More
    More

      Kirk Douglas est centenaire !

      L’acteur américain Kirk Douglas vient aujourd’hui d’avoir 100 ans. Un bel âge qui nous donne l’occasion de faire un petit retour sur la carrière de l’artiste. 

      Kirk Douglas a tourné dans pas moins de 87 films au court de sa carrière qui débute au théâtre en 1941, et connaît son premier rôle au cinéma dans le film noir L’ Emprise du crime (1946) de Lewis Milestone. Moins connu par la nouvelle génération que son fils Michael Douglas, il n’en reste pas moins que Kirk Douglas a tourné avec les plus grands. Bien évidemment avec Stanley Kubrick pour Les Sentiers de la Gloire (1957) et Spartacus (1960), deux films emblématiques du cinéaste. 

      Kirk Douglas dans Les Sentiers de la Gloire
      Kirk Douglas dans Les Sentiers de la Gloire

      Dès les années 50 il enchaîne les rôles majeurs. Il est harponneur pour 20000 Lieux sous les Mers de Richard Fleisher en 1954 avant d’être le grand méchant de Viking, toujours pour Fleisher, 4 ans plus tard. Il tourne également dans des péplums mythologiques comme par exemple Ulysse dans le film éponyme de Mario CameriniEn 1960, il va à l’encontre de la fameuse blacklist hollywoodienne en insistant pour que le scénariste Dalton Trumbo soit crédité au générique de Spartacus (il utilisait un pseudonyme depuis 1947). Il engagera à nouveau les années suivantes Trumbo pour deux de ses productions, El Perdido de Robert Aldrich et Seuls sont les indomptés de David Miller. Dans ce second film, Douglas joue un des derniers cowboys, qui refuse d’accepter que les temps changent. Dans son autobiographie, Le Fils du chiffonnier, l’acteur admettra que ce personnage est son rôle préféré. Toujours dans les années 60, il participe à la fresque Paris brûle-t-il ? en interprétant le général Patton, et inaugure l’année 1970 en tournant pour la première fois avec Elia Kazan dans L’Arrangement dans lequel il joue un homme qui balaie sa vie confortable pour redonner un sens à son existence.

      Comme de nombreuses stars de l’âge d’or, sa carrière pâtit de la révolution de l’industrie qui a lieu avec les années 1970, même s’il marque sa sympathie pour le « nouvel Hollywood » en jouant le premier rôle de deux films de Brian De Palma, Furie (1978) puis Home movies (1980). Malgré un rôle marquant dans le succès Nimitz, retour vers l’enfer de Don Taylor, la même année, sa carrière est moins flamboyante pendant la décennie suivante. Après de nombreux téléfilms et quelques longs métrages passés inaperçus.

      Michael et Kirk Douglas
      Michael et Kirk Douglas

      Kirk Douglas n’a jamais obtenu d’Oscar si ce n’est un Oscar honorifique en 1996. La France a également rendu hommage à ce grand acteur en lui attribuant un César d’honneur en 1980. Un siècle passé sur cette terre, en grande partie à faire des films, chapeau l’artiste. 

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.