More
    More

      Critique « Le Petit Spirou » de Nicolas Bary : Un hymne à… l’humour !

      En un sens, nous sommes tous de grands enfants ! Mais en regardant le film de Nicolas Bary, adapté de la célèbre bande-dessinée Le Petit Spirou, on s’en rend davantage compte ! Cette véritable réussite cinématographique nous rappelle que la jeunesse est éternelle. Mais l’adaptation d’une BD est un défi compliqué dont la réussite dépend de la fidélité à l’oeuvre, de la reconstitution de son univers et du casting choisi pour le film.

      La brillante réalisation de Nicolas Bary

      Ce qui est compliqué dans l’adaptation d’une bande-dessinée, c’est qu’il faut être fidèle à l’esprit de l’oeuvre sans être prisonnier de la forme. Un défi parfaitement relevé par le réalisateur Nicolas Bary à travers une brillante réalisation et un scénario conforme à l’esprit de la bande-dessinée.

      Regarder Le Petit Spirou de Nicolas Bary est un pur plaisir. Mieux que ça, c’est une vraie partie de rigolade ! Tout comme pour la bande-dessinée d’ailleurs. Et pour cause : le réalisateur de Au bonheur des ogres et Les enfants de Timpelbach connait le personnage sur le bout des doigts. Fort de cette connaissance, il a pu injecter dans ses dialogues une bonne dose de gags et d’humour. Bary ne s’est donc pas contenté d’animer les images de la BD. Il a réussi à trouver un angle d’adaptation cinématographique et ce même si la BD et le cinéma ont des langages visuels différents.

      Mais attention, il ne faut pas parler de comédie quand on parle du Petit Spirou. En effet, malgré de super gags, les personnages se posent des questions sur eux-mêmes. C’est donc beaucoup plus profond qu’on pourrait le croire. Ainsi, même si l’aspect coquin n’est pas le moteur narratif du film, on retrouvera quand même des clins d’œil à la bande dessinée : Grand Papy gardera quand même ses magazines, le Petit Spirou regardera quand même en douce la sœur de Vertignasse avec une longue-vue… Cela nous permet donc de garder les sous-entendus coquins faisant rire petits et grands. 

      430686
      Nicolas Bary, le réalisateur du Petit Spirou

      On ne peut que saluer la prouesse de la réalisation, surtout quand on sait à quel point il est difficile de tourner avec des enfants. Toutefois, le réalisateur Nicolas Bary a réussi à s’en sortir et chaque spectateur peut même se revoir enfant, au-delà même des personnages superbement incarnés par les jeunes acteurs. 

      Quand on voit le film, on comprend que le réalisateur ne s’est pas contenté d’aimer Le Petit Spirou. Il a tout simplement compris la série en apportant même du réalisme dans son scénario, tout en respectant l’essence de la série. Bary s’est même permis de rajouter du suspens et de l’aventure constituant ainsi une amorce sur le futur « Grand Spirou ». Ainsi, Nicolas Bary a respecté l’esprit du Petit Spirou mais a donné sa vision à lui du personnage.

      petit spirou tf1international big
      Le Petit Spirou, accompagné par sa mère et son grand-père, aux portes de son avenir

      Bary a su relever un autre défi : il a su conserver le côté rebelle du Petit Spirou tout en y insufflant du dynamisme et une esthétique qui lui sont propres. Son film joue donc avec le côté provocateur du Petit Spirou. On comprend, en regardant le film, que le but poursuivi par Bary a été de mettre le doigt sur l’esprit de la série et de ne pas trahir les auteurs. Conscient que pour son adaptation il devait faire des choix et non pas jouer au jeu des différences avec la BD, il a réussi à apporter un côté novateur au film. Il a ainsi pris appui sur la BD, tout en se servant de la liberté qu’il lui a été laissée par les auteurs. L’équation a donc joué en faveur du film qui est un véritable succès. Un succès qui d’ailleurs reposait sur le dépaysement du spectateur.

      L’univers du Petit Spirou reconstitué 

      Ce qui est également compliqué dans l’adaptation d’une BD, c’est justement de s’en tenir à cette BD. Le dépaysement du spectateur devait nécessairement passer par le surréalisme des décors et la crédibilité du costume des acteurs.

      Pour la petite anecdote, le film a été tourné dans une ancienne école au Rainey (en banlieue parisienne) qui allait être détruite à la fin du tournage. Les décors ont été créés par le chef décorateur Stéphane Rosenbaum qui a un univers artistique très fort. Avec son équipe, il crée des objets et des décors « rétro-modernes » (c’est à dire avec des objets dénichés sur des sites de ventes d’occasion). Tout ceci constitue un réel plus pour le film dont les décors sont incroyablement fidèles à ceux de la BD.

      En ce qui concerne les couleurs du décor, l’endroit où vit la famille comporte des teintes chaudes (rouge rabattu, teinte cuivre…). En revanche, les endroits pour les aventures du Petit Spirou relèvent des teintes plus froides évoquant ainsi le ciel des grands horizons.

      little spirou.18 f
      Le mariage parfait de couleurs pour les décors et les costumes

      On peut donc parler d’une véritable fantaisie surréaliste des décors comme le dirait Janry, tant les décors sont de qualité dans ce film. Ainsi, si on ne trouve pas l’aspect caricatural des personnages dans le film, on se console dans la caricature respectée des décors utilisés. Et ça fonctionne très bien !

      La plupart des scènes sont tournées dans une salle de classe, mais, pour la cohérence des couleurs et du mobilier par rapport au reste du film, il a fallu en créer une. La phase de post-production fut donc importante concernant certains détails visuels. Toujours à ce sujet, on peut noter la présence de quelques effets spéciaux, notamment pour customiser une rue entière à l’image de celle de la bande dessinée. L’ensemble de ce travail constitue un véritable point positif dans l’adaptation de la bande-dessinée.

      La crédibilité essentielle du costume de groom

      Un enfant habillé en groom, dans la vraie vie, ça n’existe pas. Il fallait donc trouver une justification plausible à la tenue du héros. Pour le Petit Spirou, ce sont les parents qui destinent leur fils à ce métier. Mais ce dernier ne semble pas emballé par ce projet d’avenir déjà tout tracé pour lui et l’ironie du sort va le conduire à tout autre chose…On peut noter que les costumes des acteurs étaient faits sur mesure, ce qui devait constituer un véritable avantage pour eux étant donné qu’ils pouvaient se sentir vraiment dans la peau du personnage interprété.

      158311
      Le Petit Spirou posant en famille avec Grand Papy et sa maman

      On peut noter que la couleur du costume est un apport essentiel pour le film. En effet, on remarque que cette tenue ne fait pas « costume de cirque ». Au contraire, c’est une tenue qui peut se porter tous les jours avec un jean par exemple. Il est vrai que le rouge vif employé dans la BD pour les costumes ne passerait probablement pas bien à l’écran. Cette couleur plus adoucie nous donne un rendu beaucoup moins agressif et beaucoup plus classique.

      Enfin, la réussite de cette adaptation cinématographique repose également sur ce véritable casting cinq étoiles !

      Le choix capital des acteurs 

      Côté casting, on retient que tous les acteurs sont tout simplement géniaux tant ils interprètent leur rôle avec brio ! Et pour cause, il s’agit d’un casting de rêve, qui a bénéficié de l’expérience d’un grand maître en la matière qu’on ne présente plus : Monsieur Pierre Richard. 

      Le moins qu’on puisse dire c’est que, pour ce film, le défi pour les acteurs était de taille ! Il fallait disposer d’une véritable âme d’enfant ! Et ce fut tout simplement une sublime réussite ! Tous les acteurs étaient à la hauteur du rôle qui leur a été confié. Et pour cause, chacun a joué avec le cœur, laissant parfois place au naturel tout simplement… La réelle difficulté était de ne pas jouer le personnage « façon BD » mais tout simplement de laisser parler le naturel et ça fonctionne parfaitement ! Le casting a donc fait preuve d’un professionnalisme sans bornes. On peut alors penser que les acteurs disposaient de qualités naturelles pour incarner leurs personnages.

      58aff933cd70ce397f1e1026
      Le casting du Petit Spirou

      On peut noter que, pour les personnages ayant un aspect plus caricatural, le réalisateur a fait appel à des acteurs qui avaient déjà « une gueule, une vraie » pour leur éviter de surjouer. C’est notamment le cas de Philippe Katerine dans le rôle de Langélusse ou encore de François Damiens dans le rôle de M. Mégot. Mais s’il y a bien une prestation qu’il faut retenir, c’est comme de l’incroyable Pierre Richard tout simplement magnifique dans le rôle de Grand Papy.

      Même si le casting est formidable, la star du film reste le fantastique Pierre Richard. Bien que plus âgé maintenant, son talent n’a pas pris une ride ! Tout comme lui, Grand Papy est un vieux monsieur avec une sacrée personnalité, n’ayant pas un caractère plat, adorant les femmes et donnant une très mauvaise éducation à son petit-fils. Peut être parce que lui-même a gardé son âme d’enfant d’ailleurs…

      Une chose est sûre : le personnage de Grand Papy colle parfaitement à la peau de Pierre Richard. C’est comme si l’acteur se regardait dans un miroir ! En effet, on a toujours cet aspect « âme d’enfant » même chez ce grand acteur. Et avec tous les gags qu’on retrouve dans Le Petit Spirou, que ce soit en BD ou en film, il était quasi naturel de retrouver Pierre Richard dans le casting. Lui qui a joué tant de rôles humoristiques, il est difficile de le voir dans des rôles sérieux !

      maxresdefault 2
      Pierre Richard merveilleux dans le rôle de Grand Papy

      Au-delà du fait qu’il soit un excellent acteur, Pierre Richard a également été un véritable mentor pour cette (très) jeune équipe pour qui se fut un réel honneur de tourner avec ce monstre sacré du cinéma français. Au-delà même de son rôle, il fut un peu comme le grand-père de tous ces jeunes acteurs en leur donnant quelques précieux conseils… Grand Papy jusqu’au bout !

      L’adaptation cinématographique de la bande-dessinée du Petit Spirou est une pure réussite qui amusera petits et grands. C’est même une réelle cure de jouvence destinée à nous rappeler qu’on est tous de grands-enfants et que la jeunesse est éternelle.

      Bande-annonce Le Petit Spirou 

      2 Commentaires

      1. UN PASSAGE DE RELAIS GENERATIONNEL AUX NOUVEAUX GRANDS ACTEURS FRANCAIS DE DEMAIN.J’AI HATE DE VOIR CES PETITS DANS D’AUTRES PRODUCTIONS

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité