Critiques de Le challenge, Strange way of life, Reality et Magnificat

0
3528

Le Challenge – « Tu vas à la fac, il faut apprendre à boire »

Des parents publient une annonce disant qu’ils offrent une voiture contre l’acte sexuel avec leur fils.

On enchaîne les grivoiseries tièdes habituelles des comédies américaines, on aurait apprécié un humour graveleux pleinement assumé et qui atteint son paroxysme ou bien des blagues dans un tout autre registre. À quand enfin un film drôle et léger sans pseudo-message profond à la fin ? J’espérais voir les débuts comiques de Jennifer Lawrence, mais aucune galéjade ne fonctionne. Bref, un métrage qui mise excessivement sur la vénusté de son interprète.

IMG 0114 Critiques de Le challenge, Strange way of life, Reality et Magnificat

Strange Way of Life – « J’aime pas les cercueils »

Silva retrouve son ami, le shérif Jack.

J’ai une loquacité des plus modestes concernant le résumé, car il ne s’y passe pas grand-chose si ce n’est de la mièvrerie, mais entre deux hommes. Cette œuvre repose sur un scénario excessivement gracile, uniquement un prétexte pour promouvoir une marque (Saint-Laurent) qui s’est récemment lancée dans la production de courts-métrages. Néanmoins, Pedro Almodóvar mêle ses marottes au western en en détournant habilement les codes, s’en moquant allègrement en transformant des cow-boys en invertis dans un univers bouffi de violence et de virilité ; bref en l’érotisant.

IMG 0115 Critiques de Le challenge, Strange way of life, Reality et Magnificat

Reality – « Je savais que c’était secret, mais je savais aussi que j’avais juré de servir le peuple américain »

Le FBI perquisitionne chez une femme, mais on en ignore les raisons…

Le film est une immersion embarrassante dans la cruauté d’un état draconien. Les dialogues sont fidèles à l’interrogatoire, il n’efface ni les banalités, ni les itérations, ni les cocasseries sur la place du chat. De plus, Reality a le mérite de faire connaître un paradigme d’obscurantisme de la démocratie états-unienne. Il est vrai qu’être condamné à cinq ans de prison pour avoir dénoncé une vérité intolérable au pouvoir, cela ne se déroule pas exclusivement dans les autocraties.

IMG 0116 Critiques de Le challenge, Strange way of life, Reality et Magnificat

Magnificat – « L’Église doit évoluer sinon elle va disparaître »

Un abbé décède mais, à l’autopsie, il s’avère être une femme.

Déjà, c’est une captivante critique à propos de l’ordination du deuxième sexe dans l’Église ; l’œuvre fustige son positionnement dogmatique. On aurait apprécié que l’histoire soit vraie mais, malheureusement, c’est seulement adapté d’un roman. Karin Viard est tout simplement remarquable en chancelière de diocèse (métier que j’ai découvert avec ce film). De plus, voir François Berléand accoutré en ratichon vaut largement le détour. Néanmoins, il y a une sous-intrigue basée sur la recherche du père de son fils qui est dispensable mais, il occasionne une réplique axiomatique même si dit trivialement et pas pour cette institution : « si [Dieu] existe, il doit s’en battre les couilles ».