel film avant lui.

Au final, cette première adaptation a traumatisé Nintendo et une grande partie des spectateurs. Ce fut un échec cuisant au box-office mondial, récoltant seulement 20 millions de dollars pour un budget estimé à 48 millions. En France, ce film avait attiré moins de 400 000 spectateurs.

Super Mario Bros : 2023, aventure animé

Il aura, donc, fallut attendre 30 ans, avant de revoir notre plombier préféré dans une nouvelle aventure sur grand écran. C’est donc un pari hasardeux, mais, qui nous promet une belle odyssée dans le monde incroyable du moustachu en salopette le plus célèbre de la planète.

Synopsis (sans spoiler)

Mario et son frère Luigi tentent de réparer une canalisation souterraine, mais les deux plombiers se retrouvent plongés dans un nouvel univers féerique à travers un mystérieux conduit. Dès lors, les deux frères sont séparés, c’est alors que commence un voyage gigantesque et périlleux pour Mario, afin de retrouver Luigi.

Durant son périple, il se retrouve au Royaume Champignon, là un habitant, nommé Toad, lui apporte son aide. Il pourra aussi compter sur l’aide et les conseils de la Princesse Peach. Et toute aide est bonne à prendre pour notre héros, qui va se retrouver par un concours de circonstances à devoir affronter le terrible Bowser.

Autour du film : Une histoire aussi animé

Une collaboration qui commence mal 

Et si la vraie histoire autour de ce film avait commencé dans les années 80 ?

À l’époque, le jeu vidéo n’est pas l’industrie florissante que l’on connaît aujourd’hui. Mais, un acteur se fait quand même remarquer, il s’agit de Nintendo avec son jeu Donkey Kong sorti en 1981.

Le studio Universal, est alors fortement intéressé par cette nouvelle tendance, il réfléchit même à se lancer sur ce nouveau marché… . Avant de décider, finalement, qu’il serait plus lucratif d’assigner la compagnie japonaise en procès.

La raison de ce procès est que, selon Universal, le personnage de Donkey Kong est un plagiat de King Kong, dont le studio détient les droits. Avec ce procès, Universal pense alors : soit récupérer la licence Donkey Kong, soit faire retirer le jeu du marché.

Mais évidemment, c’est Nintendo qui a gagné le procès. En effet, le personnage de King Kong ayant plus de 50 ans, il était rentré dans le domaine public. De plus, Donkey Kong n’a pas été considéré comme une simple copie de son aîné.

Image de Donkey Kong v/s King Kong
Image d u jeu Donkey Kong 1981 v/s King Kong

Mais, qui finit bien !

Il y a donc 40 ans, le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux firmes ne sont pas dans les meilleurs termes possibles. Heureusement, quatre décennies plus tard, les deux entreprises semblent avoir réglé leurs différents. Elles collaborent même pour le plus grand plaisir des fans de Super Mario.

L’entente a permis la création des zones Super Nintendo World dans les parcs d’attraction Universal liée à l’univers Nintendo et principalement à Super Mario. Une proposition dont le succès n’était pas garanti, mais qui connaît un réel succès.

C’est donc naturellement, que les studios Universal ont été choisi comme distributeur pour relever le nouveau défi que représente ce nouveau film Super Mario Bros.

Une nouvelle association 

La réalisation du film Super Mario Bros 2023 est elle avant tout le fruit de l’association entre l’entreprise mythique de jeux vidéo Nintendo et le studio d’animation Illumination, à qui l’on doit Tous en scène, Les Minions, Moi, moche et méchant ou encore Comme des bêtes.

Chris Meledandri, fondateur et PDG d’Illumination, se réjouit de cette première collaboration entre ces deux entités :

« Les principaux ingrédients des séries de jeux Nintendo se prêtent particulièrement à des projets de films divertissants, originaux et inventifs s’adressant à des spectateurs qui ne connaissent pas du tout l’univers du jeu ».

Shigeru Miyamoto, directeur mandataire de Nintendo et créateur de Super Mario Bros, renchérit :

« Dès que je rencontre un producteur hollywoodien, il a tendance à m’expliquer que notre licence peut donner lieu à un film à succès, mais avec Chris-san, on a surtout constaté au fil de la conversation qu’on avait une conception similaire de l’artistique. Par conséquent, notre démarche dans la production du film était très proche de ma méthode de développement des jeux, et par chance, c’était très agréable pour moi ».

et une association qui fontionne 

Ce sont les réalisateurs Aaron Horvach et Michael Jelenic, qui ont été choisi pour réaliser ce nouveau Super Mario. Les deux hommes ont déjà souvent travaillé ensemble, notamment pour le film d’animation Teen Titans Go!To the movies, pour lequel s’était la première fois qu’ils coréalisaient un film, et même pour Michal Jelenic, la première fois qu’il réalisait un long-métrage.

L’écriture du scénario a été confiée à Matthew Fogel, qui est l’auteur notamment des Minions 2 : Il était une fois Gru. Pour la musique, c’est le compositeur des sagas Expendable et Fast and Furious, Bryan Tyler, qui a été désigné pour créer la bande originale de ce Super Mario Bros. À noter aussi, qu’une grande partie de ce long-métrage a été produite en France, dans les studios parisiens d’Illumination.

Ce nouveau film est donc bien le résultat de nombreuses collaborations qui n’ont pas toujours bien commencée, mais qui ont ensuite faite leur preuve. Ce nouveau Super Mario a donc de quoi intriguer les sceptiques et exciter les fans.

Des retours différents

Des avis presse assez dure

Les critiques de la presse sont globalement assez moyennes pour ce film, avec des notes sur Allociné allant de 1 étoile jusqu’à 5 (uniquement pour le journal du geek) et une note moyenne de 3/5.

La majorité des critiques presse reproche surtout au film son scénario. Pour eux, le film est commercial, va trop vite et enchaîne les séquences sans vraiment les développer. Les critiques les plus virulentes ayant été écrites par les magazines Première et L’Obs.

Le magazine Première, ayant titré un article sur le film « Super Mario Bros, le film n’est pas mieux qu’une grande pub pour Nintendo ». Pour l’auteur de l’article : «  En se contentant d’être un produit officiel Nintendo, Super Mario Bros raconte une histoire à la fois mollassonne (Bowser veut conquérir le Royaume Champignon parce que) et tarte (Mario veut prouver à son papa qu’il vaut quelque chose en tant que plombier -sérieusement ?), le tout rythmé par des tubes des années 80 comme Take On Me. »

De son côté L’Obs, écrit : « Entre le Royaume de la Jungle – marketing – et le Royaume champignon – non hallucinogène, hélas −, Mario file à cent à l’heure, les couleurs pètent et l’imagination reste au point mort. Passe trois répliques amusantes. Et une antiphrase : « Ce n’est pas de la pub, c’est du cinéma.» »

Pourtant, le public adore. 

Les spectateurs ont pour leur part noté 4,3/5 ce retour de Super Mario au cinéma, avec 179 avis à 5 étoiles sur 336 au total (soit plus de la moitié) et sont majoritairement heureux (seulement 7 avis en dessous de 3/5) d’avoir retrouvé l’univers du héros qui a bercé leur enfance. Un public globalement satisfait de ce film, qui n’hésite pas à souligner que l’esprit des jeux est respecté et que l’animation est excellente.

Contrairement à certains critiques presse, les spectateurs aiment le fait que le film soit dynamique et ont passés un bon moment devant les aventures de leur héros.

Notre note    

4/5 pour les personnes qui sont néophytes à l’univers Mario.

4,5/5 pour les fans.

Nous ne pouvons pas donner totalement tort aux critiques presses par rapport au développement du scénario, il est vrai que celui-ci est assez simple. Mais, en même temps, il faut rappeler que l’on parle d’un film tous publics, basé sur des jeux vidéo, donc le scénario d’un tel film ne peut pas être la priorité.

Nous avons trouvé que ce film est très bien réussi et qu’il est accessible à tous, que l’on soit gamer ou non, il n’y a pas vraiment besoin d’avoir les références des jeux pour apprécier ce film. Nous avons navigué avec plaisir entre les différents univers, en ayant l’impression d’être le héros, ce qui est idéal pour les enfants.

Les messages que Super Mario Bros véhiculent sont simples, mais positifs. Il pousse à la persévérance et à l’entraide.

Pour nous, l’animation est excellente, le film est rythmé et coloré, avec beaucoup de références liées aux différents jeux Super Mario et Donkey Kong.

Super Mario Bros est donc un film que l’on recommande d’aller voir, que l’on soit fan ou non des jeux vidéo.

Super Mario Bros, un deuxième film ?

Alors que rien n’a été annoncé ni par Nintendo, ni par Universal, la fin du film nous laisse envisager une suite.

Un conseil : Ne partez pas avant la fin du générique, vous risqueriez de louper les 2 scènes post-génériques.

Le retour de Super Mario Bros au cinéma aura dû attendre 30 ans. Si, au niveau de l’animation, le film fait à peu près l’unanimité, c’est son scénario qui est surtout critiqué par une partie de la presse. Pour notre part, nous nous rangeons du côté de la majorité des spectateurs qui ont apprécié ce film. Mario qui a pourtant fêté ses 35 ans, il y a trois ans avec le jeu Super Mario 3D All Stars, ne semble pas vieillir. De plus, tout nous laisse supposer que Super Mario Bros pourrait revenir dans un second volet… .