More
    More

      Justice League : tout ce que l’on sait sur le film évènement de Zack Snyder.

      Entré en tournage dans la foulée de la sortie de Batman vs Superman, Justice League est resté étonnamment silencieux depuis. Heureusement, l’Avengers de DC Comics s’est dévoilé pour le plus grand bonheur de quelques journalistes triés sur le volet. Petit tour en revue de ce que l’on as appris sur ce qui sera sans nul doute, l’un des évènements cinéma de 2017. 

      Fort d’une conjoncture désastreuse où la Warner aura dû pallier aux retours assassins émis à l’encontre de Batman vs Superman, tout en gérant les attentes liées à son autre gros projet d’envergure, en l’occurrence Suicide Squad, la question de la communication se sera vite révélée être une question de survie pour la major. Pas étonnant donc de la voir dégainer seulement 2 mois après le début du tournage de ce qui sera le vaisseau amiral de son univers étendu. Et dieu sait que vu les enjeux (l’on parle de la survie de l’univers étendu de DC), il était opportun pour elle, autant pour s’attirer les bonnes grâces du public que de la presse, de révéler l’envers du décor et donc renseigner sur le film que tourne actuellement Zack Snyder. Ca tombe bien, puisque c’est justement ce qu’elle a fait en ouvrant à quelques journalistes, les portes du studio de Leavesden, en Angleterre, qui accueille depuis Avril, le tournage du film consacré à la fine équipe de DC. Et comme à l’accoutumée avec ce genre de visite, on a appris, vu et entendu beaucoup de choses. 

      • L’affiche (teaser)

      justice_league_un_logo_un_synopsis_et_une_tonne_d_informations_devoiles

      Un titre blanc sur fond noir. Jusque là, rien d’original à se mettre sous la dent, si ce n’est l’utilisation subtile d’une étoile, qui n’est pas sans rappeler l’aspect vertueux du bouclier de Captain America dans l’univers Marvel. Puisque l’on est en présence d’une affiche teaser, il faudra patienter encore quelques mois afin d’obtenir un visuel plus étoffé. 

      • Le synopsis (et à fortiori l’intrigue)

      « Après avoir retrouvé foi en l’humanité, Bruce Wayne, inspiré par l’altruisme de Superman, sollicite l’aide de sa nouvelle alliée, Diana Prince, pour affronter un ennemi plus redoutable que jamais. Ensemble, Batman et Wonder Woman ne tardent pas à recruter une équipe de méta-humains pour faire face à cette menace. Pourtant, malgré la force que représente cette ligue de héros sans précédent – Batman, Wonder Woman, Aquaman, Cyborg et The Flash –, il est peut-être déjà trop tard pour sauver la planète d’une attaque apocalyptique »

      Court, énigmatique et pas franchement très révélateur, autant dire que le synopsis dévoilé par Zack Snyder remplit parfaitement son job de teasing. Néanmoins, en lisant entre les lignes et en ayant discuté avec Zack et Deborah Snyder, il est possible de supposer plusieurs choses. D’une, l’antagoniste principal pourrait bien être incarné par Steppenwolf. Brièvement aperçu dans une scène coupée de BvS, ce dernier est l’un des lieutenants de Darkseid, un méchant très connu de l’univers DC Comics, dont la présence avait fortement été suggérée pendant la scène dite désertique de BvS. Réputé comme étant impitoyable sur les champs de batailles, Steppenwolf est aussi immortel et doté d’une rapidité et puissance sans égale. Autant dire que ce personnage demeurera un morceau ce choix pour mener la vie dure à la ligue. Cependant, il est encore trop tôt pour affirmer si oui on non il sera la seule menace puisque l’on sait depuis peu que Jesse Eisenberg, qui campait l’excellent et imprévisible Lex Luthor dans BvS, va reprendre du service. Détenu dans une prison secrète (l’Asile d’Arkham ?), peut-être que la némésis la plus connue de Superman arrivera à se faire la malle et continuer à jouer des tours à Batman ?

      steppenwolf

      Concernant l’histoire, silence complet. Des rumeur insistantes, couplées aux propos des journalistes présents sur places, font état des Mother Boxes comme pivot de l’intrigue. Ces boites, dont l’une apparait au moment de la « naissance » de Cyborg dans BvS, seraient en effet au nombre de 3 et permettraient à quiconque les assemble, de créer un portail de téléportation entre deux mondes. On ne serait ainsi pas étonné si Steppenwolf, entouré des Paradémons (les créatures ailées aperçues dans BvS), parte à leur recherche pour faire venir le gros des troupes de Darkseid. Fait amusant, il est fait question de l’emplacement de ces 3 boites : si l’une a servi à « créer » Cyborg, il semblerait que les deux autres soient cachées sur Atlantis (la tanière d’Aquaman) et l’ile de Wonder Woman. Selon Collider, on sait aussi comment le film s’ouvrira puisque Snyder a prévu de faire démarrer son film en montrant un flashback où Zeus expliquerait le fonctionnement et la dangerosité des « boîtes mères ».

      • Le ton du film

      Avant même la sortie du film, l’orientation résolument dark de Zack Snyder avait conquis les foules ; certains prétendant même qu’on assisterait là à l’un des meilleurs films de super héros. 3 mois plus tard, la réalité est malheureusement toute autre puisque le public accuse le film de Snyder d’être trop sérieux et moins prompt à la franche rigolade instaurée par Marvel. Un clivage auquel le réalisateur a cru bon de s’adapter, puisque il se murmure déjà que le ton du film serait nettement plus lumineux et propice à la légèreté. Pour appuyer ses dires, la production aurait d’ailleurs revu ses plans, quitte à rendre totalement indépendant les deux films consacrés à la Justice League. A ce sujet, Deborah Snyder a confirmé que l’équipe travaille sur 2 films Justice League séparés et non un seul même film coupé en deux . En parlant de la continuité, elle explique: « Tous les films s’inscrivent dans une chronologie, mais ce sont des films indépendants. On peut voir l’un sans avoir besoin de regarder l’autre. Ils peuvent fonctionner séparément. Chaque film a son propre ton et tous les films traitent de personnages différents. Pourtant, ils appartiennent tous au même univers filmique et il y a quelques bribes de crossovers que nous verrons. Mais ils ne sont pas essentiels à l’histoire. » La production a par ailleurs révélé la teneur d’une scène entre Ben Affleck (Batman) et le Flash (Ezra Miller). Et selon les journalistes présents dans la salle, la dite scène révélerait tout le potentiel comique de Barry Allen, qui serait pour l’occasion relégué au rang de side-kick en maquillant sa véritable identité à l’homme chauve-souris, parfaitement au fait des capacités du jeune homme. 

      ezramillerflashbvs2

      •  Les nouveaux personnages 

      A chaque nouvelle réunion super-héroique, de nouvelles têtes s’imposent. Et force est de constater que la Warner a vu les choses en grand. Si l’on sait déjà que le casting initial de BvS sera de la partie, on sait que Willem Dafoe (Spider-Man), Kristofer Hivju (Tormund de Game of Thrones) et J.K Simmons (Whiplash) ont rejoint la troupe d’élite de DC. Le premier campera Vulko, l’un des mentors d’Aquaman, tandis que le second jouera quant à lui, un ancien roi d’Atlantis, la terre de villégiature d’Aquaman. En ce qui concerne J.K Simmons, on le retrouvera dans l’imper du Commissaire Gordon, autre figure emblématique de l’univers DC puisque leader de la police de Gotham City, le fief du Batman. 

      JK Simmons Cast As Commissioner Gordon In Justice League

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.